Compte-rendu du festival Education(s) ?

Les équipes du Ciné 7, des bobines alternatives et du Pavé du canal étaient présentes dès 10 h 00 pour accueillir le public en début de festival.

Trois stands occupaient l’espace : le Pavé du canal proposait à la vente des livres en relation avec l’éducation, l’infokiosque de Dédale mettait en avant S!lence, L’Utopik et Alternatiba et une buvette mettait à disposition du café, des gâteaux, des jus, etc.

Pour la première projection, L’odyssée de l’empathie, 52 personnes ont bravé le réveil du dimanche matin et le temps maussade pour venir y assister. La séance fût suivie d’un débat avec Emmanuel Fraisse. Les échanges fût nombreux, la thématique de la violence extraordinaire pris le pas sur la violence ordinaire que le film nous invitait pourtant à explorer.

2016.05.29-Elancourt-Dedale-Festival-Educations-011-Repas.partage

Le midi, les participant·e·s partagèrent un repas à l’extérieur. Le temps était gris, mais la pluie ne vint pas perturber ce moment bon enfant.

En début d’après-midi, Alphabet, fût projeté devant 72 personnes. Eric Weill, ancien inspecteur et président de l’OCCE, était présent pour répondre aux questions et échanger avec les participant·e·s.

Pour terminer notre festival Éducation(s)?, une cinquantaine de personnes sont restées pour assister à la conférence Vivre sans éduquer de Léandre Bergeron, qui nous venait du Canada pour témoigner de son expérience.

Journée fatigante et intense mais tellement intéressante ! Merci à tout·e·s pour votre participation.

Les bobines alternatives
Carte