Projection-débat « notre modèle de civilisation risque-t-il de s’effondrer ? » 🗓 🗺

Dérèglement climatique, chute de la biodiversité, épuisement des ressources, crises économiques… Le XXIe siècle va poser de sérieux défis à l’humanité… Ces constats, nous les entendons bien souvent.

Une partie de la population en a pris acte en réduisant sa consommation, en favorisant les alternatives locales, en s’informant, en militant. « Nous sommes la première génération à vivre les impacts du changement climatique et la dernière à pouvoir agir pour rester sous un seuil acceptable de réchauffement », entend-on souvent dans les milieux engagés. Comme un cri d’alarme, mais avec une mélodie d’espoir…

Cependant, certains scientifiques, comme Pablo Servigne, ont un constat plus catastrophiste : il est désormais trop tard pour modifier la trajectoire vers un système durable ; notre monde a déjà opéré des changements irréversibles et notre modèle de civilisation va finir par s’effondrer… peut-être plus vite qu’on ne veut le croire… 

Que penser de ce point de vue ? Doit-on en déduire « qu’il n’y a plus rien à faire » ? Comment développer des réseaux d’entre-aide, des systèmes de production et d’échanges locaux pour favoriser une transition ? Comment affronter l’aspect émotionnel des théories de l’effondrement ? Quels mécanismes bloquent les changements ? 

Pour en débattre nous accueillons Marc, Valérie et Noé, trois cyclistes qui font un tour de France pour échanger sur ces thèmes. Venez confronter vos idées :

 – Lundi 4 juin à Guyancourt. Auberge espagnole à 19h30. Début de l’animation à 20h30.

– Mardi 5 juin à La Verrière. Auberge espagnole à 19h30. Début de l’animation à 20h30.

1er étage de la Maison de la nouvelle économie
au 4 rue Louis Lormand, 78320 la Verrière
Contre-allée N10 – Derrière le bâtiment du CFA

affiche-effondrement

Plus d’informations :

Site des cyclistes : https://atnb.greli.net/doku.php/effsoc:entree

Podcast sur l’effondrement: https://www.presages.fr/

Websérie « Next » :  https://www.next-laserie.fr/

Bibliographie Pablo Servigne : https://www.babelio.com/auteur/Pablo-Servigne/187211  et  https://www.terraeco.net/Pablo-Servigne-Les-plus,64497.html

 

Dimanche 6 mai : Fête des bons plan(t)s aux jardins de La Verrière 🗓 🗺

Rendez-vous au Jardin Collectif de la Verrière

de 11h30 à 16h00

Rue Alexis Léaud (Quartier d’Orly Parc, près de la gare)

 

Voici le programme de cette journée :

– à 11h30 : visite du jardin collectif et des jardins familiaux « Les mains vertes » (RDV à côté du parking de la rue Alexis Léaud, au fond du quartier Orly Parc le long de la voie ferrée de l’autre côté de la gare)

– de 12h30 à 13h30 : Repas-partage type auberge espagnole sur place. Pensez à amener votre chaise pour être assis.

– de 13h30 à 16h00 : Échange de plants, principalement de tomates en vue de la fête de la tomate prévue début du mois de septembre. Pensez à amener vos plants pour faire des échanges en toute convivialité.

Au plaisir de vous voir nombreu·ses à cette occasion.

Résumé en photo de ce dimanche très convivial et de nos échanges de plants  

Visite du jardin collectif : qui bien évolué depuis le mois de mars où nous l’avons vu

Les plants à échanger : principalement des tomates en vue de notre fête de la tomate.

Le jardin collectif : où toute la surface est cultivée. Les zones, les moins accessibles sont réservées à une multitude de variétés de fleurs.

  

 

 

Le Repas-partage : célébration de cette belle journée ensoleillée par un punch et quelques mots déclamés par chacun.

 

Samedi 5 mai à Guyancourt : Atelier de repiquage et de troc de graines 🗓 🗺

  Venez nous rejoindre, samedi 5 mai 2018 de 15h à 17h30 pour un atelier de repiquage et un troc de graines à la Médiathèque Jean Rousselot au 1er étage au 12 Place Pierre Bérégovoy, Quartier Villaroy, 78280 Guyancourt.

Durant cet après-midi, un atelier de repiquage vous sera proposé. De la terre, des petits pots, des étiquettes seront à votre disposition. Les plants seront apportés par chacun suivant le principe du troc comme il en va de même pour les graines. Nous serons là pour vous guider, vous apporter notre savoir-faire, nos connaissances et des informations sur cette pratique du repiquage.

Nous vous proposons aussi de faire ou refaire des semis car la saison des semis est loin d’être finie !

Cet événement a le soutien des associations locales avec Sème qui peutSQYeTet L’assos’ Régal.

Au plaisir de vous voir nombreu·ses à cette occasion.

Petit aperçu de cette journée en photos :

                                             

Projection-débat « Nothing to Hide » le 11 avril à 20h45 à Trappes 🗓 🗺

Les Bobines Alternatives de l’association Dédale vous invitent à la projection-débat de :

« Nothing to Hide » (Rien à cacher)

Le mercredi 11 avril à 20h45

Au cinéma du Grenier à Sel, 1 rue de l’abreuvoir 78190 TRAPPES

La projection est au prix normal (5€) et sera suivie d’un débat en présence de : 
    Sylvain Steer de l’association La Quadrature du Net
    Zenzla de l’association Root66

De quoi parle le film ?

Film de Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic – documentaire France/Allemagne 2016 1h26mn VOSTF
Êtes-vous vraiment sûr de n’avoir « rien à cacher » ? 
Le film aborde la question de la surveillance et de la surveillance de masse et son degré d’acceptation par la population résumé par l’argument « je n’ai rien à cacher ». Le fil rouge du documentaire est une expérience menée sur Mister X, jeune comédien vivant à Berlin. Avec son accord, les métadonnées de son ordinateur et de son smartphone sont récoltées durant un mois à l’aide d’un logiciel espion, puis analysées par des chercheurs. Cette expérience est entrecoupée d’interventions de lanceurs d’alerte, hackers ou victimes de la surveillance et s’intéresse ainsi aux dérives des États ayant recours à la surveillance de masse, par exemple, à l’époque de la Stasi ou en France lors de la COP21

Pourquoi c’est important ?

La question des surveillances illégitimes en ligne est celle des équilibres démocratiques. A l’ère du numérique, les potentialités en termes de surveillance, publique et privée ont été démultipliées permettant des approches extrêmement dangereuses pour le respect de la vie privée et plus généralement des libertés fondamentales.
Il s’agit d’un débat de société important en France face à des évolutions législatives et commerciales allant vers toujours plus de possibilités de surveillance des internautes. Mais qui surveille les surveillants ?
Le débat sera l’occasion de revenir sur la situation actuelle, ainsi que, et surtout, sur les actions qui peuvent être menées pour lutter contre ces surveillances illégitimes à l’échelle personnelle, collective et politique.
L’association Root66.net a pour objectif principal de promouvoir l’utilisation et la place des logiciels libres, des standards ouverts et plus généralement la défense des libertés des utilisateurs face au numérique. Elle est domiciliée à Saint-Cyr l’École.
La Quadrature du Net est une association nationale de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle intervient dans les débats politiques et juridiques concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, la régulation du secteur des télécommunications, ou encore le respect de la vie privée sur Internet.
Une mise en bouche ?
–> Bande annonce du film : cliquer ici ! https://vimeo.com/185535526 ou par ici : http://www.cinemagrenierasel.com/film/216254/
 Forbes  : « un documentaire  riche, bien écrit et dont la force réside dans sa capacité à ouvrir les yeux sur un monde qui joue sur la ligne rouge ». 
 Les Inrocks, « Nothing to Hide propose, en évitant l’écueil de la paranoïa, une prise de conscience des enjeux de la surveillance de masse et des moyens dont chacun dispose pour s’y soustraire ».
En espérant vous voir nombreu·ses à cette occasion,
L’équipe des bobines alternatives

Samedi 24 mars à Guyancourt : Ouverture d’une Grainothèque 🗓 🗺

Issu d’un projet collectif entre la Médiathèque Jean-Rousselot et Dédale, nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture d’une Grainothèque au sein de la Médiathèque Jean-Rousselot.

Venez nous rejoindre, samedi 24 mars de 15h à 17h30 pour un atelier semis à la Médiathèque Jean Rousselot au 1er étage au 12 Place Pierre Bérégovoy, Quartier Villaroy, 78280 Guyancourt.

Durant cet après-midi, un atelier de semis vous sera proposé. De la terre, des petits pots, des étiquettes et des graines seront à votre dispositions pour vous lancer dans cette belle aventure. Nous serons là pour vous guider, vous apporter notre savoir-faire, nos connaissances et des informations sur le monde des graines. La médiathèque vous a préparé un large éventail de livres concernant les graines. A savoir que les graines sont le fondement du monde végétal.

Ce sera un moment de partage agréable et convivial pour tous, aussi bien pour les enfants que pour les adultes

Vous pourrez repartir avec vos semis afin d’avoir le plaisir de les voir pousser chez vous et de leur donner toute l’attention nécessaire. Nous aurons une autre date afin de nous retrouver pour voir où en sont vos semis. Ce sera aussi un moment où nous pourrons échanger nos plants.

Cet événement a le soutien des associations locales avec Sème qui peut, SQYeTet L’assos’ Régal.

Au plaisir de vous voir nombreu·ses à cette occasion.


Cet événement a rempoté un vif succès auprès de 50 visiteurs de tout âge qui sont venus semer, échanger des connaissances et prendre des graines.

De nombreuses personnes ont souhaité que cet événement se renouvelle et d’autres, nous ont promis de revenir avec des graines venant de leur potager.

Nous prévoyions un nouvel atelier de semis le samedi 5 mai en espérant voir des personnes revenir avec des graines. Cela signifiera que le concept aura été compris.

Petit aperçu de cette journée en photos :

La médiathèque avait préparé une très jolie table afin d’accueillir la grainothèque. La boite grainothèque a été réalisé par une personne de DEDALE au SQYLAB et elle a été superbement décorée par une personne de la médiathèque.  Belle Synergie !

    

De nombreux jardiniers novices ou confirmés de tout âge sont venus semer et prendre des graines avec la promesse de revenir avec leurs semences pour alimenter la boite de la grainothèque

    

   

Dimanche 18 mars à la Verrière : journée associative de la transition 🗓 🗺

Les associations Etinsel, Sqylab, la Vie Cyclette, le collectif Maurepas en transition et Dédale ont l’honneur de vous inviter à une belle journée associative multi-facettes qui se déroulera :

le dimanche 18 mars de 10h à 17h30 à la Verrière
au 1er étage de la Maison de la nouvelle économie
au 4 rue Louis Lormand, 78320
Contre-allée N10 – Derrière le bâtiment du CFA

Voici le programme de cette riche journée :

– de 10 à 12h : Repar’ Café, Réparons ensemble nos objets autour d’un café : vêtements, meubles, électroniques, vélos, vaisselle, jouets, etc. (voir le Flyer répar’café par ici)
– à 11h : visite du jardin collectif et des jardins familiaux « Les mains vertes » (RDV à côté du parking de la rue Alexis Léaud, au fond du quartier Orly Parc le long de la voie ferrée de l’autre côté de la gare)
– de 12h30 à 14h : Repas-partage type auberge espagnole
– de 14h à 14h30 : Ateliers d’entretien des bacs « Incroyables Comestibles » en bas du bâtiment. Échanges de graines et préparation de la fête de la tomate 2018 dans le cadre de la Grainothèque
– de 14h30 à 17h30 : Bourse Locale d’Échange (pour échanger des objets au sein du SEL / sans passer par l’euro Flyer dispo par ici)

Cet événement est ouvert gratuitement à tou·tes !

Toutefois, pour des questions d’assurance, il est nécessaire de s’inscrire si vous envisagez de venir (même si vous n’êtes pas sûr·e) :
https://framaforms.org/inscription-journee-asso-du-18-mars-1515508438

Au plaisir de vous voir nombreu·ses à cette occasion,

Un flyer est disponible par ici si vous souhaitez diffuser l’information : journée 18 mars asso transition

Résumé en photo de ce dimanche très dense au niveau activités, convivialité et échanges

Concernant la GRAINOTHEQUE, voici un aperçu de cette journée :

– à 11h : visite du jardin collectif et des jardins familiaux « Les mains vertes » qui se situe à côté de la gare de la Verrière, dans le quartier Orly Parc le long de la voie ferrée.

  

   

   

– de 12h30 à 14h : Repas-partage type auberge espagnole

– de 14h à 14h30 : Tour de table des différentes personnes participant au stand GRAINOTHEQUE. Suivi d’un échange de graines de fleurs, de légumes et plus précisément de tomates afin d’initier un futur événement : la « fête de la tomate 2018 ».

  

Un autre Atelier s’est constitué pour le nettoyage des bacs des incroyables des « Incroyables Comestibles » situés en bas du bâtiment à l’extérieur.

Projection « des lois et des hommes » au Ciné7 d’Élancourt 🗓 🗺

En partenariat avec ATTAC 78, la Ligue des Droits de l’Homme 78, Collectif Roosevelt 78, Les Bobines Alternatives de l’association Dédale vous invite aux projections de :

« Des Lois et Des Hommes »

au Ciné 7 d’Élancourt

Centre Commercial Des Sept-mares,78990

Le Vendredi 09 Mars à 14h, le Samedi 10 Mars à 18h30, le Mardi 13 Mars à 20H30.

La séance du 13 Mars sera suivie d’un débat avec la salle et Mehdi Mahammedi-Bouzina du Bureau National de l’association Sauvons l’Europe.

De quoi parle le film ?

​Le combat d’un Homme pour une autre Europe : Sur l’île irlandaise d’Inishboffin, on est pêcheurs de père en fils. Alors, quand une nouvelle réglementation de l’Union Européenne prive John O’Brien de son mode de vie ancestral, il prend la tête d’une croisade pour faire valoir le simple droit des autochtones à vivre de leurs ressources traditionnelles. Fédérant ONG, pêcheurs de toute l’Europe et simples citoyens, John va braver pendant 8 ans les lobbies industriels et prouver, des côtes du Donegal aux couloirs de Bruxelles, qu’une autre Europe est possible.

Pourquoi c’est important ?

Les pêcheurs ne sont pas les seuls acteurs à subir des injonctions et réglementations qui viennent directement de l’Europe.
Nous, citoyen·nes, artisan·es, agricult·rices, ouvrier·es et bien d’autres travailleurs sommes impactés par les politiques et réglementations européennes.
Il s’agit bien sûr d’en prendre conscience et de les dénoncer quand celles-ci nuisent à la durabilité et au bien-être de nos sociétés mais il s’agit aussi de notre « Pouvoir d’agir » en tant que citoyen·ne.
Le film et les discussions qui pourront suivre mettront la lumière sur ce que NOUS pouvons faire au niveau des instances européennes. La démocratie c’est aussi nous qui la faisons en nous la réappropriant pour qu’elle servent nos intérêts et nos attentes.

Une mise en bouche ?

–> Bande annonce du film : cliquer ici !
–> Critique de Télérama lors de la sortie du film le 10/10/2017
Par Pierre-Julien Marest
Ce beau documentaire, de style naturaliste, dépeint des êtres au bord du monde. Une communauté insulaire irlandaise, ­vivant du commerce de la pêche du saumon, se voit contrainte d’abandonner cette pratique ancestrale. C’est que les espèces s’épuisent et que les touristes européens veulent pêcher, eux aussi, le saumon… Loïc Jourdain s’est attaché à suivre, durant huit ans, le combat de John O’Brien. Le portrait d’un monde où la notion de justice semble galvaudée. Un monde moderne qui, comme le disait Paul Valéry, « n’a su toutefois se faire ni une politique, ni une morale, ni un idéal, ni des lois civiles ou pénales… ». Un beau film, doublé d’une profonde réflexion.

Loïc Jourdain, 2017
John O’Brien, un pêcheur de la petite île de Bo Finne en Irlande ne savait pas qu’il se lancerait dans une longue croisade quand il a initié avec l’aide d’un groupe d’insulaires, d’experts internationaux et d’ONG, une campagne européenne pour retrouver son droit ancestral de pêcher. Filmé pendant 8 ans, ce documentaire raconte comment cet homme s’est lancé au cœur de la nouvelle réforme de la pêche commune à Bruxelles pour comprendre et essayer de changer le système qui lui a tout enlevé. C’est l’histoire d’un homme, l’histoire d’une communauté, d’un pays et de toute l’Europe entière.

En espérant vous voir nombreu·ses à cette occasion,

L’équipe des bobines alternatives

Gratiféria le samedi 27 janvier 2018 de 14h à 17h à La Verrière 🗓

Afin d’inaugurer le lancement d’un nouveau projet, l’association DEDALE (DEmarches Dynamiques pour des ALternatives Ethiques) a la plaisir de vous inviter à un vide-grenier gratuit :

 

Gratiféria

(fête de la gratuité, vide grenier et échanges gratuits)

le samedi 27 janvier 2018 de 14 h 00 à 17 h 00 au local de l’association (1er étage),
4, rue Louis Lormand, La Verrière

Venez vivre un moment de partage, de don, de convivialité :

Au retour des fêtes, cette gratiféria a pour vocation de chercher à donner une seconde vie à des biens qui ne vous serviraient pas ou plus pour qu’ils soient récupérés par d’autres personnes à qui ils seront utiles et à récupérer d’autres biens qui pourraient vous être utiles plutôt que de les acheter neuf !

Cet événement est ouvert évidemment gratuitement à tou·te·s !

Toutefois, pour des questions d’assurance il est nécessaire de s’inscrire si vous envisagez de venir (même si vous hésitez encore) à l’événement en réalisant ce formulaire.

Cette gratiféria est également l’occasion de relancer et de donner un nouvel élan au Siel de SQY (Système d’inter-échange local de Saint-Quentin-en-Yvelines), une méta-structure mixte SEL-Associations portée par plusieurs associations existantes (Dédale et SQY en Transition à l’initiative de ce projet). C’est une plateforme d’échange de biens et de services, à une échelle territoriale plus large pour avoir une plus grande diversité de biens et de service à échanger (notamment ceux qui ne s’échangent pas sur les SEL plus localisés).

Notre objectif serait d’avoir un réseau inter-asso (SEL et autres associations) plus large pour avoir un plus grand nombre d’échanges. Le réseau échangerait et porterait le SiEL toute l’année, avec des temps forts de rencontre InterSel et Assos.

