Conférence-débat « Changer l’éducation ou s’en passer ? » – Déirdre Bergeron-19/11/2014-Prisme

Affiche-DéirdreConférence-débat

«Changer l’éducation ou s’en passer?»

avec le témoignage de Déirdre Bergeron

et pour animateur Jean-Pierre Lepri

Mercredi 19 novembre 2014

à 20h au Prisme

Quartier des sept mares, 78990 Elancourt

Entrée à prix libre

 

 

 

Dédale organise cette rencontre afin de découvrir des alternatives concernant l’éducation et les pédagogies, voire concernant la permaculture, afin d’apprendre et de réfléchir ensemble sur ce que signifie « éduquer » et « apprendre ».

 

Deirdre Bergeron, jeune femme québécoise, a fait l’expérience d’écoles publiques et alternatives jusqu’à l’âge de doure ans. Ses deux sœurs ne sont quant à elles jamais aller à l’école. Elles ont grandi dans une famille sans éducation. Et pourtant, elles ne sont ni analphabètes, ni asociales, ni sans occupations ou relations dans leur vie. A quoi ressemble vraiment une vie sans éducation ?

Jean-Pierre Lepri est membre du CREA-Apprendre la vie (Cercle de Réflexion pour une Education Authentique). Ils ont invité Déirdre Bergeron à parcourir l’Europe en novembre et décembre 2014 pour témoigner de son expérience et partager ses refléxions. 

« Devant l’insatisfaction récurrente, on réforme l’école, on invente de nouvelles « pédagogies nouvelles », on forme et re-forme les parents et les éducateurs…, depuis plus d’un siècle. En vain semble-t-il.

E-ducere, en latin, veut dire « conduire » – et l’éducateur est bien un conducteur, un guide. Certes, il y a des manières différentes de conduire, comme il y a des destinations différentes où conduire. Mais apprendre ainsi à être conduit est-il si anodin ?

Et si j’osais, juste pour quelques instants et sans engagement, me demander simplement si l’on pouvait se passer de cette « conduction/éducation », tout en facilitant l’apprendre ? À quoi ressemblerait alors une vie sans éducation ?

Elle livre son vécu et celui de sa famille à qui veut bien l’entendre, sans intention de convaincre qui que ce soit, ni de (faire) changer quoi que ce soit. Juste pour apporter un autre éclairage sur l’échec des éducations. » Jean-Pierre Lepri, membre du CREA

L’entrée est à prix libre. Elle sera suivie d’un buffet convivial pour poursuivre les échanges.
Association Dédale
Fermer le menu