CR AAP Cueillette d’automne du dim. 19 octobre 2014

Atelier d’Autonomie Pratique Cueillettes d’Octobre

Dimanche 19 octobre 2014

Participants : Denis, Marie-Aude (Cupu), Miguel , Khaled, Elise, Jef, Rodolphe, Melissa avec Liam, Lissandro, Alawn et Elyssan, Véronique & Hélène, Claudine et Jérôme avec Juliette, Marie-Anne avec Valentine et Emilie, Alexandre.

Dimanche 19 octobre 2014 à 13h à l’arrêt de bus Ergal Rond point 78 760 Jouars-Pontchartrain, 20 adhérents et sympathisants de Dédale (14 adultes et 7 enfants) s’étaient données rendez-vous pour partir en promenade pour découvrir les cueillettes d’octobre.

Le parcours a été assez varié pour rencontrer plus de variétés possibles. Il y-a eu un peu de route, un peu de forêt mais aussi des chemins au milieu des champs et des ruelles entre les maisons d’Ergal.20141019aapcueil1

Nous sommes donc partis du gros rond point d’Ergal dont l’accès est facile et où une dizaine de voitures peut aisément se garer. La forêt est ensuite à deux pas.

20141019aapcueil2

Nous sommes immédiatement tombés sur des châtaignes qui se sont révélés très abondantes. Chacun a pu faire une belle récolte et nous avons pu déguster quelques châtaignes bouillies en préludes.

20141019aapcueil3

Coté champignons Denis nous a accompagné et à répondu aux questions parfois très nombreuses du groupe.

20141019aapcueil4

 

Nous avons ramassé principalement des Laccaria amethystina (Laccaire ou Laqué améthystes), quelques Xerocomus badius (Bolet bai) ainsi qu’un petit groupe de Craterellus tubaeformis (Chanterelle en tube).

Nous avons rencontré un grand nombre de spécimens que nous avons laissés sur place, soit que leurs qualités gustatives soient très limitées soit qu’ils produisent des réactions indésirables. Nous avons donc croisés :

  • Deux énormes Paxillus involutus (Paxille enroulé, ou espèce proche, dans la rue qui n’était pas la bonne)
  • Un peu plus loin, deux Coprinus comatus (Coprin chevelu), qui semblaient avoir évolué entre l’aller et le retour,
  • D’autres laccaires (peut-être Laccaria laccata), également comestibles, mais moins faciles à identifier que leurs cousins améthystes.
  • Beaucoup de Russula ochroleuca (Russule ocre et blanche). Ou espèces d’aspect similaire…
  • Une Amanita fulva (Amanite fauve)
  • Plusieurs champignons de la famille de Tricholoma album (Tricholome blanc). Dont l’espèce exacte n’a pu être déterminée,
  • Au moins deux espèces de Lycoperdons ou assimilés (famille des vesses de loup); peut-être bien Lycoperdon perlatum et Morganella piriformis. Sans certitude.
  • Beaucoup de Scleroderma citrinum (Scléroderme commun / citrin)
  • Quelqu’un a trouvé un Xerocomus parasiticus (Bolet parasite), poussant sur Sclérodreme
  • Des Geastrum triplex qui ont beaucoup amusé les enfants
  • Et enfin (à la fin de la balade, après le lavoir, je crois que peu les ont vus, à part quelques enfin qui se sont amusés à faire voler leurs spores): Xylaria hypoxylon

 

Nous sommes ensuite sorti de la foret pour aller sur un chemin le long des champs pour trouver des prunelles et des cynorhodons. Nous avons pu déguster des prunelles en olivette (en saumur) sur le chemin. Le groupe a ensuite échangé des recettes pour ces deux types de baies.

20141019aapcueil5 20141019aapcueil6

Sur le chemin du retour, nous sommes passés près d’un joli lavoir où certain ont pu cueillir des orties. Excellent en soupe ou à la poêle. Nous avons également pu parler du cresson des fontaines qu’il ne faut jamais cueillir du fait de la douve du foie qu’on ne peut détruire à la cuisson.

20141019aapcueil7

A la fin de notre tour, nous avions partagés du thé aux épices (Marie-Anne), du pudding vegan (Véronique), des tisanes (tilleul et camomille), des châtaignes bouillies, des noix fraiches, des noisettes, des prunelles et des capucines (remplaçant les câpres) en saumure. Nous avons passé un moment bien agréable, profitant du superbe temps pour échanger, nous promener mais aussi, parce que c’était notre but, en cueillette (cf. ci-dessous).

20141019aapcueil8

Fermer le menu