Pour faire vivre ce réseau, en plus du site Web existant que nous allons mettre à jour et réactualiser dans le courant de l’année, nous avons l’envie de lancer une liste de diffusion d’annonce de dons et de recherche de biens ou de services interassociatives sur Saint-Quentin-en-Yvelines et ses environs.

L’idée est de réunir dans une même liste de diffusion les personnes membres d’association partageant les valeurs de partage, d’écologie et de solidarité de Dédale qui souhaiteraient offrir des biens ou des services dans des rapports de confiance. La liste serait dans un premier temps dans une logique de gratuité totale et selon les volontés des partenaires associatifs, cela pourrait être utile à moyen terme dans le cadre du Siel et donc d’échanges réalisés par le biais de la monnaie du Siel : les nuages.

En espérant vous voir nombreu·se·x à cette occasion,

AAP Savon – dimanche 21 janvier à 15h – St Cyr 🗓

L’association DÉDALE vous invite à :
un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré à la connaissance et la production de savon artisanal
le dimanche 21 janvier 2018 à 15h à St Cyr l’École

Après le succès de l’atelier d’octobre, Dédale renouvelle son atelier avec un nouveau savon.

 

Les savons et autres cosmétiques de la grande distribution sont bourrés de colorants artificiels, parfums de synthèse et excipients chimiques en tout genre (cliquer ici pour plus d’informations). Malheureusement, certains savons vendus aussi sous des appellations « artisanal », « bio », « aux huiles essentielles » n’ont pas toujours une composition saine, contenant des concentrations bien trop faibles de principes actifs ou encore des matières premières issues de l’exploitation humaine associé à la destruction de l’environnement.

L’atelier sera composé :
1) d’une partie théorique sur la saponification (formation d’un savon)
2) de la fabrication, par l’intervenante, d’un savon (composition présentée durant l’atelier)
3) de la fabrication, par les participant-e-s volontaires, de 150g de savon

Durée : environ 2 heures

Les savons étant liquides et non transportables au moment de leur sortie, il faudra repasser quelques jours plus tard pour les récupérer.

L’atelier est gratuit mais l’inscription préalable est obligatoire auprès de Sébastien (fractalux – chez- posteo.net) qui donnera l’adresse exacte quelques jours avant. En cas d’affluence, nous privilégions les personnes n’ayant pas assisté au premier atelier.

Les produits (huiles, soude, gants…) seront fournies par l’intervenante à prix coutant et une participation aux frais sera demandée pour leur remboursement (prix libre ; indicatif 3€).

Matériel à apporter :
– des moules pour les savons : 2 pots de yaourts vides, des moules en silicone ou un bac à glaçon MAIS rien en métal

Intervenante : Emily Quentin

Après un doctorat en biochimie et 5 ans de production pour soi, Emily va lancer son activité professionnelle de fabrication de produits d’hygiène et de cosmétique artisanaux, avec une composition saine et transparente.

Ciné-Débat : Le Roundup face à ses juges, le 29 nov. à Trappes 🗓 🗺

Les Bobines Alternatives de l’association Dédale vous invite à une projection-débat  :

« Le Roundup face à ses juges »
Mercredi 29 novembre 2017 à 20h45
au cinéma « Le Grenier à Sel »
1 rue de l’abreuvoir, 78190 Trappes

Neuf ans après « Le Monde selon Monsanto », Marie-Monique Robin se penche à nouveau sur la multinationale et ce glyphosate censé être « plus inoffensif que le sel de table »… mais jugé génotoxique et cancérogène par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ). À la lumière du procès symbolique de Monsanto tenu en 2016, Marie-Monique Robin expose l’ampleur du scandale sanitaire lié au Roundup, herbicide le plus vendu au monde. Un réquisitoire accablant, paroles de victimes et d’experts à l’appui.

Un sujet d’actualité suite à la prolongation de l‘autorisation du glyphosate au sein de l’Union Européenne.

Les échanges suite à la projection auront lieu avec le public, la Biocoop Pleinchamp dans la ville et des membres de Dédale.

Des informations sur le site du cinéma : http://www.cinemagrenierasel.com/film/246796/

En espérant vous voir nombreu·se·x à cette occasion,

L’équipe des bobines alternatives

Cr AAP Savon d’Alep du 22/10/2017

Belle affluence pour l’atelier « savon » ce dimanche 22 octobre. La douzaine de participant-e-s a pu apprendre de nombreuses informations sur son histoire, sa production et ses compositions (naturelles, industrielles, etc.).

Un kilo de savon a été produit par l’intervenante à base d’huiles d’olive et de ricin, de beurres de coco et de karité, et de cire d’abeille.

Une vingtaine de savons d’Alep (huiles d’olive et de baies de laurier) a été produit par les participant-e-s.

 

Télécharger la brochure en cliquant sur ce lien

http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2017/10/brochure-savons.pdf

 

Voici la recette du savon d’Alep produite durant l’atelier

Huile d’Olive – 75 grammes (75% du poids des huiles)

Huile de Baie de Laurier – 25 grammes (25% du poids des huiles)

Eau – 30 grammes

Soude – 13 grammes

Mettre la soude dans l’eau (et non l’inverse) – réaction exothermique (formation de chaleur 90°C)

Mettre les huiles au bain-marie de façon à atteindre 40°C maximum

Attendre que la solution de soude refroidisse à 40°C

Mettre la soude dans les huiles et mélanger jusqu’à obtention d’une trace

Mouler et attendre 24h (processus de saponification)

Laisser curer 4 semaines avant utilisation

PORTEZ DES GANTS DE PROTECTION, N’INHALEZ PAS LES VAPEURS !

Les personnes intéressées peuvent nous écrire pour que l’on vous donne les adresses de nos fournisseurs (non, ce n’est pas aroma’zone !)

Un peu d’histoire…

4500 ans avant JC : les Sumériens utilisaient déjà des savons mous obtenus en mélangeant de la cendre riche en potasse et des huiles végétales pour soigner les maladies de peau et laver la laine.

3500 ans avant JC : Les Égyptiens fabriquent aussi des savons obtenus par le mélange d’huile végétale / graisse animales / cendres.

Les Arabes ont ensuite fabriqué des savons durs obtenus en mélangeant de la cendre de plantes ou d’algues (riche en soude). Pendant plusieurs siècles le savon a été utilisé pour laver le corps et le linge

Fin du XIXe : La découverte de la glycérine comme élément intrinsèque au savon permet son extraction. La qualité des savons diminue fortement du fait de l’absence de glycérine, ce qui en fait un produit abrasif. L’industrie des cosmétiques intègre alors la glycérine (extraite des savons) pour produire des crèmes réparatrices à mettre après la douche (oui, c’est absurde !).

Au fur et a mesure des années, l’accès grandissant à des huiles végétales à bas cout permet d’augmenter encore la productivité au détriment de la qualité du produit. Enfin, les procédés d’extraction des huiles évoluent aussi permettant d’augmenter le rendement. Malheureusement, l’huile ainsi extraite est de piètre qualité car prélevée sur des fruits trop jeunes et/ou torréfiés.

De nos jours, les savons trouvés dans le commerce sont issus de bondillons obtenues à partir d’huile de palme (merci la déforestation) ou encore de graisse animale.

Heureusement, de plus en plus de savonnerie « à froid » voient le jours en France. Soucieuse de l’environnement elles produisent des savon de qualités obtenus à partir de matières première nobles.

Comment reconnaitre un savon à froid ? LIRE L’ÉTIQUETTE

Sachant que les savons à froid solides sont obtenus par la saponification d’huiles ou de graisse par de la soude, il suffit de reconnaitre la forme saponifié d’une huile sur la liste des ingrédients. Afin de ne pas aider le consommateur, la liste des ingrédients est obligatoirement sous sa forme INCI en latin ou en anglais (sinon c’est pas drôle).

Voici quelques exemples facilitant la traduction des ingrédients INCI:

Graisse Forme saponifiée (par la soude = hydroxyde de sodium)
Huile d’olive

Huile de Palme

Graisse de Bœuf

Graisse de Porc

Sodium Olivate

Sodium Palmate

Sodium Tallowate

Sodium Lardate

S’il s’agit de potasse au lieu de la soude, ce qui donne des savons mous, ce sera Potassium Olivate.

Savon artisanal « à froid »

ACIDE GRAS + ALCALI
(beurre ou huile) (soude ou potasse)
=
Savon + Glycérine

😊 45-50°C maximum
Principes actifs intacts 😊
😊 Glycérine présente dans le savon
Surgraissage 😊
Nécessite 4 semaines
de « cure » avant utilisation

Additifs (sains !) couramment utilisés :

😊 Cire d’abeille : protection de la peau
😊 Argiles : gommage non abrasif
😊 Huiles essentielles : conservateurs / soin
😊 Huiles végétales en surgras : hydratation / soin

NETTOYANT BONNE QUALITÉ / BIODÉGRADABLE / HYDRATANT

 

Savon « industriel »

Issu d’une pâte à savon
prête à l’emploi (bondillons)

☹ Cuisson à 100°C, 2 jours

Altération des principes actifs ☹

☹ Glycérine retirée et revendue pour le marché des cosmétiques (crèmes, baumes, maquillage …)

Présence de nombreux additifs de synthèse :

☹ Huiles minérales / paraffine / vaseline (issus du raffinage pétrolier) : créent un film occlusif sur la peau ; irritants
☹ Parfums de synthèses ou fragrances allergisants
☹ EDTA, BHT = antioxydant perturbateur endocrinien
☹ Parabènes = perturbateur endocrinien
☹ Agents moussants, tensioactifs, colorants, anti-inflammatoires…

DÉTERGENT DE MOINDRE QUALITÉ / ÉNERGIVORE / IRRITANT

AAP Savon d’Alep

L’association DÉDALE vous invite à :
un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré à la connaissance et la production de savon d’Alep
le dimanche 22/10/17 à 15h à Guyancourt


Les savons et autres cosmétiques de la grande distribution sont bourrés de colorants artificiels, parfums de synthèse et excipients chimiques en tout genre (cliquer ici pour plus d’informations). Malheureusement, certains savons vendus aussi sous des appellations « artisanal », « bio », « aux huiles essentielles » n’ont pas toujours une composition saine, contenant des concentrations bien trop faibles de principes actifs ou encore des matières premières issues de l’exploitation humaine associé à la destruction de l’environnement.

L’atelier sera composé :
1) d’une partie théorique sur la saponification (formation d’un savon)
2) de la fabrication, par l’intervenante, de savon d’Alep (à froid) avec surgraissage de 5% (75% huile d’olive et 25% huile de baie de laurier)
3) de la fabrication, par les participant-e-s volontaires, de 150g de savons d’Alep qui aura la forme du moule choisi

Durée : environ 2 heures

Les savons étant liquides et non transportables au moment de leur sortie, il faudra repasser quelques jours plus tard pour les récupérer.

L’atelier est gratuit mais l’inscription préalable est obligatoire auprès de Sébastien (fractalux – chez- posteo.net) qui donnera l’adresse exacte quelques jours avant.

Les produits (huiles, soude, gants…) seront fournies par l’intervenante à prix coutant et une participation aux frais sera demandée pour leur remboursement (prix libre ; environ 3€).

Matériel à apporter :
– un contenant de minimum 200 ml (ecocup, verre ou bécher…) allant au bain-marie
– des moules pour les savons : 2 pots de yaourts vides, des moules en silicone ou un bac à glaçon MAIS rien en métal
– 1 spatule ou un fouet en plastique (ex: maryse)

Intervenante : Emily Quentin

Après un doctorat en biochimie et 5 ans de production pour soi, Emily va lancer son activité professionnelle de fabrication de produits d’hygiène et de cosmétique artisanaux, avec une composition saine et transparente.

« Zone à Défendre », le jeu de la ZAD

Il y a quatre ans, Dédale a contribué à une campagne participative pour l’édition d’un jeu sous licence libre : « Zone à défendre » (notre nom figure dans les remerciements de la notice !).

Cet alterjeu se déroule sur la fameuse ZAD de Notre-Dame-des-Landes. « C’est un jeu de société coopératif où vous incarnez des occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes en lutte contre un projet d’aéroport destructeur et nuisible. Pour gagner il vous faudra construire, semer, communiquer, tout en empêchant la progression des forces de l’ordre ».

Pour en savoir plus :

https://reporterre.net/Zone-a-defendre-le-jeu-collaboratif-qui-lutte-contre-l-aeroport-de-Notre-Dame

http://zadlejeu.revolublog.com/

Vous pouvez nous écrire pour emprunter ce jeu.

Projection-débat « Bikes vs Cars », 21 sept. à la Verrière 🗓 🗺

Dans le cadre du passage du tour de l’énergie citoyenne d’Ile de France et de la semaine européenne de la mobilité, les Bobines Alternatives de l’association Dédale vous invite à une projection-débat sur le thème de la place du vélo dans la ville :

« Bikes vs Cars »
Jeudi 21 septembre 2017 de 19h15 à 22h
au sein de l’Auditorium de la Maison de la musique et de la danse
19 avenue du Général Leclerc, La Verrière (78320)

Chiffres et témoignages à l’appui, le film affirme son combat contre l’hégémonie de la voiture. Il donne la parole à celles et ceux qui résistent, aux quatre coins de la planète, pour que le cycliste retrouve son droit de cité. Dans le (rétro)viseur, l’exemplaire Copenhague, dont 40% des citoyens vont au travail à bicyclette, été comme hiver.

Un documentaire d’1h30 de Fredrik Gertten sous-titré en français.
Le site du film est disponible ici : http://www.bikes-vs-cars.com/ et la bande annonce sous-titrée en français par là.

L’entrée est à prix libre et la projection sera précédée (de 19h15 à 19h45) d’un petit buffet partagé. Nous préparerons de quoi grignoter avant la projection, mais n’hésitez pas à ramener votre spécialité à partager si vous le souhaitez !

Les échanges suite à la projection auront lieu avec les participant·e·s du Tour vélo de l’énergie citoyenne d’ïle de France ainsi que des membres de l’association La Vie’cyclette et du mouvement « Vélorution ».

C’est une première pour nous dans cette salle et nous espérons qu’elle sera un succès pour réitérer l’expérience.

En espérant vous voir nombreu·se·x à cette occasion,

L’équipe des bobines alternatives

 

CR AAP Réchaud à bois

Plusieurs réchauds à bois ont été construits dans le cadre d’ateliers d’autonomie pratique à St-Cyr-l’École.

Mercredi 28 juin, trois réchauds ont été construits, et jeudi 6 juillet, un supplémentaire pour deux voyageurs anglais… (quand on part en Inde en stop, on a besoin d’un réchaud :p)

Ces constructions ont été l’opportunité de découvrir des nouveaux outils pour les participant-e-s.

Nous restons ouverts à d’autres demandes.

 

Ciné-débat : Irrespirable, le 30 juin au Grenier à Sel de Trappes 🗓 🗺

Dans le cadre des Bobines Alternatives, l’association Dédale vous invite à une projection-débat :

Les débats sur le réchauffement climatique ont éclipsé une tragédie aux conséquences immédiates : la pollution atmosphérique, responsable de 7 millions de morts prématurées par an dans le monde et d’un nombre incalculable de maladies. Chauffage urbain, transports routiers et rejets industriels contribuent à saturer l’air des métropoles de gaz et de particules fines toxiques. La Chine et l’Inde, par exemple, sont en alerte sanitaire permanente, mais l’Europe n’est pas en reste. Une cartographie des plus graves méfaits de la pollution à travers le monde.

Dans le cadre de Questions de Sciences Enjeux Citoyens (QSEC²), Dédale s’associe pour présenter ce film qui dresse le bilan de santé d’une planète malade de ses excès.

 

Irrespirable
le 30 juin à 20 h 30 au Grenier à Sel,
1, rue de l’Abreuvoir, 78190 Trappes
Tarif unique : 3 €.

Un documentaire de Delphine Prunault.

Échanges suite à la projection avec Jean-François Doussin, professeur au Laboratoire Inter-universitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA) de l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Le débat qui suivra la projection sera l’occasion de revenir sur les enjeux de la préservation de la qualité de l’air. Pour aller plus loin, l’exposition Air, l’expo qui inspire sera programmée dans les Yvelines en juin et juillet 2017 à l’Île de Loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici.

Téléchargez l’affiche pour la diffuser et à bientôt !

Soirée organisée par Les Bobines Alternatives de Dédale et en coopération avec Le Grenier à Sel, l’ASTS et Le Pavé du Canal.

AAP fabrication d’une cuisinière à bois portative à Saint-Cyr-l’École fin juin

L’association Dédale vous invite à un atelier d’autonomie pratique dédié à :

la fabrication d’une cuisinière à bois portative

Date et lieu à déterminer selon les inscriptions


L’été approche, les vacances et… peut-être la rando, le camping, les festivals…?

Et quand on aime cuisiner, on prend des lentilles bio, une popotte et… un camping-gaz ! Mais le camping-gaz, c’est encombrant, un peu lourd et en plus, ça consomme du gaz ! Alors pourquoi ne pas utiliser un autre combustible, gratuit et neutre en CO2 : des petites branches de bois sec !

Cet atelier se fait en nombre restreint (3 participants + Seb et/ou Sylvain) du fait des besoins en outillage.

Vous trouverez le procédé de fabrication sur le wiki du fablab : http://dokuwiki.hatlab.fr/doku.php?id=projet:rechaud

Durée : Autour de 2h30 (peut-être un peu plus)

Il est destiné aux personnes motivées qui auront un réel usage de ce matériel.

L’inscription est gratuite mais obligatoire en nous envoyant un courriel à contact@dedaleasso.org et en indiquant vos disponibilités sur https://framadate.org/6O8UAZ9XkOmrbCEd

Selon les disponibilités, l’atelier se fera a priori à St-Cyr-l’École, sinon à la Maison de l’Autre Économie à la Verrière.

Il n’y a pas de matériel à emmener, a priori. Nous avons déjà des plaques en métal de récup que l’on peut donner (300 g pour le réchaud). Mais si vous avez des plaques légères (aluminium ?), vous pouvez les apporter. Si vous disposez d’une carreleuse ou d’autres outils de découpe métal (type dremel, mini-meuleuse, scie sauteuse avec mèche métal…) et pouvez les apporter merci de nous l’indiquer, cela peut ouvrir une place supplémentaire.

Samedi 17 juin 15h à la Verrière : fête de la ville, stand et AAP construction d’une boîte à livre ! 🗓 🗺

L’association DÉDALE vous invite à :

La fête de la ville de la Verrière qui se déroulera ce samedi 17 juin de 14h à 23h30 !

Vous trouverez le programme des festivités par ici : http://ville-laverriere.com/?Fete-de-juin-2880 et à la fin de ce post.

