Projection-échange en ligne – « Pied de biche » de Matthieu Quillet, ven. 11 déc 19h30 🗓
Quartier libre des lentillères, Dijon

Projection-échange en ligne – « Pied de biche » de Matthieu Quillet, ven. 11 déc 19h30 🗓

Projection-débat en ligne – « Pied de biche », film réalisé par Matthieu Quillet (2018) – 1h20Gratuit sur inscription

Pour s’inscrire : https://framaforms.org/evenements-dedale-decembre-2020-arpentage-et-projection-debat-1605804380

Le film

« Des squats, un quartier occupé et leurs habitant·es dans une ville de taille moyenne en France. « Une certaine envie de victoire, que ce ne soient pas que des utopies. Ok, on a des idées révolutionnaires, mais comment elles ne restent pas juste dans un entre soi, comment on les partage avec des gens, et comment on n’est pas mis en défaite. » 

Ce film parle d’un lieu, les Tanneries, à Dijon, d’abord occupé illégalement par des jeunes dans les années 90 puis légalisé par la commune. Il est aussi question du Quartier Libre des Lentillères : 7 hectares d’anciennes terres maraichères à 5 minutes du centre ville, squattées, remises en cultures et maintenant habitées par une centaine de personnes. Ce film est né d’une volonté de partager à d’autres cette expérience libertaire et collective. Elle peut être une source d’inspiration pour créer des alternatives et vivre autrement un espace, un territoire.      

Bande-annonce : https://vimeo.com/154768818
En attendant la projection : On vous invite à découvrir le joli court-métrage « Attendre ou provoquer » (15 minutes – coréalisé avec Julie Romeuf). Ce film est lié à Pied de biche, il s’agit d’une lettre filmée à partir du texte « Chroniques du pied de biche – Quelques éclats de vie par effraction ». En accès libre sur la plateforme Vimeo : https://vimeo.com/297490221

Comment ça va se dérouler ?

Cette projection proposée par les Bobines Alternatives de Dédale sera en ligne, sur inscription et à prix libre (ou promesse de pour quand on pourra se voir ;)) qui sera reversé auprès des tanneries.
Les cinémas c’est chouette, mais c’est pas toujours fait pour y parler « ensemble » après les projections, si la projection devra se faire distanciée chez soi les unes les autres, on espère pouvoir en discuter ensuite en ligne, mais ensemble, en petit puis grand groupe sur le film, ce qu’il nous a apporté, ce qu’il nous donne envie de faire, etc.


En espérant que vous serez tenté·es par cette 1ère expérience des bobines alternatives en temps de confinement ! 

Planifié ical Google outlook Les bobines alternatives