S’agissant de Dédale nous tiendrons un stand où sera présent notre infokiosque (des alterguides, des revues silence, l’utopik), une présentation de nos différents projets (grainothèque, ateliers de rue etc.), une ou deux expos, et vous pourrez également vous désaltérer avec la renommée bière bio et locale : la Volcelest !

Nous en profitons également pour réaliser un :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré à la construction d’une boîte à livre / bibliothèque libre
ce samedi 17 juin 2017 de 15h à 19h sur la plaine du Scarabée  à la Verrière

C·ell·eux qui nous suivent depuis longtemps commencent à avoir l’habitude : à Dédale on aime bien les meubles en bois et travailler la palette !

Pour l’occasion de la fête de la ville et avec un objectif de développer cette pratique nous profitons de la belle journée de samedi pour réaliser un atelier participatif pour créer des structures de boîte à livre librement disponibles dans l’espace public pour pratiquer le « livre échange ».

On compte sur vous pour venir à notre stand et construire ensemble de bien joli mobilier urbain pour libérer les savoirs et les lectures ! 😊

Il n’est évidemment pas nécessaire de venir durant toute cette période, vous pouvez passer pour quelques heures !

L’atelier est gratuit et ouvert à tou·te·s, même aux plus jeunes. Rejoignez-nous sur notre stand aussi bien pour concevoir que pour créer !

Aucun matériel n’est requis si vous avez toutefois des petites portes ou des éléments permettant d’étanchéiser le haut de la boite, n’hésitez pas à nous les apporter ! 😊

En espérant vous voir nombreu·se·x à cette occasion malgré le court délai pour profiter d’un moment de bricolage convivial et des festivités de la journée !

L’équipe de Dédale

*****

Fête de juin
La Verrière à l’heure afro-américaine

Samedi 17 juin 2017 dès 14h
La fête de La Verrière aura cette année une tonalité afro-américaine ! Elle sera le point d’orgue du projet culturel « Get up »* développé tout au long de l’année auprès des habitants, et proposera comme chaque fois une panoplie d’animations pour toute la population.
Les festivités débuteront avec un Carnaval aux couleurs de la Nouvelle-Orléans et se poursuivront sur la pelouse du Scarabée : animations et jeux pour l’enfance et la jeunesse, expos, débats et rencontres avec les associations, restitutions-spectacles des pratiques amateurs, restauration, buvette… Et pour finir en beauté : concert-bal avec le groupe Soul Legend puis bouquet final !

Pelouse du Scarabée – 7 bis, avenue du Général Leclerc – 78320 La Verrière

LE PROGRAMME
14h – CARNAVAL
Parez-vous des couleurs du carnaval de la Nouvelle Orléans – violet, vert et or – et participez à la grande parade afro-américaine rythmée par la Scarabande !

  • 1er départ : Rendez-vous à l’école élémentaire du Bois de l’Etang devant le Centre socioculturel – Espace Jacques Miquel à 14h.
  • 2e départ : Rejoignez le carnaval à l’école du Parc à 14h30.

Arrivée tous ensemble à 15h sur la pelouse du Scarabée

Atelier déco’ vélos et poussettes pour le carnaval
A 10h au Centre socioculturel – Espace Jacques Miquel

15h – LATE COMMENCE !

  • Stands associatifs
    De nombreuses associations verriéroises vous accueillent dans leur stand. Venez découvrir leurs actions, participer à leurs animations et leurs débats, ou déguster leurs spécialités tout au long de la journée et en soirée.
  • Animations pour tous
    Dans l’après-midi, des animations pour tous les âges sont proposées par les services de la ville et par les associations : gyropodes et overboard, espace de jeux en réseau, manège, tir à l’arc, espace tout-petits, loisirs créatifs, maquillage…
  • Expos et débats
    Découvrez l’exposition « Afro-américaines – deux siècles de combat pour les droits civiques et la liberté » et participez aux débats proposés par les associations.
  • Spectacles et démonstrations Toute la journée, découvrez sur scène les spectacles et démonstrations des jeunes verriérois et des groupes locaux.

19h – APÉRODINER
Venez déguster les spécialités culinaires proposées par les associations présentes en soirée.

21h – CONCERTBAL SOUL LEGEND
Rendez-vous au concert-bal en plein air avec le groupe QUINZE pour le meilleur de la musique afro-américaine : de la soul, du funk, du R&B d’hier et d’aujourd’hui. Alors si vous aimez Aretha Franklin, Michael Jackson, Earth Wind and Fire, Pharrell Williams ou Bruno Mars… et que vous avez envie de danser… en piste !

23h – BOUQUET FINAL

 

 

CR de l’AAP participatif Semis d’été et serre à tomate du 20 mai 2017

La journée du 20 mai n’a été entachée que par quelques brefs passage nuageux et toutes les énergies ont pu se libérer pour jardiner et bricoler.

Etaient présents : Anne-Marie, Antonin B., Bérenger, Candide, Claire, Elisa B., Marie, Solène A., Sophie F. & Alexandre.

Sont passés dire bonjour : Ben., Cassandra, Elise B, Emilia, Laure, Seb M., Seb P., Sophie G.

Bilan pour les participants :

  • Une journée d’échange & de mise en commun de nos connaissances dans une grande convivialité
  • Construction d’une serre à 0€

  • Plantation des tomates (terreau, fumier & orties) & de ses aliés (œillets d’inde & soucis)

  • Semis de maïs, de tournesols & de haricots sans travail du sol (sillon à la serfouette, semis des grains pré-trempées au purin, couche de terreau)

  • Semis des concombres et des cornichons sur structure avec amendement de fumier.

Bilan pour le jardin :

  • De très belles rencontres et discussion,
  • Une serre pour les tomates remplies des astuces de chacun,

  • Des Haricots & du maïs qui sortent déjà de terre,

  • Du temps pour profiter des plus belles choses du jardin (Fleur de pois grimpants,  Fleur de cardon, Fleur mâle de potiron, Pavot d’Orient en fleur)

AAP Atelier participatif « Semis d’été et serre à tomates », samedi 20 mai à Elancourt 🗓 🗺

L’association DÉDALE vous invite à :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré au jardinage : Semis d’été & serre à tomate le samedi 20 mai de 9h30 à 18h à Élancourt

Les Saints de glace sont derrière nous, les gelées ne sont plus à craindre. C’est le moment de mettre en place les espèces ayant le plus besoin de chaleur après leur avoir préparer un espace douillet.

Pour les jardinièr·e·s :

  • Semis : Maïs (5 rangs), haricots (2 rangs), Tournesols (2 rangs), concombres (1 rang) et Cornichons (3 poquets),
  • Plantation : tomates, courges, blettes, betteraves.

Pour les bricoleu·se·rs :

  • Construire une serre temporaire pour les tomates,
  • Changer ou renforcer le poteau du portail,
  • Renforcer les panneaux de la toilette sèche,
  • Passer de l’huile de lin sur toutes les surfaces boisées (cabane, toilettes, barrières).

Il n’est évidemment pas nécessaire de venir durant toute cette période, vous pouvez passer pour quelques heures.

L’atelier est gratuit, mais il est par contre absolument nécessaire de s’inscrire auprès de en envoyant un courriel à alexandrestouder@gmail.com ou à contact@dedaleasso.org. Cela nous permettra également de vous transmettre les informations supplémentaires nécessaires.

Aucun matériel n’est requis, n’hésitez toutefois pas à apporter des gants de jardinage pour les semis et le jardinage en général et éventuellement d’autres outils à voir entre inscrit·e·s et si vous passez le déjeuner avec nous apportez de quoi partager.

L’équipe de Dédale

AAP petit mobilier en bois/palettes, lundi 17 avril 2017 à la Verrière 🗓

L’association DÉDALE vous invite à :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré à la construction de petits mobilier en bois et en palettes
le lundi 17 avril 2017 de 13h à 18h30  à la Verrière


C·ell·eux qui nous suivent depuis longtemps commencent à avoir l’habitude : à Dédale on aime bien les meubles en bois et travailler la palette ! 🙂

Après un petit échauffement à l’événement « ressourcerie »/j’embellis ma ville à la maison de quartier bois de l’étang, on remet ça lundi prochain 17 avril ! Alors oui c’est pâques pour certain·e·s, mais justement c’est une bonne activité digestive ou pour venir faire des oeufs en bois 😉

Plus pratiquement, il s’agira notamment de réaliser du petit mobilier de jardin, notamment des bacs à plantations, mais aussi des petits présentoirs et autres meubles potentiels !

Il s’agit d’apprendre comment réemployer des palettes en bois pour les transformer en meuble au cachet inimitable de la conception aux finitions. Bancs, banquettes, coffre, selon nos envies et nos humeurs tout peut y passer.

Cet atelier se déroulera le lundi 17 avril à partir de 13h devant/dans le bâtiment de la nouvelle économie au 4 rue Louis Lormand, Zone de l’Agiot – 78320 La Verrière.

Il n’est évidemment pas nécessaire de venir durant toute cette période, vous pouvez passer pour quelques heures !

L’atelier est gratuit, mais il est par contre absolument nécessaire de s’inscrire auprès de contact@dedaleasso.org. Cela nous permettra également de vous transmettre quelques informations supplémentaires.

Aucun matériel n’est requis, n’hésitez toutefois pas à apporter des outils de travail du bois si vous en disposez (visseuse et vis, ponceuse, pied de biche, massette, scie réciproque avec lames à métaux, marteaux et clous, matériel de pyrogravure…), de ramener vos palettes si vous souhaitez vous en débarrasser ou construire vos propres meubles avec nous et éventuellement de quoi partager un gouter  pour se redonner de l’énergie pendant l’effort.

En espérant vous voir nombreu·se·x à cette occasion malgré le court délai pour profiter d’un moment de bricolage convivial,

L’équipe de Dédale

CR de l’AAP Atelier participatif Démarrage de la saison au potager du 25-26 Mars à Elancourt

Samedi 25 mars : Bricolage à partir de 14h

6 Présent·e·s

Sacrée journée et sacré coup de main, merci aux bricoleurs pour le travail mais aussi pour la convivialité et la bonne humeur de cette après-midi ensoleillée. Voici le compte rendu des activités.

1. Installation et remplissage des cuves de récupération,

Pour être plus facilement utilisables, les cuves ont été rapprochées du potager et surélevées. Une attention particulière a été portée sur la stabilité de la base. A la fin chaque cuve contenait déjà 700l pompés dans le puis à coté à l’aide d’une pompe électrique fonctionnant sur batteries rechargées par un panneau solaire.

2. Construction du 4ème pan de la cabane

Il ne manquait plus qu’un pan à la cabane pour être enfin fermée, une vitre a été placée en hauteur pour apporter de la lumière à l’intérieur de la cabane.

3. Remplacement de la base des Toilettes Sèches

Héritière des ateliers Alternatiba SQY, il fallait remplacer la palette de support et assurer la stabilité de l’ensemble.

Si une nouvelle occasion se présente, nous pourrons :
* Changer le pilier portant le portail,
* Renforcer les panneaux de la toilette sèche,
* Passer de l’huile de lin sur toutes les surfaces boisées (cabane, toilettes, barrières).

 

Dimanche 26 mars : Jardinage de 9h30 à 16h

11 présent·e·s le matin
19 présent·e· l’après-midi

Encore une très belle journée et un sacré boulot, activité paillage, grelinette, et plantation au rythme du couinement de la brouette en rotation permanente pour apporter fumier et compost :D. Voici le détails des activités :

1. Plantation de Pomme de Terre

Beaucoup de travail pour planter les Pommes de Terre :
* Arracher les poireaux présents sur la parcelle,
* Ratisser le paillage de feuilles et les mettre de côté,
* Etaler 4 brouettes de fumier,
* Etaler 10 brouettes de compost,
* Passer la grelinette puis la binette partout,
* Faire le plan de plantation,
* Planter et buter les pommes de terre.

Les 9 rangs plantés font plaisir à voir, on espère qu’ils pourront fournir une bonne base de production.

2. Re-Plantation des Topinambours

La parcelle de Topinambours a été entièrement refaite pour récolter les légumes produits l’année passée et relancer la culture pour l’année à venir. La parcelle a également été enrichie en compost pour améliorer la productivité. Elle a aussi été repaillée pour limiter les corvées de désherbage.

3. Plantation des Framboisiers

Une belle livraison de framboisiers nous a permis de créer un nouveau massif. Il devrait donner à partir de l’année prochaine mais il n’est pas interdit de croire que quelques fruits pourraient pointer le bout de leur nez en septembre.

4. Séparation des artichauts

Trois œilletons d’artichauts ont été séparés des pieds existants, replantés et paillés avec du fumier.

5. Semis en pleine terre de Blettes et de salade

Après avoir dépaillé, passé la grelinette et la binette, deux nouveaux rangs de Blettes et de salade ont été semés. La levée dans cette terre lourde n’est pas assurée mais en conservant le sol bien humide on devrait y arriver.

Quelques activités en vrac :
* Butage et tuteurage des petits pois grimpants,
* Déplacement des grillages de protection des fèves sur petits pois,
* Binage de précision des petits pois et des fèves pour supprimer la croute de battance créé lors des dernières pluies,

La saison est maintenant bien entamée et le travail ne s’arrête jamais mais les prochaines grosses étapes sont prévues pour le mois de mai :
• Semis des Maïs (7 rangs prévus),
• Semis des haricots (8 rangs prévus à terme, 4 dans un premier temps),
• Semis des courges en poquets (courgettes, concombres, cornichons, potirons,..)
• Plantation des tomates et fabrication d’un abris pour protéger les feuilles de la pluie,

…Un autre atelier ?

Saillans, une expérience de démocratie reprise par les habitants, mardi 28 mars à 19h à Elancourt

Conférence gesticulée “Si Saillans m’était conté”, diner et concert “Le temps des gens”mardi 28 mars à 19h dans la cour de l’ancienne école d’Élancourt (ancienne mairie-école, 17 route de Montfort, à Elancourt village 78990.

La politique se réduit-elle aux élections Présidentielles ? Ne peut-on pas aussi agir concrètement pour changer nos villes? A Saillans, dans la Drôme, les habitants ont choisis de vivre une autre expérience de la démocratie.

Nous vous proposons de la découvrir lors d’une soirée-spectacle le mardi 28 mars avec Tristan RECHID, qui témoignera de cette expérience lors d’une conférence gesticulée “Et si Saillans m’était conté”.

Le repas partagé, tiré du sac de chacun, sera suivi d’un concert de Philippe SERANNES “Le temps des gens” et nous évoquerons ensemble la dynamique des Assemblées Citoyennes LA BELLE DEMOCRATIE avec ses animateurs labelledemocratie.fr.

Plus d’informations ?
Participation à prix libre. Inscription préalable conseillée sur http://lassos.regal.bio/28-mars-conference-gesticulee-belle-democratie-a-st-quentin-yvelines/ pour être informé d’un éventuel changement de lieu en cas d’intempéries (07 50 44 57 45).

Atelier LA BELLE DEMOCRATIE le mercredi 29 mars à Élancourt

Le lendemain, ceux qui veulent aller plus loin participeront à l’atelier de formation pour donner des repères et accompagner la création d’une assemblée locale, dynamique participative dans votre ville ou votre quartier, et préparer collectivement les élections intercommunales et municipales de 2020 !

Plus d’informations ?

Participation à prix libre : objectif 200€ pour défrayer Tristan Rechid et Philippe Serannes.
Inscription préalable conseillée pour être informé d’un éventuel changement de lieu en cas d’intempéries.

Lieu

Le mardi 28 mars de 19h à 22h30 et mercredi 29 mars 2017 de 9h à 16h, ancienne mairie-école, 17 route de Montfort, à Elancourt village 78990.

Qui sont-ils ?

Philippe SERANNE “Le temps des gens”

Tristan RECHID Tristan Rechid propage la pandémie de la démocratie participative

Antonin, Armelle, Eric, Jean, Matthieu, Olivier pour les associations organisatrices Dédale ; Ensemble Pour Elancourt; L’assos’REGAL

!

18 mars Fête du Printemps : en route vers l’autonomie alimentaire 🗓

Le Printemps arrive, réjouissons-nous !

Pour cette occasion, L’Assos’REGAL, Dédale et Sème qui Peut vous invitent à une soirée festive le 18 mars 2017 à partir de 20H00 au 8 clos des Alouettes à Guyancourt. Au programme, des bonnes boissons locales, un couscous végétarien, des animations autour des graines, du Printemps et bien sur beaucoup de bonne humeur.

Pourquoi célébrer le Printemps ?

Le défis du climat est plus que jamais un enjeu pour nos générations. Les alarmantes prévisions du réchauffement terrestre laissent craindre la fin des saisons tel que nous les connaissons et la multiplication des événements climatique extrême.

La fête du Printemps est l’occasion de faire le bilan “climatique” de la saison et de célébrer les pratiques du jardinage amateur autour de produits issu de l’agriculture biologique et accessible à toutes les bourses. Le 18 mars sera aussi le coup d’envoi du Plan d’Action de L’Assos’REGAL “En route vers l’autonomie Alimentaire” qui a pour objet de rendre accessible la nourriture saine, locale et accessible à toutes et tous à 150 familles Guyancourtoises.

Au menu

    • Bière locale Volcelest (prix coutant)

La délicieuse bière de la vallée de Chevreuse sera disponible tout du long de la soirée !!! Soit en fut soit en bouteille selon le nombre d’inscrits 😉 Alors pensez à vous inscrire.

    • Jus de fruits locaux (prix coutant)

Du jus de fruit issu des fermes locales, rien de mieux !

    • Couscous Végétarien (à prix libre)

Nous prévoyons de préparer un bon couscous sans pesticide 🙂

Les animations de la Fête du Printemps

C’est le moment de faire des échanges de graines avant de préparer les semis ! De nombreux jardiniers seront présent pour échanger des graines autour d’une bière. La grainothèque, véritable réseau relationnel, pourra vous renseigner sur qui échange quoi 😉

  • Semi-Mystère

Des pots de terres seront en accès libre pendant la soirée. Le jeu ? planter des graines dans chaque pot et en prendre pour chez soit au hasard… Mais que va-t-il en sortir exactement ? Mystère !

  • Et peut-être d’autres animations à venir… Nous les ajouterons au fur et à mesure ;-))

Les associations étudiantes soutiennent l’événement !

  • ICARE: Association étudiante historique l’UVSQ, elle agit en faveur de la solidarité et de l’écologie, notamment par l’animation d’une AMAP, la cagette verte et un jardin partagé “Rémi Fraisse” à Versailles.
  • Agora: Association étudiante socio-culturelle, elle organise des soirées étudiantes et facilite l’accès à la culture pour le milieu estudiantin.

Merci à eux !

Pré-inscrivez-vous : 70 places disponibles !

La pré-inscription n’est pas obligatoire mais elle est importante pour nous aider à organiser la soirée. Cela permettra d’avoir un fond pour pré-acheter la nourriture et la boisson de la soirée. La nourriture sera à prix libre pendant la soirée et les boissons vendue à prix coutant. Les excédents, s’il y en a, serviront à organiser la fête du Printemps de l’année prochaine et soutenir le Plan d’action “En route vers l’autonomie Alimentaire” de L’Assos’REGAL.

Inscrivez-vous maintenant sur https://www.helloasso.com/associations/assos-regal/evenements/fete-du-printemps

 

<iframe id= »haWidget » src= »https://www.helloasso.com/associations/assos-regal/evenements/fete-du-printemps » style= »width:800px;height:750px;border:none; »></iframe>

Ripailles « mobilisations » de Dédale : enregistrements audio et recettes 🗺

La 3ème édition des ripailles de Dédale a eu lieu le 3 décembre 2016 au Scarabée à la Verrière. Elles étaient consacrées aux « nouvelles formes de mobilisations citoyennes ». Un petit article de conclusion avait pu être réalisé sur le blog, pour raviver les souvenirs de cette belle soirée vous trouverez ci-après les différents enregistrements audios de cette belle soirée pour se remémorer ou découvrir ces témoignages.

De tels enregistrements ne peuvent véritablement retranscrire la portée de cette soirée, ne serait-ce que par ce qu’il manque l’image et les goûts qui y étaient associés ! 😉

La soirée était longue et dense et nous avions ainsi imposé des présentations assez courtes (d’une dizaine de minutes) mais les questions n’ont pas manqué pour que celles-ci soient plus développées !

Selon votre installation vous pouvez écouter les interventions en ligne en cliquant dessus. Si cela ne fonctionne pas vous pouvez les télécharger en faisant un clic droit sur chacun des liens des interventions en validant « enregistrez la cible du lien sous ». Les sons sont au format « .ogg » format libre et ouvert que votre lecteur habituel peut néanmoins ne pas reconnaître. Si tel est le cas vous pouvez notamment lire ces fichiers avec l’excellent lecteur média, lui aussi libre, VLC disponible par ici : Videolan.org

Intervention 1 : Simon du DAL (Droit Au Logement)

L’intervention (clic-droit pour enregistrer sous)

Les questions (clic-droit pour enregistrer sous)

Intervention 2 : Catherine des Cercles de Silence

Intervention et questions (clic-droit pour enregistrer sous)

Intervention 3 : Emmeline de l‘UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et Olivier de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité)

Intervention et questions (clic-droit pour enregistrer sous)

Intervention 4 : Elise du Collectif des déboulonneurs

L’intervention (clic-droit pour enregistrer sous)

Les questions (clic-droit pour enregistrer sous)

Intervention 5 : Cécile d’ANV Cop 21

L’intervention (clic-droit pour enregistrer sous)

Les questions (clic-droit pour enregistrer sous)

 

 

Et si la nourriture servie vous a autant plus que les interventions, voici les recettes réalisées ! On vous laisse faire les divisions pour passer de 60 à la quantité voulue 🙂

Menu des ripailles – 3 décembre 2016

Potage pois chiches et poireaux

Pour 60 personnes : 1,250 kg de pois chiches petits ; 3 kg de pommes de terre ; 3,500 kg de poireaux ; huile d’olive ; 15 gousses d’ail ; parmesan râpé (facultatif) ; sel, poivre
Faire tremper pendant une nuit les pois chiches dans l’eau froide. Les rincer.
Les mettre à cuire avec les pommes de terre en morceaux, et recouvrir d’eau froide. Porter à ébullition, puis à feu doux pendant 30 à 45 mn, en couvrant partiellement.
Pendant ce temps, nettoyer les poireaux, les émincer. Faire chauffer l’huile, y faire frire ail et poireau émincés, sel et poivre. Bien remuer, laisser mijoter.
Égoutter les pois chiches et les pommes de terre, les ajouter au mélange poireau/ail, recouvrir d’eau. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 20 mn, en couvrant partiellement. Ajuster l’assaisonnement, et bien mélanger.
Servir le potage bien chaud ; parsemer de parmesan râpé.

Pâté végétal

Pour 60 personnes, voici les proportions suggérées :
1,250 kg de lentilles; 1,250 kg de graines de courge ou de tournesol; 750 grammes de poireaux; 750 grammes de carottes; 10 Oignons; 2 têtes d’ail; Colombo (1 boite); Herbes de Provence (1 grande boite)
Faire cuire les lentilles dans l’eau. ajouter les carottes préalablement râpées (ou en petits morceaux au mixer).
Après 25 min de cuisson, ajouter les poireaux auparavant revenus à la poêle avec des oignons.
Ajouter les épices.
Vers la fin de la cuisson (~40min), ajouter les gousses d’ail et les graines de courge/tournesols mixées grossièrement.
Avec un mixer à soupe, écraser l’ensemble jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Facultatif : Passer le pâté au grill d’un four quelques minutes pour obtenir une fine croûte.

Purée patate + panais

Ingrédients pour 60 personnes : 10 Kg panais; 5 Kg pdt; 10 gros oignon jaune; 10 cube de bouillon de légumes; 20 c. à soupe d’huile d’olive; 10 c. à café de gingembre en poudre; 10 pincée de sel; 10 pincée de poivre
Hacher grossièrement l’oignon et le faire revenir avec l’huile d’olive et le gingembre en poudre dans une marmite à feu doux et à couvert.
Laver les panais, bien les gratter (il n’est pas nécessaire de les éplucher) et ôter les extrémités.
Les couper en lamelles et les ajouter aux oignons.
Ajouter 6L d’eau tiède, le cube de bouillon de légumes, le sel et le poivre. Bien mélanger.
Couvrir et cuire 25 minutes à couvert, en remuant de temps en temps.
Couper le feu et ajouter les 2L d’eau restants.
Verser le tout dans un blender et bien mixer

Galette garnie

Galette sarrasin + légumes avec de la salade
Ingrédients pour 60 personnes (soit 60 galettes) : 2.1425 Kg de carottes; 2.257 Kg de PDT; 1.714 Kg de poireaux; 0.6 Kg de farine de sarrazin, 9 oeufs; huile d’olive; sel/poivre/curry; 1 têtes d’ail

Dessert au potimarron et patates douces

Pour 8 personnes (1 gâteau) : chair d’un demi-potimarron (500 g environ avec la peau); 150 g de patate douce; 2 œufs, (les blancs sont battus); 125 g de farine de blé; 40 g de rapadura ou de vergoise; 30 g d’huiles végétales olive/pépin de raison; 1 cuillère à soupe de rhum; 1 cuillère à soupe de miel; gros soupoudrage de muscade; 2 cuillères à soupe de raisins secs (environ 50g)
Pour 60 personnes: 3.750 Kg de potimarron; 1.125 Kg de patate douce; 15 œufs, (les blancs sont battus); 937 g de farine de blé; 300 g de rapadura ou de vergoise; 225 g d’huiles végétales olive/pépin de raisin; 7.5 cuillère à soupe de rhum; 7.5 cuillère à soupe de miel; gros soupoudrage de muscade; 15 cuillères à soupe de raisins secs (400g)

Préparation:
Etape 1: Faire cuire le potimarron et patate douce à la vapeur (cocotte minutes 10-15 minutes après mise sous pression)
Etape 2: Monter les blancs en neige
Etape 3: Mélanger au fouet/fourchette les huiles, le sucre, les jaunes, le miel, le rhum, la muscade, les raisins secs
Etape 4: Ajouter la farine tamisée, puis le potimarron et la patate douce qu’on aura préalablement réduits en purée. Bien mélanger
Etape 5: Mettre le tout dans un moule à manqué légèrement beurré, puis faire cuire au four, th 6, 30 à 35 minutes

Pour la version végétalienne et sans gluten : remplacer les oeufs par des graines de chia préalablement trempée dans de l’eau, la farine de blé par un mix farine de riz et farine de coco) et le miel par du sirop d’agave

Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 35 minutes
Prêt en: 55 minutes

AAP Démarrage de saison au jardin potager 25 et 26 mars à Elancourt 🗓

L’association DÉDALE vous invite à :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré au Démarrage de la saison au jardin potager le samedi 25 mars à partir de 14h et le dimanche 26 mars 2017 à partir de 9h à Elancourt

En 2014, le propriétaire d’une friche de 3000m² à Elancourt a accepté de prêter son terrain à Mel et Alex pour qu’ils puissent le cultiver. Alex a démarré son potager en octobre 2014, objectif : l’autonomie alimentaire ! Le 16 novembre 2014 un premier atelier participatif a permis d’arracher les arbres de la surface principale pour constituer une haie de démarcation.

Deux saisons ont passées depuis et 220m² ont été mis en culture, une cabane et des toilettes sèches ont été installés, un pompage solaire d’eau de pluie a été créé et des m3 de paille, de feuilles, de copeaux ont été apportés pour rendre ce sol vivant.

Les travaux ne s’arrêtent jamais, mais le vrai coup de feu au jardin c’est mars / avril. Si vous souhaitez donner un coup de main, tâter de la glaise ou aider à l’organisation du jardin, votre énergie est la bienvenue. Rendez-vous :

Samedi 25 mars à partir de 14h pour les bricoleurs et
Dimanche 26 mars toute la journée à partir de 9h30 pour les jardiniers

Il n’est évidemment pas nécessaire de venir durant toute cette période, vous pouvez passer pour quelques heures pour l’une ou l’autre des sessions (ou les deux).

L’atelier est gratuit, mais il est par contre absolument nécessaire de s’inscrire auprès de en envoyant un courriel à alexandrestouder@gmail.com ou à contact@dedaleasso.org. Cela nous permettra également de vous transmettre les informations supplémentaires nécessaires.

Aucun matériel n’est requis, n’hésitez toutefois pas à apporter des gants de jardinage pour les semis et le jardinage en général et éventuellement d’autres outils à voir entre inscrit-e-s et un pour les différents temps de pause un petit quelque chose à partager pour se redonner de l’énergie pendant l’effort.

– – – – – Détails des travaux envisagés – – – – –

Préparation de la terre :
• Etalage du fumier et du compost,
• Aération et émiettement de la terre avant plantation.

Semis et plantation en pleine-terre
• Pomme de terre,
• Topinambours,
• Artichauts,
• Blettes,
• Carottes,
• Panais,
• Radis,
• Épinards.

Semis sous châssis
• Betteraves,
• Brocoli,
• Céleri,
• Poivron,
• Laitue,
• Tomates,
• Choux de Bruxelles.

Autres travaux
• Construction du 4ème pan de la cabane,
• Installation et remplissage des cuves de récupération,
• Gros coup de pinceau pour protéger le bois avec de l’huile de lin.

En espérant vous voir nombreu·se·x à ces occasions pour profiter d’un moment de jardinage sous toute ses coutures convivial,

L’équipe de Dédale

Mobilisation aux Ripailles de Dédale 🗺

ripailles
« Ripailles », ça rime avec « travail ». en effet, il ne faut pas chômer pour préparer l’évènement, et une quinzaines de bénévoles se sont activés pendant plusieurs mois, et en particulier les derniers jours, pour que nous partagions cet évènement.
Ce n’était certes pas du travail oppressant et forcé, mais du joyeux ouvrage volontaire dans la bonne ambiance, à l’image de cette soirée du 3 décembre qui en a été l’aboutissement. Ont été ainsi préparés vendredi et samedi les pain, poireau, légumes, pâté végétal et soupe qui ont alimentés les assiettes.
Ripailles , c’est l’organisation, les ordres, les contre-ordres, les décisions de dernière minute, et tout cela dans la bonne humeur, l’entraide, l’écoute, les conseils, la bonne volonté de chacun. Et c’est beaucoup…
Les alternatives, c’est aussi alterner repas et débats, mélanger les saveurs et les savoirs. À Dédale, on a mobilisé les acteurs : Simon Le Her a investi ce début de soirée en venant parler de du droit au logement et des campements avec le DAL (Droit Au Logement). On a pas boycotté Olivier Pareja et Emmeline Fagot, des associations AFPS et UFJP, venus nous parler du boycott comme moyen d’action. On s’est tu – évidemment – pour prêter l’oreille à Catherine Domergues, venu témoigner d’un moyen d’action original, les Cercles du silence. Et ça interpèle. Élise Ayrault a marqué les esprits, comme elle le fait sur les panneaux publicitaires qui polluent l’espace public avec les Déboulonneurs. Enfin, ANV COP21, représentée par Cécile Marchand a conclu la soirée en racontant les méthodes d’action non-violentes et les actions « coup de poing » menées avec succès, au sommet des pétroliers à Pau entre autres.

Ripailles de Dédale, 3 déc. à La Verrière, nouvelles formes de mobilisations citoyennes 🗓

L’association DÉDALE vous convie à la 3e édition des RIPAILLES

« Quand les alternatives passent à table »

Repas joyeux, convivial et ponctué de 5 présentations sur le thème

des nouvelles formes de mobilisation citoyenne

Le samedi 3 décembre 2016 à partir de 18h30,

dans la salle 3 du Scarabée,

au 7 avenue du Général Leclerc, 78320 La Verrière.

 

Organisé par Dédale, le repas est composé d’aliments issus de l’agriculture locale et/ou biologique. Afin de nourrir aussi sainement la tête que le ventre, il sera ponctué de 5 interventions d’acteurs associatifs et coopératifs de 10-15 minutes chacune sur « les nouvelles formes de mobilisation citoyenne ».

Sans remettre en cause les méthodes classiques de mobilisation citoyenne et militante (manifestation, pétition, lobbying citoyen…), nous souhaitons nous interroger et réfléchir sur d’autres pratiques actuelles : « ZAD », occupation de places, blocage de conférences ou de sites, réquisition citoyenne symbolique, boycott économique, cercle de silence, action directe non-violente (antipub, guérilla jardinière), etc.

Pourquoi ce mode de mobilisation ou d’action a-il été choisi ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? À qui s’adresse-t-il et quel en est le ressenti des participant·e·s ?

 

  • Menu prévisionnel des interventions

Animation de la soirée : Bettina Laigle de Dédale

Accueil : Boissons et accompagnements

Intervenant : Droit Au Logement, Simon Le Her

En entrée : Potage pois chiches et poireaux, pâté végétal

Intervenant : Cercle de silence, Catherine Domergues

En plat de résistance : Purée de saison et galette garnie

Intervenant : AFPS & UFJP, Olivier Pareja et Emmeline Fagot

Fromage : Chèvre de la ferme de Gabveau

Intervenant : Collectif Les déboulonneurs, Élise Ayrault

En dessert : Dessert au potimarron

Intervenant : Action Non Violente Cop 21, Cécile Marchand

Vous, citoyen·ne·s et institutions engagé·e·s localement, pourrez intervenir pour parler des formes de mobilisation présentées.

      Informations pratiques

– Comment venir ?

En transport en commun : accessible à pied depuis la gare de la Verrière (environ 15 minutes). Sortir côté La Verrière, remonter jusqu’au bout l’avenue de la Gare (le long de la voie ferrée), puis prendre à gauche, avenue du Général Leclerc.

Plan : trajet depuis la gare disponible sur openstreetmap.org/

Covoiturage : Vous pouvez utiliser le tableau collaboratif sur framapad en cliquant ici.

 

– Inscription

Pour garantir le bon déroulement de cette manifestation, une inscription préalable est nécessaire (clôture le jeudi 1 décembre 2016 ou avant selon places disponibles).

Les places sont limitées, ne tardez pas!

Pour vous inscrire direction ce formulaire d’inscription http://framaforms.org/inscription-ripailles-de-dedale-3-decembre-a-la-verriere-1478451573, l’inscription ne sera toutefois effective qu’une fois la somme perçue, afin d’éviter tout gaspillage ou prise de risque pour le budget de notre petite association.

– Combien ?

Cette soirée est payante, à prix libre à partir de 10€ (correspondant aux frais engagés pour le repas), payable en liquide, virement ou par chèque à l’ordre de « l’association Dédale » :

– soit par courrier à : Association Dédale – Chez Claire MORIN, 8 rue Andréa Palladio – 78280 GUYANCOURT.

– soit auprès d’un des membres de l’association Dédale.

– soit par virement (RIB disponible ici).

Téléphone : 01 30 66 77 72 (Marie-José)

20161203-ripaillesmobilisations

25 nov. à 20h45, projection-débat « Je suis le peuple » 🗓

La projection-débat est organisée vendredi 25 novembre à 20h45, au cinéma « le Grenier à Sel » (1, rue de l’Abreuvoir 78190 Trappes)  dans le cadre des « Bobines Alternatives » de Dédale.

La projection sera suivie d’échanges avec Anna Roussillon, réalisatrice du film. Ce sera l’occasion de revenir sur les enjeux de la révolution sur une situation post-révolutionnaire vécue par les habitants même du pays et par la réalisatrice elle-même.

affiche_je_suis_le_peuple

Contexte : Née à Beyrouth en 1980, Anna Roussillon grandit au Caire puis s’installe à Paris. À l’été 2009, caméra à la main, elle rencontre Farraj, paysan, au village de la Jezira, à 700 km au sud du Caire. Et lorsque les élans révolutionnaires bourdonnent place Tahrir, en 2011, ce sont les bouleversements des villageois qu’elle filme, entre colère, lassitude et rêves de changements…

Critiques : « De la révolution de 2011 à la chute du président Mohamed Morsi, en 2013, ce beau documentaire, primé dans de nombreux festivals, suit la brûlante actualité politique égyptienne à travers le regard et le quotidien d’une famille de paysans de la vallée de Louxor. Entre réflexion politique et chronique intime, le regard de la cinéaste reste constamment intelligent, vif et chaleureux. » — Cécile Mury, de Télérama.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici

Télécharger l’affiche pour la diffuser !

Projection organisée par l’association Dédale en coopération avec Le Grenier à sel.

L’entrée à la projection est payante.

Tarifs – Normal, 6,00 € – tarif réduit, 5,00 €

Ah si j’étais président·e ? Ou pas !

Vous le savez à Dédale on est pas trop trop « président·e », après avoir eu comme beaucoup trop d’associations des statuts à « bureau » avec le trio « président·e, trésorièr·e, SG » qui n’étaient en pratique que des titres sans gloire ni pouvoir, on a sauté le pas pour mettre nos statuts en conformité avec la réalité du fonctionnement de l’asso : l’horizontalité !

Du coup quand une adhérente se fait interroger par France Inter pour savoir ce qu’elle ferait si elle était présidente (de la République) : qu’est ce que ça donne ?

On vous laisse écouter !

(ou sur le site de l’émission : https://www.franceinter.fr/emissions/moi-president/moi-president-06-octobre-2016)

Allez laissons la place aux gens 😉

Faites de la Tomate, samedi 27 août 14h à Guyancourt 🗓 🗺

La Grainothèque de Dédale vous invite à la :

Faites de la Tomate !

Venez profiter d’un moment festif et convivial autour de la question de la biodiversité, pour prendre contact en vue d’échange de semences, pour exposer vos variétés et en découvrir d’autres. Nous y présenterons et goûterons des tomates anciennes. Un atelier de récupération de graines aura lieu pour expliquer les différentes méthodes qui peuvent être utilisées. Tout le monde peut participer notamment en amenant ses tomates pour les faire goûter et ses graines pour les troquer.

La « Faites de la Tomate ! » aura lieu le samedi 27 août de 14 h 00 à 18 h 00, 47 rue du Moulin Renard, à Guyancourt.

Carte disponible par ici : goo.gl/maps/S2mTStrpWsQ2

Pour ceux qui le souhaitent, à 12 h 00 aura lieu un repas partagé. Si vous pensez venir, merci de le signaler à contact@dedaleasso.org pour l’organisation et d’apporter un petit quelque chose.

Voici les photos de nos ateliers de 2016 et de notre Faites de la tomate ! de l’an dernier : http://dedaleasso.org/blog/sujet/jardins-familiaux-de-guyancourt/

Au plaisir de vous voir, vous et vos graines,

Solidairement,

L’équipe de la Grainothèque de Dédale.

20160827.GrainoDédaleFaitesTomates

Les photos de l’événement de la Faites de la Tomate !

Cet événement s’est déroulé aux Jardins Familiaux de Guyancourt où se sont retrouvés des adhérents d’associations diverses et des jardiniers particuliers :

  • Jardins Familiaux de Guyancourt (Agnès, Dominique, Nicolas, Ludo, …)
  • Jardins Familiaux de Montigny (Bruno, Didier)
  • Le maraîcher au Tremblay sur Mauldre (Hervé)
  • Ô Jardins Urbains (Valérie)
  • Jardin Passion Partage (Hang)
  • SQYeT (Leigh, Geoffrey et sa famille)
  • Les Incroyable Comestibles (Jacques Henri)
  • Minière Maraîchère (Antonin, Juliette)
  • Dédale (Bettina, Sophie, Emmanuel, Jean, Antonin, Sylvain, Seb, Jeff)
  • … et n’oublions pas les jardiniers qui ont contribués à la culture des tomates et aux personnes intéressées par notre atelier de récupération de graines

Faîte de tomate 01   Faîtes de la tomate 02

Dominique apporte les 1ères tomates de son jardin

Faîte de la tomate 03

Quelques variétés de tomates anciennes amenées par Hervé, maraîcher au Tremblay sur Mauldre

Faîte de la tomate 04

Présentation des tomates avec leur petit nom

Faîte de tomate 05  Faite de la tomate 07

Faite de la tomate 06

Tout le monde s’active autour des tomates afin de récupérer les graines

Faîte de tomate 08

Quelques acteurs de cette « Faîte de la tomate » (de gauche à droite : Nicolas, Agnès, Bruno,

Dominique, Sophie, Emmanuel, Antonin, Jean-Marc, Jacques Henri, Leigh, Juliette)

Faîte de tomate 10

Hang (Jardin Passion Partage), Didier (Jardin familial de Montigny) et Leigh (SQYeT)

Faîte de tomate 09

Un Tomatophile = Emmanuel

Faîte de tomate 11

Interview par les Nouvelles de Versailles. Les jardiniers se sont lâchés sur la problématique des semences et du dérèglement climatique

Atelier de Récupération des graines de tomates :

La seule condition est qu’il ne faut pas qu’il s’agisse de tomates issues de pieds hybrides (de plants F1 pour être plus clair) principalement vendus en jardinerie ou dans les grandes surfaces. Ces plants hybrides sont des croisements entre deux espèces de tomates. La variété n’est donc pas pure, donc non reproductive. Donc les plants F1 sont prévus pour une seule année de culture et vous ne pouvez pas récupérer les graines.

Etapes par étapes, comment récupérer les graines ?

ETAPE 1 : On écrit le nom de la tomate sur les assiettes puis on les coupe en 2

Tomate coupée

ETAPE 2 : On récupère à l’aide d’une cuillère la partie contenant les graines (pulpe + graines) que l’on met dans un verre sur lequel on a écrit le nom de la variété de tomate

Tomate 10 (récup)

ETAPE 3 : Il faudra ensuite mettre de l’eau dans le verre et attendre 2 ou 3 jours jusqu’à avec une couche blanchâtre qui apparaît en surface de l’eau.

Tomate 11 (graines dans un verre)

ETAPE 4 : Pour retirer cette couche blanchâtre en surface et il faut rincer les graines sous l’eau claire afin d’éliminer toute trace de pulpe. Pour se  faire, verser le contenu du verre dans une petite passoire. Faire couler de l’eau dessus tout en les malaxant délicatement avec les doigts pour éliminer la pulpe restante.

ETAPE 5 : Pour finir, faire sécher les graines sur un morceau de papier absorbant en les espaçant et attendre au moins 2 ou 3 jours avant de mettre les graines en sachet afin d’être sûre que les graines soient bien sèches.

NB : Surtout ne pas les faire sécher au soleil direct

 

Faîte de tomate 12

A l’année prochaine, les tomatophiles …

AAP meubles en palettes, jeu. 7 juillet + dim. 10 juillet à la Verrière 🗓

En partenariat avec le SqyLab de la Verrière, l’association DÉDALE vous invite à :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré à la construction de meuble d’intérieur en palettes
le jeudi 7 juillet 2016 à partir de 16h et le dimanche 10 juillet à partir de 14h à la Verrière

Afin notamment de meubler notre nouveau local en cohérence avec nos principes (fais le toi même, récup, bidouillage, écologie), nous vous proposons deux sessions d’atelier d’autonomie pratique consacré à la construction de meubles en palettes. Il s’agit d’apprendre comment réemployer des palettes en bois pour les transformer en meuble au cachet inimitable de la conception aux finitions. Bancs, banquettes, coffre, selon nos envies et nos humeurs tout peut y passer.

En plus de nombreu·se·x adhérent·e·s qui commencent à avoir l’habitude de réaliser des productions en palettes, nous avons la chance d’organiser cet AAP en partenariat avec le SqyLab de La Verrière avec qui nous partageons nos locaux et qui a un peu d’outillage sur place ainsi que là encore de nombreu·se·x adhérent·e·s compétent·e·s ou désireu·se·x d’apprendre.

Cet atelier se déroulera en deux sessions la première, le jeudi 7 juillet (après demain) de 16h à 22h et la seconde le dimanche 10 juillet de 14h à 19h devant le bâtiment de la nouvelle économie au 4 rue Louis Lormand, Zone de l’Agiot – 78320 La Verrière.

Il n’est évidemment pas nécessaire de venir durant toute cette période, vous pouvez passer pour quelques heures pour l’une ou l’autre des sessions (ou les deux).

L’atelier est gratuit, mais il est par contre absolument nécessaire de s’inscrire auprès de contact@dedaleasso.org (non requis pour les membres du FabLab). Cela nous permettra également de vous transmettre quelques informations supplémentaires.

Aucun matériel n’est requis, n’hésitez toutefois pas à apporter des outils de travail du bois si vous en disposez (visseuse et vis, ponceuse, pied de biche, massette, scie réciproque avec lames à métaux, marteaux et clous, matériel de pyrogravure…), de ramener vos palettes si vous souhaitez vous en débarrasser ou construire vos propres meubles avec nous et éventuellement pour le jeudi soir et le gouter un petit quelque chose à partager pour se redonner de l’énergie pendant l’effort.

En espérant vous voir nombreu·se·x à ces deux occasions malgré les courts délais pour profiter d’un moment de bricolage convivial dans des températures estivales (on peut espérer),

L’équipe de Dédale

Compte-rendu du festival Education(s) ? 🗺

Les équipes du Ciné 7, des bobines alternatives et du Pavé du canal étaient présentes dès 10 h 00 pour accueillir le public en début de festival.

Trois stands occupaient l’espace : le Pavé du canal proposait à la vente des livres en relation avec l’éducation, l’infokiosque de Dédale mettait en avant S!lence, L’Utopik et Alternatiba et une buvette mettait à disposition du café, des gâteaux, des jus, etc.

Pour la première projection, L’odyssée de l’empathie, 52 personnes ont bravé le réveil du dimanche matin et le temps maussade pour venir y assister. La séance fût suivie d’un débat avec Emmanuel Fraisse. Les échanges fût nombreux, la thématique de la violence extraordinaire pris le pas sur la violence ordinaire que le film nous invitait pourtant à explorer.

2016.05.29-Elancourt-Dedale-Festival-Educations-011-Repas.partage

Le midi, les participant·e·s partagèrent un repas à l’extérieur. Le temps était gris, mais la pluie ne vint pas perturber ce moment bon enfant.

En début d’après-midi, Alphabet, fût projeté devant 72 personnes. Eric Weill, ancien inspecteur et président de l’OCCE, était présent pour répondre aux questions et échanger avec les participant·e·s.

Pour terminer notre festival Éducation(s)?, une cinquantaine de personnes sont restées pour assister à la conférence Vivre sans éduquer de Léandre Bergeron, qui nous venait du Canada pour témoigner de son expérience.

Journée fatigante et intense mais tellement intéressante ! Merci à tout·e·s pour votre participation.

Troc de plantes aux Jardins Familiaux de Guyancourt 🗓 🗺

Panneaux JF Guyancourt  Hang et Dominique 01 

Hang et Dominique, les 2 présidents de leur associations respectives, sont entrain de mettre leur banderoles : Jardins Familiaux de Guyancourt pour Dominique et Jardin Passion Partage pour Hang

Emmanuel 01

Manu qui joue avec ses mains pour les explications. Rappelons que c’est notre spécialiste « Tomate »

Emmanuel 02

Manu distribue les plants de tomates que nous avons semé le 02 avril. Il liste les personnes à qu’il a donné les plants de tomates. Ces personnes auront la consigne de récupérer les graines des tomate et de les amener à la fin du mois d’août lors de la fête de la tomate. Il a donné à chacun un sachet en organza afin de protéger les fleurs pour être sûr que les graines soient homogènes.

Nicolas et Domnique

Nico et Dominique

Hang et Dominique 02

Dominique et Hang : Bisous des 2 présidents des associations 🙂

Dominique et Emmanuel

Dominique et Manu entrain de plier la tente. Et non, ils n’étaient pas entrain de plier leur draps. hihihi 😉 

 

Atelier Pratique de semis de Tomate aux Jardins Familiaux de Guyancourt 🗓 🗺

2016-04-02 15.01.22 2016-04-02 15.01.37 12920923_1430071520352414_362862911_n 2016-04-02 15.01.31

1ère opération : Tamisage du terreau (Nicolas, Ludo, Eric et Sophie)

12968738_1430071453685754_1704219497_n 2016-04-02 15.04.02

2ème opération : Répartition du terreau tamisé dans les plaques de godets. Juliette s’y colle, aidée d’Emmanuel et de Dominique 🙂

2016-04-02 15.08.31

3ème opération : Ecrire le nom de la variété de tomate sur une étiquette. Notre coordinateur Emmanuel, collectionneur de graines de tomates. Au cours de cet atelier seront plantées 250 variétés de Tomates 😮

2016-04-02 15.14.47 2016-04-02 16.38.42

4ème opération : Mettre les graines de tomates en terre et surtout indiquer le nom de la variété de tomate. (Emmanuel et Eric). Emmanuel nous briefe sur le déroulement de l’opération semis. Il faut être précis et bien nommer ce que l’on met en terre. Ça ne rigole pas ! Magnifique toutes ces étiquettes de toutes les couleurs 🙂

2016-04-02 17.03.51 12920956_1430071117019121_275400641_n

5ème opération : Se tourner les pouces après l’effort et papoter. Ludo et Eric savent y faire 😉

 

 

 

 

 

 

AAP d’Autodéfense numérique, dimanche 15 mai 2016 à la Verrière 🗓 🗺

L’association DÉDALE vous invite à :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire

consacré aux pratiques de l’Autodéfense Numérique

le dimanche 15 mai 2016 de 13h à 15h30 à la Verrière

Que ce se soit pour limiter l’entreprise que les grandes sociétés du numérique (dites « GAFTAM ») ont sur vous, pour vous défendre contre les abus publicitaires en ligne, pour limiter les risques d’une surveillance privée comme publique, ou plus généralement pour défendre la vie privée et la liberté d’expression en ligne les bonnes raisons d’améliorer vos pratiques informatiques en matière de protection de vos données ne manquent pas.

Après la projection des nouveaux loups du web en mars dernier, ou pour d’autres raisons, vous vous êtes peut être dits qu’il fallait que vous vous occupiez de cela, mais avez remis au lendemain par crainte que cela ne soit trop compliqué, pas pratique ou que ça vous prenne trop de temps ? Il est temps d’agir ! S’il est vrai que mettre en place de bonnes pratiques de sécurité peut prendre un peu de temps, il existe quelques mesures rapides qui vous permettront déjà de limiter différentes menaces.

Afin de rediscuter ensemble des enjeux de la protection de la vie privée et de vos données sur Internet autour d’exemples pratiques et de commencer à apprendre à vous protéger, l’association Dédale vous propose un atelier d’autonomie pratique dédié à l’Autodéfense numérique.

L’atelier est gratuit et ouvert à tou·te·s, toutefois pour des raisons pratiques il est toutefois destiné aux personnes disposant d’un niveau « minimum » en informatique. À titre d’exemple, il sera nécessaire d’être autonome dans le téléchargement et l’installation d’applications et avoir une idée même vague de ce qu’est le « logiciel libre » ou  le navigateur « Mozilla Firefox ».

Il est également nécessaire que vous disposiez d’un ordinateur portable ou d’une tour facilement déplaçable avec une carte wifi.  Cela peut sembler contraignant, mais il s’agit de mettre en pratique des mesures de protection, du coup il est nécessaire que cela se fasse sur votre ordinateur personnel.

L’atelier est limité à une dizaine de personnes. Pour participer à l’atelier il faut donc vous inscrire auprès de contact@dedaleasso.org en indiquant le système d’exploitation de l’ordinateur que vous amènerez et si possible votre niveau et vos attentes vis-à-vis de cet atelier, l’adresse précise de l’atelier et quelques autres informations seront transmises aux inscrit·e·s.

Lieu : La Verrière
Horaire : de 13h à 15h30

Festival Éducation(s)? 🗓

Les Bobines Alternatives de l’association Dédale vous invite pour son festival :

ÉDUCATION(S) ?

le 29 mai au Ciné 7
Centre Commercial
des 7 Mares
78990 Élancourt

10 h 15 : Accueil

10 h 30 : L’odyssée de l’empathie

Projection suivie d’un débat avec Mário Viana, auteur réalisateur

Peut-on mettre en doute les conséquences désastreuses des activités humaines sur l’équilibre climatique ? Prévenir l’augmentation de l’effet de serre est avant tout un enjeu de solidarité et d’empathie. D’empathie envers les générations présentes et à venir, les animaux, la nature. Pensez-vous que le monde de violence dans lequel nous vivons puisse changer et qu’il soit possible de préserver notre planète du réchauffement climatique ? En éduquant nos enfants dans la bienveillance, ceux-ci deviendront des adultes altruistes, capables d’éradiquer la violence dans le monde et de respecter la nature pour sauver l’humanité. C’est ce que montre l’Odyssée de l’Empathie, à travers de nombreux témoignages. Les origines de l’humanité, la bienveillance de Matthieu Ricard, les bushmen du Kalahari, le cultivateur philosophe Pierre Rabhi, les dernières découvertes des neurosciences nous prouvent qu’une enfance heureuse et sans violence est à l’origine naturelle de l’empathie. En élevant nos enfants dans la bienveillance, ils deviendront des citoyens respectueux de l’être humain et de la nature. Film réalisé par Michel Meignant et Mário Viana. Voir la bande-annonce.

13 h 00 : Repas partagé riche de ce que chacun-e apportera. Les boissons seront proposées à prix libre par Dédale

14 h 30 : Alphabet

Projection suivie d’un débat avec Éric Weill, ancien inspecteur de l’Éducation nationale

De la France à la Chine, de l’Allemagne aux États-Unis, Alphabet remet en cause un système éducatif totalement axé sur la compétition et les résultats quantitatifs au détriment des capacités imaginatives. Prenant à témoin des experts en éducation tels que Sir Ken Robinson, un responsable de PISA ou Arno Stern, le réalisateur boucle avec ce film la trilogie entamée avec We feed the world et Let’s make money. Film réalisé par Erwin Wagenhofer.

17 h 30 : Conférence « Vivre sans éduquer » par Léandre Bergeron

Léandre Bergeron et son épouse, à la quarantaine, abandonnent leur poste de professeur pour une vie simple, autonome, dans la campagne de l’est du Québec. Ils y deviennent fermier, table d’hôtes, boulanger. Leurs trois filles naissent à la maison et ils choisissent de ne pas les éduquer..

Tarifs : 4,5 € par film ou 7 € pour les deux films. Conférence à prix libre.

Festival Education(s) ?

Cliquer sur l’image pour la télécharger et la diffuser

Festival organisé par Les Bobines Alternatives de Dédale en coopération avec Le Ciné 7 et Le Pavé du Canal.

Ciné-débat : Les nouveaux loups du web, le 11 mars à 20 h 30 au Ciné 7 d’Élancourt 🗓

Dans le cadre des Bobines Alternatives, l’association Dédale vous invite à une projection-débat :

Avez-vous déjà lu les conditions générales d’utilisation des données privées présentes sur chaque site internet que vous visitez, ou sur les applications que vous utilisez ? Bien sûr que non. Et pourtant, ces mentions autorisent les entreprises à utiliser vos informations personnelles dans un cadre au-delà de votre imagination. Le film vous révèle ce que les entreprises et les gouvernements vous soustraient en toute légalité, à partir du moment où vous avez cliqué sur J’accepte, et les conséquences scandaleuses qui en découlent.

Les Nouveaux loups du web a pour mission d’éclairer les utilisateurs des services en ligne sur ce qui se cache derrière ces fameuses conditions générales d’utilisation : exploitation des données sans limite, surveillance privée et gouvernementale…

Les nouveaux loups du web
le 11 mars à 20 h 30 au Ciné 7
Centre commercial des 7 Mares
78990 Élancourt

Un documentaire traduit et adapté en français par Jupiter-Films

La projection sera suivie d’échanges avec Sylvain Steer du Centre d’Études sur la Citoyenneté, l’Informatisation et les Libertés (CECIL). Ce débat sera l’occasion de revenir sur les enjeux de la protection de la vie privée et de la lutte contre l’extension massive des moyens de surveillance en perspective avec les évolutions qui ont eu lieu suite à la réalisation du film dont les révélations d’E. Snowden ainsi que le cadre Français et européen (loi sur le renseignement, extension des possibilités de surveillance, annulation du Safe Harbor…)

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici.

Téléchargez l’affiche pour la diffuser et à bientôt !

Soirée organisée par Les Bobines Alternatives de Dédale et en coopération avec Le Ciné 7, Le Centre d’Études sur la Citoyenneté, l’Informatisation et les Libertés et Le Pavé du Canal.

Dédale soutient le collectif « la minière maraîchère »

Suite à la création du collectif citoyen la minière maraîchère et au départ attendu de l’INRA, l’association Dédale apporte son soutien à la mobilisation pour une alternative à la bétonisation de la petite minière à Guyancourt.

Les enjeux pour la réappropriation des terres agraires de St-Quentin-en-Yvelines sont considérables. La pression des promoteurs immobiliers pousse à toujours se priver d’espaces indispensables à l’autonomie alimentaire de proximité. Pourtant, les possibilités sont multiples, introduction de l’agriculture urbaine à travers l’initiative citoyenne (jardins partagés, incroyables comestibles, permaculture, maraîchage biologique…), cessation de l’expansion de la ville nouvelle et reconversion des centres commerciaux et bureaux vides en habitats collectifs, etc.

Nous vous invitons à rejoindre le collectif La Minière Maraîchère et à contribuer à l’avancement des propositions citoyennes en cours d’élaboration.

Un forum ouvert est organisé le 7 novembre prochain, la population locale est invitée à faire venir connaître ses idées et projets pour la petite minière.

laminieremaraichere affiche c A3

Photos de la « Faites de la Tomate » 🗓 🗺

Emmanuel entrain de couper les tomates
Présentation de nombreuses variétés de tomates. Emmanuel entrain de couper les tomates
Emmanuel interviewé pour les Nouvelles de Versailles
Emmanuel interviewé pour les Nouvelles de Versailles
Corbeille de tomates
Corbeille de tomates apportée par une connaisseuse
Variété de Tomate jaune: Beautiful deamer
Variété de Tomate jaune: Beautiful dreamer
Variété de Tomate rouge / noire : Blue Angel
Variété de Tomate rouge / noire : Blue Angel
Variété de tomates vertes : VERDE CLARO
Variété de tomates vertes : Verde Claro
Les visiteurs viennent apprendre à récolter
Les visiteurs viennent apprendre à récolter les graines
Après la récolte des graines, place à la dégustation
Après la récolte des graines, place à la dégustation

La grainothèque de SQY vous présente la « Faites de la tomate ! » samedi 29 aout aux jardins familiaux de Guyancourt 🗓 🗺

« Faites de la tomate ! »: le RDV de la grainotheque de SQY

Faîtes de la Tomate

Affiche Tomate v7-2
Le 29 aout 2015 de 14h00 à 16h00, l’association dédale vous invite à participer aux ateliers de la grainothèque de Saint-Quentin-en-Yvelines aux jardins familiaux de Guyancourt rue du Moulin Renard.
Au programme:
  • Présentation de la grainothèque
  • Atelier de récupération de graines
contact: grainothequesqy@dedaleasso.org

Dédale était ce weekend à AlternatibaSQY !

Emmanuel en train de donner des explications sur l'AAPCe weekend, les membres de l’association Dédale tenaient un stand au festival Alternatiba SQY.

Nous avons fabriqués des meubles en palettes et des Rocket Stove, fait des démonstration de fabrication de composteur mais aussi rencontré des centaines de festivaliers sous le soleil de La Verrière.

Cet événement a été l’occasion de voir que la mobilisation citoyenne contre le changement climatique et pour la justice sociale est possible et que chacun peut y trouver une place.

Alternatiba c’est maintenant ! Demandez le programme !

bannfestialternatiba
Le collectif Alternatiba Saint-Quentin-en-Yvelines, composé de citoyen·ne·s, organise un festival des alternatives pour le climat et la justice sociale.

Ce samedi et dimanche, les 6 & 7 juin à La Verrière , rendez-vous avec le monde de demain !

preprogrammealternatibherb
Et le programme complet est sorti !

– 31 Conférences avec entres autres Aurélie Trouvé, Serge Latouche et Marc Dufumier…
– 55 Ateliers sur 12 thématiques différentes – 77 Exposants
– Des Films et des pièces de théâtres
– Des bars de bières locales
– Un marché paysan
– Des animations pour les enfants
– Des spectacles dont
Ecolo-coaching by Loulou, l’Église de la Très Sainte Consommation de Lille
– 22 Concerts GRATUITS avec entre autres : HK & les Saltimbanks, Los Tres Puntos, Gangbé Brass Band, New Origin, Guyom TouSeul …
AfficheAlternatiba67juinverriere
C’est le grand moment : DIFFUSEZ EN MASSE !
Dans vos réseaux associatifs, sur le net, à vos amis, à votre famille, à vos collègue, à vos voisins…

3 juin 20h30, Projection débat « Jdemande pas la lune, juste quelques étoiles », St Cyr l’école

Mercredi 3 juin, 20h30, Projection d’ une fiction pleines d’alternatives :
J’demande pas la lune, juste quelques étoiles, un film de Robert Coudray.

Sur cette projection, s’ouvrira le festival « Les yeux pleins les étoiles » organisé par le cinéma de St-Cyr-l’École, les Yeux d’Elsa. En partenariat avec les bobines alternatives de Dédale et Alternatiba SQY, le film d’ouverture « J’demande pas la lune juste quelques étoiles » réalisé par Robert Coudray raconte la vie d’un marginal en quête d’une vie pleine et entière et présente différentes alternatives. Le film est une alternative en lui-même.
Ce film indépendant et en « circuit court » sera suivi d’une discussion avec le réalisateur Robert Coudray, qui présentera les chemins de la réalisation du film, Bertrand Pinier, responsable du cinéma les yeux d’Elsa, et d’un·e bénévole d’Alternatiba.

Pour plus d’infos sur le film : http://www.jedemandepaslalune.fr
La bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=f7SkD__HOns

Soutien au Ciné7 d’Élancourt !

L’association Dédale, engagée dans la diffusion et la mise en place d’alternatives sur le territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines, déplore la décision de la municipalité de Maurepas qui a choisi de donner son feu vert et favoriser la construction d’un multiplexe commercial de 8 salles. Pourtant, à 4 km de distance, en centre ville, le jolie cinéma municipal d’Élancourt vient d’être rénové et offre un spectacle de qualité pour peu cher à la population alentours.

Rappelons par ailleurs qu’un multiplexe existe déjà au centre commercial SQY Ouest, et que 44 nouvelles salles seront construites dans les alentours d’ici 2017. Le sur-équipement cinématographique, pour un public qui n’est pas extensible, risque d’aboutir à la fermeture des petits cinémas alentours. De plus, le multiplexe qui serait construit en périphérie aura pour conséquence de continuer à vider le centre ville d’Élancourt de sa population.

Nous soutenons le Ciné7 d’Élancourt qui risque l’asphyxie face à une enseigne commerciale de cette taille. C’est tout naturellement que nous signons la pétition citoyenne d’opposition au multiplexe et que nous vous invitons à faire de même afin de montrer votre attachement à nos salles de cinéma publiques et locales.

Signer la pétition

Appel à bénévoles pour l’organisation d’Alternatiba SQY !

Appel à la participation de tous pour l’organisation d’Alternatiba SQY !!!

Nous recherchons au moins 250 bénévoles pour organiser au mieux Alternatiba Saint-quentin-en-Yvelines, le village des alternatives prévu le week-end du 6 et 7 juin 2015 à la Verrière !

Toute aide est bienvenue, avant, pendant et après l’événement, petite, moyenne ou grande.

Les postes à occuper sont multiples et à diverses échelles : responsable d’un village ou d’un stand, le service, la cuisine, l’animation de l’espace enfant, la tenue de stands d’information, la maintenance technique, l’installation ou le démontage, la décoration, l’équipe volante, la sécurité, etc.

Parmi ces bénévoles, nous avons besoin d’aide dès aujourd’hui alors n’hésitez pas à venir soutenir et renforcer les équipes en rejoignant des commissions existantes et en création (logistique, communication, bénévoles, programmation…).

Si toi aussi, tu as envie de faire de ces journées une réussite alors parles-en à ta famille, à tes amis, collègues… et inscris-toi en cliquant sur le lien ci-dessous, nous te contacterons le plus vite possible !

Pour s’inscrire en tant que bénévole, merci de remplir ce formulaire.

Si vous avez des questions qui concernent les bénévoles où vous souhaitez être mis en contact avec un référent bénévole, vous pouvez nous contacter à cette adresse benevalternatibasqy@dedaleasso.org  ou alternatibasqy@dedaleasso.org (en l’absence de réponse à la première).

Appel au financement participatif d’Alternatiba !

Les cordonnièr·e·s sont les plus mal chaussés, malgré un investissement important dans l’organisation du festival voilà plusieurs semaines que des échéances importantes ont commencé sur Alternatiba et cela manque un peu de comm. de notre côté !

Alors petite session de rattrapage ! Alternatiba St Quentin c’est maintenant ou presque : un beau festival pour promouvoir les alternatives locales pour le changement climatique et la justice sociale à la Verrière, des centaines d’intervenants, des concerts, une ambiance festive et agréable !

Mais pour ça nous avons besoin de la participation de tous : de bénévoles mais aussi d’argents, nous avons fait le choix d’un festival gratuit, sans dépendance auprès d’organisations contraires à la charte d’Alternatiba.

Un festival comme celui-ci a besoin d’un poste de secours, de mobilier, de défrayer des intervenants, d’un service de sécurité, de sanitaires, de nourrir ses bénévoles…
Même avec toute notre énergie, certaines dépenses sont inévitables. Alors pour un festival qui est ouvert à tous, il faut la participation de tous, selon ses moyens.

Du coup nous avons opté pour un financement participatif : http://www.helloasso.com/associations/dedale-demarches-dynamiques-pour-des-alternatives-ethiques/collectes/alternatiba-st-quentin-en-yvelines

Il a bien commencé, mais nous avons encore besoin de vous pour boucler le budget ! Si vous voulez soutenir ce beau festival, n’hésitez pas on compte sur vous 😉

CR AAP Couture du 18 avril à la Maison de l’environnement

Atelier couture du 18 avril à la Maison de l’environnement de Magny les Hameaux.

Nous étions 10 participants à l’atelier couture du samedi 10 avril 2015 qui a eu lieu à la Maison de l’environnement de Magny les Hameaux. Celui a duré de 9h à midi : un peu trop court pour tout ce que nous voulions faire… (comme souvent).

Au programme, présentation du matériel de couture (enfile aiguille, dé à coudre, différentes sortes de fil et d’aiguilles…), couture d’ourlets et de boutons en bonne et due forme!

Les participants sont ressortis contents de cet atelier malgré des attentes assez diverses (customisation, apprentissage des bases, raccommodage…), heureusement les intervenants avaient apportés les matériaux nécessaires (tissus, aiguille ou autre…) pour réaliser différentes opérations.

D’autres ateliers coutures ont été demandés ! A la prochaine !

AAP Couture2

10 avril 20h La mort programmée des appareils à la Maison de l’environnement

 Vendredi 10 avril à 20h : Images en débat – « La mort programmée de nos appareils »

Une enquête d’Anna Salzberg et Wandrille Lanos.

Cette enquête de Cash investigation dévoile la face cachée de ce que certains appellent « l’obsolescence programmée ». La fin de vie de nos électroménagers, téléphones portables ou ordinateurs est-elle réellement programmée ?

Projection suivie d’un débat animé par les membres du groupe Zéro déchets d’Alternatiba et de l’association Dédale.

Entrée libre sur réservation : 01 30 07 34 34

Toute l’équipe de la Maison de l’environnement reste à votre disposition pour tout complément d’information.

 Maison de l’environnement, des sciences et du développement durable

6, rue Haroun Tazieff

78114 Magny-les-Hameaux

Tel : 01 30 07 34 34

E-mail : maison.environnement@agglo-sqy.fr

Site : www.maisondelenvironnement.sqy.fr

Fête du printemps et grainothèque le 11 avril 2015

*Organisée par l’association Icare, Dédale participe et vous invite à :

Une fête du printemps

Incroyables Comestibles – Ateliers de semis – Grainothèque

*Le samedi 11 Avril de 14h à 18h
Bibliothèque Universitaire de Guyancourt
57, boulevard Vauban

Cette belle occasion sera l’occasion pour Dédale d’inaugurer son nouveau projet de Grainothèque !

Chacun et chacune est invité·e à s’emparer de la dynamique des incroyables comestibles !
Cette initiative est née dans le nord de l’Angleterre à Todmorden en 2008 et n’a de cesse d’essaimer dans les villes à travers le monde, alors pourquoi pas chez nous?
En plantant des carrés potagers ici et là, on reverdit la ville et on partage gratuitement des fruits et des légumes tout en entretenant de la convivialité et de la solidarité avec les habitants du quartier.
En unissant nos connaissances et savoirs-faire, nous pourrions ensemble cultiver durablement des bacs de plantes comestibles un peu partout.
Il en existe déjà plusieurs sur St Quentin en Yvelines, qui ne demandent qu’à être entretenus, pourquoi ne pas les faire vivre ?
D’autres bacs pourraient bien voir le jour grâce à vous.Une envie, une idée, … partageons-la !

*Au programme : samedi 11 Avril à la bibliothèque de Guyancourt au 57 boulevard Vauban
14h: informations, retours d’expériences : créez vous-même votre bac ou entrez dans un groupe existant*
*16h: ateliers de semis proposés par les jardins partagés « Sème qui Peut » et « Rémi Fraisse »
+ Grainothèque de l’association Dédale pour échanger et partager.*
http://icareasso.org/feteduprintemps/ <http://icareasso.org/feteduprintemps/>
_Rejoignez l’évènement _:__https://www.facebook.com/events/389108407941935/ <https://www.facebook.com/events/389108407941935/>

*Tous les Incroyables Comestibles sont attendus pour renforcer la dynamique !
Merci de diffuser ce message dans vos réseaux

*/Cette rencontre est organisée par le quartier thématique « 3AB » (« Autonomie Alimentaire et Agricole et Biodiversité ») du * »festival Alternatiba SQY »*, regroupant des habitants de St Quentin et alentours, pour vous faire découvrir les solutions locales et entrer dans une démarche citoyenne solidaire.*Ce festival se tiendra les 6 & 7 Juin à La Verrière*, a pour thème la ///*lutte contre le changement climatique.
*/Il se présentera sous forme d’un village des alternatives concrètes, aux allures de fête et d’université à ciel ouvert avec des animations, des ateliers, des conférences, de la musique … ( /https://alternatiba.eu/sqy//)
Vous pourrez en apprendre plus et nous rejoindre lors de la *fête du printemps ce 11 Avril!* /

Le groupe 3AB, pour les amis des Incroyables Comestibles.

Bobines alternatives : démocratie 06, jeudi 2 avril à 20h au ciné 7 d’Élancourt

L’association Dédale et le Collectif d’Alternatiba St Quentin vous invite à venir voir :

*Démocratie 06*
Suivi d’un échange autour de la démocratie locale à Saint-Quentin-en-Yvelines.
Le jeudi 2 avril à 20H
au Ciné 7 d’Élancourt (centre des Sept Mares)

Trois villages d’une vallée isolée du Sud-Est de la France, frontalière de l’Italie, décident en commun de consulter leur population sous forme de référendum consultatif *concernant leur rattachement administratif à la CARF, Communauté d’Agglomération de la Riviéra Française, dont l’avenir est d’intégrer la métropole de Nice, la toute première créée en France.

Le préfet Drevet, soutenu par le président de la métropole Christian Estrosi et le président du conseil général Eric Ciotti, déclare illégal et interdit ce référendum en menaçant élus et associations de 6 mois de prison et de 7500€ d’amende s’ils participent à sa mise en place, alors que partout ailleurs en France ce genre de référendums a lieu sans obstruction.

C’est en partant de l’examen de cette situation locale et l’analyse des moyens utilisés par les pouvoirs en place pour créer une métropole, que ce film pose la question de l’exercice de la démocratie représentative sur l’ensemble du territoire.

Cette situation a quelque chose d’universel
parce qu’elle révèle les travers de l’exercice démocratique.

Lien affiche : http://yspi.ch/owncloud/index.php/s/0w9yI8npasjbtHa

AAP Lactofermentation dim. 1 fév. 2015

L’association DÉDALE vous invite à :

 un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré à la technique de LACTOFERMENTATION
le dimanche 1 février 2015 à 13h à la villa de l’épi d’or à Saint Cyr l’école

La lactofermentation est une technique ancestrale et simple de conservation de légumes, qui ne détériore pas leurs qualités nutritionnels.

Dédale vous propose un atelier d’autonomie pratique pour apprendre à faire vous-même vos conserves de lactofermentation.

L’atelier commencera par un repas comportant des lactofermentations maison et achetées, à goûter, à comparer, complétées par des petites contributions alimentaires de chacun·e.

Les participants amènent, pour faire leurs préparations, des légumes crus (tous sauf pomme de terre), des aromates si l’on souhaite, une râpe, des bocaux en verre avec leurs couvercles (3 bocaux maximum).

L’atelier aura lieu villa de l’épi d’Or à St-Cyr-l’Ecole, le dimanche 1 février 2015 à partir de 13h et dure environ 2h30, repas compris.

L’adresse exacte sera donnée lors de l’inscription, nombre de place limité.

L’atelier est gratuit mais l’inscription est obligatoire (dans la limite des places disponibles), contact@dedaleasso.org précisez de préférence dans l’objet « atelier lactofermentation ».

Le lieu exact du RDV sera communiqué après l’inscription.

AAP Toilettes sèches – Alternatiba, dim. 18 janv. 14h la Verrière

L’association DÉDALE vous invite à :

 un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
consacré à la construction de toilettes sèches en bois récupéré et palettes
le dimanche 18 janvier 2015 à partir de 14h à la Verrière
Dédale animera un atelier de fabrication de toilettes sèches qui serviront pour le festival des alternatives des 6 & 7 juin 2015 (http://www.alternatiba.eu/sqy). Les toilettes sèches constituent une alternative intéressante car elles ne consomment pas d’eau. Elles sont moins polluantes car elle évitent la création d’ammoniaque mais aussi limitent la quantité d’eau à retraiter dans nos stations d’épuration. Enfin, elles permettent d’enrichir la terre faisant du compost.L’objectif est d’apprendre à fabriquer nos premières toilettes sèches. Pour le festival nous avons estimé qu’au moins 15 toilettes seraient nécessaires. En préparation, vous pouvez mettre de coté toutes les planches, tables rondes, plans de tables, bureaux et cuvettes que vous avez sous la main. Attention à ne pas prendre de bois aggloméré qui ne supporte pas l’humidité.

Le lieu et l’heure précis seront communiqués aux inscrits.

Lors d’un week-end de travail pour Alternatiba SQY, festival des alternatives, Dédale animera un atelier de fabrication de toilettes sèches dimanche 18 janvier 2015. Le projet est ambitieux car il s’agit de réaliser en une demi-journée plusieurs toilettes sèches pour Alternatiba SQY.  20 personnes, outillées, formées et dynamiques sont indispensables!

Réservez donc votre dimanche 18 janvier 2015 après-midi et inscrivez-vous à l’atelier en envoyant un mail à Alexandre (contact(at)dedaleasso.org). Si vous êtes disponible nous cherchons également de l’aide pour l’organisation alors n’hésitez pas à vous signaler, plus nous serons nombreux plus ce sera facile. Le lieu sera donné dès que possible.

L’équipe des Ateliers d’Autonomie Pratique

Atelier fabrication de toilettes sèches pendant les vacances d’hiver!

Avant l’atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir sur le thème « fabriquer des toilettes sèches du 18 janvier, quelques adhérent-e-s Dédale sont passé-e-s à l’action.

Un petit groupe de l’association Dedale s’est retrouvé à deux reprises ces derniers jours pour construire et offrir des toilettes sèches à Alternatiba SQY. Elles seront utilisées lors du festival des Alternatives, Alternatiba SQY, les 6 et 7 juin 2015 à La Verrière. Cela a été aussi l’occasion de partager des connaissances en bricolage et d’apprendre en groupe. Merci à Seb, notre coordinateur de chantier, Gaelle, Karim, Khaled et Elise.

toilettes-d693dLes toilettes sèches sont une alternative écologique et économique!

Nous n’avons plus à utiliser une chasse d’eau potable (environ 10 litres) mais à recouvrir de sciure ou de copeaux de bois ce que nous avons rejeté dans un réceptacle approprié (grand seau). Le tout est récupéré et utilisé comme compost pour les jardins par exemple.

Les toilettes sèches contribuent aussi à limiter la pollution des cours d’eau par ce que nous rejetons et leurs traitements.

Aussi, elles peuvent être fabriquées avec des matériaux de récupération et/ou peu onéreux et être disposées dehors (dans une cabine) ou en intérieur de logement.

Première étape : récupérer des planches de bois dans les encombrants (tables, étagères, bancs, etc.)

Deuxième étape : se retrouver dans un espace de travail avec des outils de bricolage (visseuses, scies, tourne-vis, marteau, établi) et une cuisine si possible!

Troisième étape : scier, mesurer, tenir, passer les outils, et cuisiner, partager un bon plat, prendre un café,

Quatrième étape: assembler les planches avec logique et esthétique, visser, etc.

Ces toilettes sèches seront montées pour Alternatiba SQY. Il manque juste le siège, un grand seau pour récupérer nos dons à Dame Nature et un coup de peinture artistique sur les portes.

Dédale animera un atelier d’autonomie pratique « fabrication de toilettes sèches » lors du w-e de travail Alternatiba SQY, dimanche 18 janvier 2015 (plus d’info bientôt).

Nous vous invitons à découvrir aujourd’hui les étapes en images et à venir les découvrir et les essayer lors du festival Alternatiba SQY les 6 et 7 juin 2015 à La Verrière.

structure

tracer1  IMG_6727

tracerscier3

scierscier2

cuisiner2

Limer1limer3

assemblerjusqu'au lever de la luneunpanneaumonte

Pour la deuxième Bobine de Dédale: Marie-Monique Robin a présenté Sacrée Croissance, au Grenier à Sel

La deuxième projection des Bobines Alternatives : Ensemble vers des alternatives !#coup2pouceLesBobinesAlternativesdeDédale+MarieMoniqueRobin

 

Pour son deuxième rendez-vous des Bobines Alternatives, le 9 décembre dernier, Dédale a organisé la projection, avec Le cinéma le Grenier à Sel et la librairie Le Pavé, de Sacrée Croissance, Comment en sortir.
Une rencontre avec la réalisatrice Marie-Monique Robin a eu lieu après le film.
Plus de 150 personnes sont venues participer à la projection, au débat et à la dédicace des livres et films.
Lors de la rencontre, Marie-Monique Robin a exprimé son inquiétude des conséquences du changement climatique et qu’il était urgent d’agir pour le climat.

Elle nous a invité à nous rassembler pour créer des alternatives locales, sur un territoire. Elle a donné l’exemple de la mise en place d’une monnaie locale.

Des membres de Dédale ont tenu une table d’information avec la brochure, le tract présentant les ateliers de rue, les derniers numéros de la revue S!lence et le journal d’actualité local Le Complément, réalisé par les étudiants de ICARE/Faculté d’Agir, association de l’UVSQ.
 
Les Bobines Alternatives de Dédale : une action coup2pouce pour des solutions alternatives écologiques et sociales.
Fil d'attente
DSC_0015
Le flim
DSC_0040dedicace

AG annuelle de Dédale, dimanche 14 décembre 2014, salle Jean Moulin, Trappes

Si vous êtes intéressés par nos activités et souhaitiez nous rejoindre, vous êtes chaleureusement convié·e·s à l’Assemblée Générale annuelle de Dédale qui aura lieu le dimanche 14 décembre 2014 à partir de 14h14, salle Jean Moulin*, rue Jean Moulin,  à  Trappes.
Cette AG donnera lieu :
  • aux bilans de chaque projet et à leurs reconduction éventuelle,
  • au bilan de trésorerie pour 2014,
  • à la définition de la composition des membres du Collectif qui seront déclarés à la préfecture et représenteront l’association,
  • à la présentation éventuelle de nouveaux projets et au choix de l’engagement de Dédale dans ceux-ci,
  • à des questions diverses.
Dans l’hypothèse où vous ne pourriez pas être présent à cette AG , vous pouvez donner une procuration à un·e adhérent·e pour qu’il vous représente.
De plus, si vous souhaitiez transmettre des questions, des observations, ou encore rejoindre le Collectif, n’hésitez pas à nous le signaler en réponse à ce courriel.
En espérant vous voir nombreux et nombreuses pour ce moment qui se conclura par un pot convivial,
Solidairement,
L’équipe de Dédale
*Vous pouvez vous rendre à la salle Jean Moulin à pied, depuis la gare de Trappes ou profiter du parking de la salle si vous venez en voiture.

Projection de « Sacré croissance ! Comment en sortir », 09 décembre, Trappes

Les Bobines Alternatives de Dédale

 

Projection de

Sacré croissance ! Comment en sortir

Mardi 9 décembre 2014 à 20h45

au Cinéma Le Grenier à Sel,

1 rue de l’abreuvoir, Trappes

Suivie d’un débat et d’une dédicace du livre

Avec Marie-Monique Robin, réalisatrice

 Affiche-sacré croissance

 

L’association Dédale, le cinéma Le Grenier à Sel et la librairie Le Pavé du canal vous convient à cette projection, suivie d’un débat et de la dédicace du livre du même auteur.

 

Sacrée croissance ! interroge le « dogme » de la croissance et montre, au Nord et au Sud, des alternatives au modèle de croissance  dans différents domaines: production alimentaire (agriculture urbaine), de l’énergie (villes en transition), de l’échange de biens et de services (monnaies locales).

 

En relocalisant leurs ressources, en remettant en question le consumérisme (sans publicité, pas de « croissance »), des collectifs veulent augmenter la résilience des territoires pour affronter les difficultés à venir, ce qui suppose plus d’autonomie économique et démocratique.

 

Après Le Monde selon Monsanto, Torture Made in USA, Notre Poison Quotidien, et Les Moissons du Futur, Marie-Monique Robin revient en 2014 avec ce film documentaire !

 

Affiche à télécharger : http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2014/11/SacreeCroissanceFondImage.pdf

 

Tract à télécharger : http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2014/11/Sacree-croissance-tract1.pdf

 

Prix d’entrée:

Tarif: 6€

Tarifs réduits: 5€ (personnes avec RSA, familles nombreuses, etc);

4,30€ avec la Carte Bande de Ciné;

4€ pour les moins de 14 ans

 

Durée du film: 1h33

Durée de la rencontre : 1h

 

Réservation conseillée au 01.30.69.84.62 ou  contact [at] cinemagrenierasel.fr

 

Bal Folk en soutien aux Assignés du Vélodrome 29/11/2014 – 20h-Trappes

Dédale soutient les Assignés de Montigny et sera présent au bal Folk ce Samedi 29 novembre 2014 dès 20h.

Cette soirée solidaire, conviviale et festive se tient à la Salle Jean-Baptiste Clément, 6 rue des Anciens Combattant à Trappes.

Nous vous y donnons rendez-vous pour soutenir des habitants qui défendent des alternatives.

 

Plus d’info sur le contexte:

Bal des Assignés

Les 9 Assignés de Montigny vous invitent à venir les soutenir : ils ont osé déposer un recours contre le permis de construire du Vélodrome de SQY … Bouygues leur réclame 3,7 Millions d’€ !

Bref résumé du dossier :

En 2010 la Communauté d’agglomération de Saint Quentin en Yvelines signe un Partenariat Public Privé avec la société VELOPOLIS pour la construction d’un vélodrome et d’un complexe immobilier à l’entrée de la base de loisirs régionale de Saint-Quentin en Yvelines.

Neuf citoyens de Montigny le Bretonneux (soutenus par le collectif «Vélodrame») déposent plusieurs recours contre le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et le permis de construire devant le tribunal administratif de Versailles. En juin 2011, le tribunal administratif de Versailles statuant en référé n’a pas suspendu le PLU laissant ainsi le chantier continuer en attendant le jugement sur le fond. L’audience a eu lieu en juin 2013 et la notification du jugement nous est défavorable.

En 2011, alors que la justice ne s’était pas prononcée sur le fond du dossier, la société VELOPOLIS a assigné ces neuf habitants de Montigny-le-Bretonneux devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles en réclamant une somme globale de 3,7 millions d’euros de dédommagement pour des pertes estimées à venir.

Pour nous, comme le prouve le montant exorbitant demandé à ces particuliers, il s’agit avant tout pour la société VELOPOLIS de faire pression afin d’obtenir leur désistement, déniant ainsi aux citoyens le droit, pourtant élémentaire, de demander que justice soit rendue. Ces méthodes d’intimidation sont contraires aux principes démocratiques et visent à empêcher toute opposition des citoyens qui puisse contrecarrer les intérêts privés de quelques uns.

Pourtant courageusement six des assignés ont décidé de poursuivre leur action en justice pour défendre l’intérêt collectif, malgré cette menace qui pesait sur eux et qui engage leur vie privée.

CR AAP Cueillette d’automne du dim. 19 octobre 2014

Atelier d’Autonomie Pratique Cueillettes d’Octobre

Dimanche 19 octobre 2014

Participants : Denis, Marie-Aude (Cupu), Miguel , Khaled, Elise, Jef, Rodolphe, Melissa avec Liam, Lissandro, Alawn et Elyssan, Véronique & Hélène, Claudine et Jérôme avec Juliette, Marie-Anne avec Valentine et Emilie, Alexandre.

Dimanche 19 octobre 2014 à 13h à l’arrêt de bus Ergal Rond point 78 760 Jouars-Pontchartrain, 20 adhérents et sympathisants de Dédale (14 adultes et 7 enfants) s’étaient données rendez-vous pour partir en promenade pour découvrir les cueillettes d’octobre.

Le parcours a été assez varié pour rencontrer plus de variétés possibles. Il y-a eu un peu de route, un peu de forêt mais aussi des chemins au milieu des champs et des ruelles entre les maisons d’Ergal.20141019aapcueil1

Nous sommes donc partis du gros rond point d’Ergal dont l’accès est facile et où une dizaine de voitures peut aisément se garer. La forêt est ensuite à deux pas.

20141019aapcueil2

Nous sommes immédiatement tombés sur des châtaignes qui se sont révélés très abondantes. Chacun a pu faire une belle récolte et nous avons pu déguster quelques châtaignes bouillies en préludes.

20141019aapcueil3

Coté champignons Denis nous a accompagné et à répondu aux questions parfois très nombreuses du groupe.

20141019aapcueil4

 

Nous avons ramassé principalement des Laccaria amethystina (Laccaire ou Laqué améthystes), quelques Xerocomus badius (Bolet bai) ainsi qu’un petit groupe de Craterellus tubaeformis (Chanterelle en tube).

Nous avons rencontré un grand nombre de spécimens que nous avons laissés sur place, soit que leurs qualités gustatives soient très limitées soit qu’ils produisent des réactions indésirables. Nous avons donc croisés :

  • Deux énormes Paxillus involutus (Paxille enroulé, ou espèce proche, dans la rue qui n’était pas la bonne)
  • Un peu plus loin, deux Coprinus comatus (Coprin chevelu), qui semblaient avoir évolué entre l’aller et le retour,
  • D’autres laccaires (peut-être Laccaria laccata), également comestibles, mais moins faciles à identifier que leurs cousins améthystes.
  • Beaucoup de Russula ochroleuca (Russule ocre et blanche). Ou espèces d’aspect similaire…
  • Une Amanita fulva (Amanite fauve)
  • Plusieurs champignons de la famille de Tricholoma album (Tricholome blanc). Dont l’espèce exacte n’a pu être déterminée,
  • Au moins deux espèces de Lycoperdons ou assimilés (famille des vesses de loup); peut-être bien Lycoperdon perlatum et Morganella piriformis. Sans certitude.
  • Beaucoup de Scleroderma citrinum (Scléroderme commun / citrin)
  • Quelqu’un a trouvé un Xerocomus parasiticus (Bolet parasite), poussant sur Sclérodreme
  • Des Geastrum triplex qui ont beaucoup amusé les enfants
  • Et enfin (à la fin de la balade, après le lavoir, je crois que peu les ont vus, à part quelques enfin qui se sont amusés à faire voler leurs spores): Xylaria hypoxylon

 

Nous sommes ensuite sorti de la foret pour aller sur un chemin le long des champs pour trouver des prunelles et des cynorhodons. Nous avons pu déguster des prunelles en olivette (en saumur) sur le chemin. Le groupe a ensuite échangé des recettes pour ces deux types de baies.

20141019aapcueil5 20141019aapcueil6

Sur le chemin du retour, nous sommes passés près d’un joli lavoir où certain ont pu cueillir des orties. Excellent en soupe ou à la poêle. Nous avons également pu parler du cresson des fontaines qu’il ne faut jamais cueillir du fait de la douve du foie qu’on ne peut détruire à la cuisson.

20141019aapcueil7

A la fin de notre tour, nous avions partagés du thé aux épices (Marie-Anne), du pudding vegan (Véronique), des tisanes (tilleul et camomille), des châtaignes bouillies, des noix fraiches, des noisettes, des prunelles et des capucines (remplaçant les câpres) en saumure. Nous avons passé un moment bien agréable, profitant du superbe temps pour échanger, nous promener mais aussi, parce que c’était notre but, en cueillette (cf. ci-dessous).

20141019aapcueil8

AAP Meubles en palette et Panier en noisetier – 22 nov. 2014 Journée faites le vous même Guyancourt

La semaine mouvementée pour Dédale : entre l’atelier d’autonomie pratique « installation d’un jardin » de dimanche dernier,  une belle rencontre au Prisme hier soir avec Deirdre Bergeron autour des questionnements concernant l’éducation ayant réuni une grosse cinquantaine de personne, et la résolution de quelques soucis informatiques que vous avez peut être pu constatés (nous avons changé d’hébergeur pour l’hébergeur coopératif Ouvaton.coop), difficile de voir le temps passer !=

Nous nous permettons donc de vous envoyer ce petit rappel pour le dernier événement de cette semaine : la journée « fais le toi-même » organisée par le département de développement durable de la mairie de guyancourt. Celui-ci aura lieu ce samedi 22 novembre de 13 h 30 à 18 h 30 à la Maison de quartier Pierre-Mendès France, 7, rue Guy Barillio à Guyancourt

Vous retrouverez toutes les infos par ici :http://www.ville-guyancourt.fr/Services-en-ligne/Agenda/Journee-Faites-le-vous-meme ou en pièce jointe. La journée vaut vraiment le coup quelque soit vos intérêts, réparation de matériel électronique (ordinateur, téléphone), ateliers créatifs couture et création d’un mini sac à main de nos amis de l’association Sqy en transition.
Du côté de Dédale nous avons mis en place 2 Ateliers d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire pour cette journée :
– le premier : un atelier de constructions de meubles en palettes ouverts à tous de 14h à 18h, pour ceux qui auraient raté les précédents où voudraient continuer à développer leur talent en la matière (n’hésitez pas à apporter votre matériel et/ou à nous signaler votre présence)
– le second : un atelier de réalisation de paniers en noisetier tressé de 14h à 17h (sur inscription).
Si vous vouliez une idée de cadeau originale pour les fêtes à venir réalisé avec amour (par vous-même :-)) c’est l’occasion idéale d’apprendre et exercer de nouvelles techniques. Il nous reste quelques places, n’hésitez pas à vous inscrire rapidement (si jamais vous vous êtes inscrits mardi merci de nous retransmettre votre inscription).

AFF_DD Faites le vous meme 2014(1)

Conférence-débat « Changer l’éducation ou s’en passer ? » – Déirdre Bergeron-19/11/2014-Prisme

Affiche-DéirdreConférence-débat

«Changer l’éducation ou s’en passer?»

avec le témoignage de Déirdre Bergeron

et pour animateur Jean-Pierre Lepri

Mercredi 19 novembre 2014

à 20h au Prisme

Quartier des sept mares, 78990 Elancourt

Entrée à prix libre

 

 

 

Dédale organise cette rencontre afin de découvrir des alternatives concernant l’éducation et les pédagogies, voire concernant la permaculture, afin d’apprendre et de réfléchir ensemble sur ce que signifie « éduquer » et « apprendre ».

 

Deirdre Bergeron, jeune femme québécoise, a fait l’expérience d’écoles publiques et alternatives jusqu’à l’âge de doure ans. Ses deux sœurs ne sont quant à elles jamais aller à l’école. Elles ont grandi dans une famille sans éducation. Et pourtant, elles ne sont ni analphabètes, ni asociales, ni sans occupations ou relations dans leur vie. A quoi ressemble vraiment une vie sans éducation ?

Jean-Pierre Lepri est membre du CREA-Apprendre la vie (Cercle de Réflexion pour une Education Authentique). Ils ont invité Déirdre Bergeron à parcourir l’Europe en novembre et décembre 2014 pour témoigner de son expérience et partager ses refléxions. 

« Devant l’insatisfaction récurrente, on réforme l’école, on invente de nouvelles « pédagogies nouvelles », on forme et re-forme les parents et les éducateurs…, depuis plus d’un siècle. En vain semble-t-il.

E-ducere, en latin, veut dire « conduire » – et l’éducateur est bien un conducteur, un guide. Certes, il y a des manières différentes de conduire, comme il y a des destinations différentes où conduire. Mais apprendre ainsi à être conduit est-il si anodin ?

Et si j’osais, juste pour quelques instants et sans engagement, me demander simplement si l’on pouvait se passer de cette « conduction/éducation », tout en facilitant l’apprendre ? À quoi ressemblerait alors une vie sans éducation ?

Elle livre son vécu et celui de sa famille à qui veut bien l’entendre, sans intention de convaincre qui que ce soit, ni de (faire) changer quoi que ce soit. Juste pour apporter un autre éclairage sur l’échec des éducations. » Jean-Pierre Lepri, membre du CREA

L’entrée est à prix libre. Elle sera suivie d’un buffet convivial pour poursuivre les échanges.
Association Dédale

CR Atelier de rue 20 sept. 2014 réalisation de pancartes

Ce qu’il s’est passé à l’atelier de rue du 20 septembre 2014 à Trappes

Productif, on peut qualifier ainsi cet atelier. L’événement marquant de ce samedi après-midi a été la production d’une pancarte. Puis son installation dans le sol, marquant une étape supplémentaire d’appropriation de l’espace public par le groupe, un an après le début de ce rendez-vous hebdomadaire.

Nous sommes arrivés vers 15h15 : Sylvie, John, Nath, Khaled, Jef. John a préparé du matériel récupéré sur une palette et amené des outils. Nous sommes accueillis par une demi-douzaine d’enfants heureux de nous retrouver. Nous amenons les outils, réfléchissons aux tâches pour mener à bien l’entreprise et nous mettons aussitôt au travail. Nous nous basons sur le plan imaginé par John :

20140920ADR.1

Le chantier est divisé en 2 groupes : « panneau » et « toit ».

20140920ADR.2

 

Le toit a pour fonction de protéger de la pluie, un minimum, les affichages à venir du panneau.

Les enfants sont invités à planter chacun un clou (après que les adultes aient amorcé la prise).

20140920ADR.3

Quand chacun a contribué, on peut faire un deuxième tour de cloutage. On sent une volonté importante de clouer chez tous les participants, mais ils se contiennent ! Ils passent l’outil malgré l’envie de travailler eux-mêmes ! Et ainsi chacun a droit au maniement de marteau.

On peut se tenir sur le bois pour que pour l’ensemble ne bouge pas trop quand on tape pour enfoncer les clous.

20140920ADR.4

Partant de là, le chantier avance :

20140920ADR.5

 

Mais il est toujours possible de jouer, lire, faire de la musique, se reposer sur la bâche :

20140920ADR.6

Ou ailleurs, la prairie est vaste.

Les deux parties sont terminées. Pas tout à fait d’équerre, mais ça tient bien. S’ajustent-elles ? Oui !

20140920ADR.7

On peut alors planter dans le sol la partie « panneau », à coup de maillet en bois.

20140920ADR.820140920ADR.9

 

Et oui, ce n’est pas un marteau, ça n’enfonce pas les clous ! Hé, attention avec ces outils !

 

Ce sont les grands, bien entourés (presque trop), qui mettront de grands coups sur les 4 piquets en bois avec le maillet pour qu’ils s’enfoncent dans le sol, après concertation pour l’emplacement exact.

On cloue alors le toit au panneau. L’infrastructure est terminée. On peut tester l’affichage !

20140920ADR.10

Nous avons bien eu droit à une petite détente après : jouer à chat, au tir à la corde, à diverses activités.

Comme d’habitude, nous nous réunissons pour faire un bilan et envisager la suite.

À l’Assemblée, il y avait environ 20 enfants en cercle autour de la bâche.

20140920ADR.11

Nous discutons de l’usage futur de la pancarte, nous disons qu’elle peut servir pour indiquer ce que nous prévoyons de faire. Salimatha a pris des notes sur les desirata des enfants du groupe :

Faire une cabane

Faire des crêpes, peut-être

Jouer au handball

Jouer au base-ball

Peindre la pancarte

 

Pour le goûter, on demande 7 enfants pour servir biscuits et boissons, 7 se proposent, pas besoin de tirage au sort. Nous remarquons sur le moment le caractère symbolique de ce nombre dans les contes féériques…

 

Un début de pluie, le vent sont arrivés juste à la fin du goûter, il y a eu dispersion rapide des participants et pas de traditionnelle course avec la bâche. Ce n’est que partie remise ! À samedi !

Atelier d’Autonomie Pratique-Cueillettes d’Octobre-Dimanche 19 Octobre 2014

Atelier d’Autonomie Pratique-Cueillettes d’Octobre

 Prunelle

Avant que l’ensemble des végétaux n’entre en dormance pour l’hiver il reste quelques cueillettes pour profiter des fruits de la nature.

Denis et Alexandre nous proposent un Atelier d’Autonomie Pratique sur le thème des cueillettes d’octobre sous la forme d’une promenade entre Elancourt et Maurepas. Sur le chemin vous pourrez découvrir les baies des champs puis les champignons de sous-bois. N’hésitez pas à venir partager vos connaissances c’est dans le partage que les promenades sont les plus agréables.

La promenade aura lieu Dimanche 19 octobre à partir de 13h.


L’inscription est obligatoire mais gratuite alors envoyez simplement un mail à contact(at)dedaleasso.org. Le lieu de rendez-vous est encore à préciser, il sera envoyé à tous les inscrits.

Solidairement,

L’équipe de Dédale

Cèpes

Salle comble pour Être et devenir, le lancement des bobines alternatives

Lancement réussi pour les Bobines Alternatives de Dédale !

Salle comble pour la première des Bobines Alternatives !

Près de 80 personnes sont venues à la première projection-debat des Bobines Alternatives au Ciné 7 à Elancourt!  Ce dimanche 5 octobre 2014, Dédale avait organisé la diffusion de Etre et devenir, documentaire sur la non scolarisation et les formes d’apprentissage. Le débat a été riche en témoignages et partage d’idées.

Un petit pot a permi de poursuivre la discussion avec convivialité. Dedale, La librairie Le Pavé du Canal, le C.R.E.A (Cercle de Réflexion pour une Éducation Authentique) et l’association Intermèdes Robinson ont tenu une table d’information. Les membres de Dédale ont apprécié cette rencontre et l’accueil très chaleureux de l’équipe du Ciné 7.

 

A venir: Sacrée Croissance de et avec Marie Monique Robin, au Grenier à Sel à Trappes, en décembre 2104

Rencontre avec Armelle Bergé et Laurent Ott
Rencontre avec Armelle Bergé et Laurent Ott

 

Les Bobines Alternatives de DEDALE et le Ciné 7 d’Élancourt vous présentent : être et devenir

ÊTRE ET DEVENIR, un documentaire événement
Dimanche 5 octobre à 16h15 au Ciné 7 d’Élancourt (centre administratif des 7 Mares, 78990)Suivi d’une rencontre avec Armelle Bergé du CREA-Apprendre la vie, et Laurent Ott d’Intermèdes-Robinson,et d’un pot convivial riche de ce que chacun-e apportera (boissons offertes)

Prix unique: 4 euros

etre-et-devenir« C’est un film magnifique qui donne des ailes.
Ces ailes nous transportent dans un nouveau paradigme éducatif. »

Cédric Serres,
professeur des écoles

« C‘est un coup de poing dans les représentations que tout le monde ou presque a des apprentissages et de l’éducation ! Il est absolument à voir, autant par les enseignants que par les parents, sauf si on ne veut surtout pas être dérangé, troublé, sauf si on ne veut surtout pas s’interroger.« 
Bernard Collot, instituteur public


Bande Annonce:
http://www.etreetdevenir.com/EED.fr.html

Synopsis
:

Être et devenir propose, pour la première fois sur grand écran, des récits d’expériences et des rencontres qui explorent le choix de ne pas scolariser ses enfants, de leur faire confiance et de les laisser apprendre librement ce qui les passionne. Le chemin de découverte de la réalisatrice, Clara Bellar, nous emmène à travers quatre pays, les États-Unis, l’Allemagne (où il est illégal de ne pas aller l’école), la France et l’Angleterre. Ce film est une quête de vérité sur le désir inné d’apprendre. (99 minutes)Revue de Presse:
Europe 1 : « Le film documentaire événement. »
L’Express : « Troublant car déstabilisant. »
Studio Ciné Live *** : « Qu’on adhère ou non au propos, le documentaire est réussi. »
Télérama : « Une véritable ode à ce mode de vie alternatif. »
Première : « Ce film a le grand mérite d’ouvrir le débat. »
Le Monde : « Prône l’ouverture et la liberté. »
France Inter : « Un film qui soulève un vrai problème de société. »
Famili : « On en ressort ébranlés. Et si une autre voie était possible… »
Nouvel Obs : « Changer d’éducation ou en sortir ? »
Marianne : « Pose des questions pertinentes. »
L’enfant et la vie : « Un documentaire percutant. »
Le Point : « Un film militant. »
Le Journal des femmes : « Ce film donne envie de réaliser ses rêves. »
Femme Actuelle : « Un choix qui fait de plus en plus d’adeptes. »
Version Femina : « LE FILM qui remet l’école en question. »
La muse : « Voyage passionnant, à voir absolument. »
Parents.fr : « Un très joli film. Passionnant… une réflexion philosophique sur le bonheur. »
Famili.fr : « Un film rare à ne pas manquer. »
Femina.fr : « Ouvre la porte au champ des possibles… à ne louper sous aucun prétexte. »
Place des écoles : « De la nourriture pour la pensée. »
Santé Intégrative : « Feelgood documentary, ce film fait fait secréter de l’ocytocine. »
Mediapart : « Un regard heureux sur l’enfance et la parentalité. »
Un grand pas de côté : « Un film dans un jeu de quilles. Délicieusement dérangeant. »
La Vie : « Attention, documentaire subversif ! »
Parents : « Il bouscule, c’est certain. »

Alternatiba SQY, prochaines réunions

Voici les dates des prochaines réunions de coordination pour Alternatiba SQY, festival des alternatives à Saint Quentin en Yvelines:

LUNDI 28 JUILLET 2014 DE 19H30 À 21H30
Salle G.MORET, rue Jean Zay, Trappes (à la maison des familles)
LUNDI 25 AOUT 2014 DE 19H30 À 21H30
Salle G.MORET, rue Jean Zay, Trappes (à la maison des familles)

Nous avons répondu à l’appel à créer un Alternatiba ou village des alternatives, porté par l’association BIZI!, et nous rejoignons une dynamique nationale.  L’objectif d’un Alternatiba est de valoriser les alternatives réalisables localement pour lutter contre le réchauffement climatique et pour la justice sociale, de montrer que des solutions existent. Et aussi de nous rencontrer, d’échanger, d’apprendre et de créer ensemble.

Des Alternatiba se montent dans plusieurs villes de France (alternatiba.eu) grâce à une forte mobilisation. Les villages des alternatives se tiendront tous avant la COP 21 (c’est-à-dire la Conférence des Parties pour prendre des décisions contre le réchauffement climatique), qui se tiendra en décembre 2015 à Paris. L’enjeu est de montrer les alternatives concrètes, d’apporter des réponses et d’être force de propositions.

Alternatiba SQY est en route depuis le samedi 1er mars 2014 avec à la participation d’une vingtaine de personnes. Nous souhaitons mettre en avant chaque initiative répondant aux problématiques climatiques et de justice sociale.

Vous pouvez lire l’appel de Dédale ici: http://dedaleasso.org/?page_id=9679, et  le compte-rendu de la première réunion là: http://dedaleasso.org/?p=9705

La construction du Festival des Alternatives SQY est ouverte à chacun-e! Vous êtes bienvenu-e-s aux réunions de travail.

 

Atelier « fabrication d’un poulailler en palette », dim. 21 Septembre 2014 à Elancourt

Atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
«Fabrication d’un poulailler en palette
(ou cabanes, composteurs, fumoirs,…)»
Dimanche 21 septembre 2014,
à partir de 13h30, à Elancourt

Programme :
– Construction de poulaillers en palettes récupérées pour notre hôte à Elancourt.
– Construction de cabanes, composteurs, fumoirs,… selon les envies des présents
– Fabrication et échanges sur le soin des animaux, le compost, l’autonomie alimentaire.

Partage :
Outils partagés :
– Apporter vos clous, vos vis, visseuses, vos scies, vos marteaux, vos tournevis, vos ponceuses, vos pyrograveurs, vos papiers de verre, vos bassines, vos torchons, vos gants et vos palettes…

 

Créativité et gouter partagés : Amener de quoi partager pour l’apéro, …

Inscription (gratuite) obligatoire (places nombreuses mais limitées):
contact (a) dedaleasso.org

Préciser le nom, le prénom et numéro de téléphone, (N’hésitez pas à nous indiquer les outils dont vous disposez)

 

AAP « Faire ses conserves en bocaux », Samedi 7 juin 2014 de 9h30 à 16h, La Verrière

Atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire

« Faire ses conserves en bocaux »

Samedi 7 juin 2014 de 9h30 à 16h

Maison de quartier d’Orly Parc, Rue Joseph Rollo, La Verrière

 20131025_111644

L’association Dédale organise un atelier pour apprendre à faire ses conserves de légumes, de fruits et ses confitures en utilisant des bocaux à vis et à caoutchouc.

Faire des conserves en bocaux permet de garder des produits locaux et de saison. Vous pouvez alors les mettre de côté pour l’hiver, ou les oublier quelques temps pour les ressortir quand vous en aurez envie. C’est une manière idéale pour profiter des fruits et des légumes locaux et de saison toute l’année, de juguler les surproductions (donc des promotions), et de varier son alimentation toute l’année en se réappropriant l’approvisionnement.

L’atelier sera organisé autour des thèmes suivants :

  • Conserve de légumes,

  • Conserve de fruit,

  • Confiture.

Les ingrédients :

Chacun apportera les denrées dont il dispose dans son jardin ou qu’il aura préalablement achetées pour faire ses propres conserves.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, une sortie cueillette à la ferme de Viltain est organisée vendredi 6 juin pour se fournir en denrée.

Le matériel :

Apportez également tout le matériel nécessaire pour cuisiner (poêle, casseroles, cuillères en bois, sucre, sel, épices,…). Si vous en avez, prenez aussi les bocaux de type Le Parfait bien propre dont vous disposez avec les caoutchoucs (neufs !) adéquats et les bocaux à vis pour les confitures.

Un déjeuner partagé :

L’atelier englobant le repas du midi, un repas partagé est organisé n’hésitez donc pas à rapporter votre spécialité culinaire pour l’occasion.

Pour vous inscrire (places limitées), répondez en indiquant le nombre de participants à : contact@dedaleasso.org

Si le succès est au rendez-vous d’autres ateliers pourront être organisés durant l’été. Ce sera l’occasion de découvrir la conservation de nouveaux fruits et légumes qui arrivent plus tard dans la saison : haricots, aubergines, framboises,…

A bientôt les fourmis!

L’équipe de Dédale

06 86 73 09 94

20130913_194013

Atelier d’autonomie pratique – Fabriquer un cuiseur à bois économe le 31 mai 2014

 

Atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
«Fabriquer des cuiseurs à bois ou poêles économes (rocket stove)»

Samedi 31 mai 2014, 10h30-13h00,
à Saint-cyr l’école 78210 (en extérieur à proximité du 9 rue Paul Eluard)

 

Cuisiner est un acte quotidien et énergivore. DEDALE vous propose de fabriquer cette cuisinière portable qui peut être réalisée avec du matériel de récupération et qu’on peut faire fonctionner avec quelques branchages.
Avantages: Chauffe très rapidement, s’arrête très rapidement, super économe en bois, utilise du bois de type « fagot » généralement facilement disponible. Et surtout, elle peut être utilisée pour cuisiner là où il n’y a ni gaz ni électricité ni charbon de bois.
 
Programme :
– 10h30 – 13h : Fabrication de poêle à bois économe à partir de boites de conserves.
– 13h- 14h : Test des poêles et déjeuner convivial et collectif.
Partage :
Outils partagés : Gants de travail, 3 boites de conserves vides minimum (une grande boite de 2 kg, une de 1 kg et une 3eme de 500 gr), sécateur, stylo-feutre, ouvre boite à conserve, un sceau de cendre (sinon du sable, vermiculite, gravier, terre…).
Créativité partagée : Plusieurs formes de Rocket stove et de mode de cuissons existent (en pierre par exemple). N’hésitez-pas à amener votre savoir-faire en la matière.
Repas partagé: Chacun apporte un plat, une boisson et ses couverts.

Inscription
obligatoire  (places nombreuses mais limitées) sur contact [ a ] dedaleasso.org et/ou en appelant le 06 76 34 86 49 (Khaled)
N’hésitez pas à nous indiquer les outils dont vous disposez !
Lieux : Parc à proximité du 9 rue de Paul Eluard. Si vous n’êtes pas à l’heure au rdv. Il vaut mieux appeler.

Réunion de préparation d’Alternatiba Sqy – le festival des Alternatives le lundi 26 mai 2014

 

Réunion de préparation d’Alternatiba Sqy – le festival des Alternatives

Lundi 26 mai à 19h30 à 21h30.

Dans les locaux d’E-Graine

7/9 rue Denis Papin –

78190 TRAPPES (3ème étage).

 

Une bonne réunion se couronne toujours d’un apéro festif, n’hésitez-pas à amener quelque chose à partager.

Si possible, merci de vous inscrire en écrivant un courriel à l’association DEDALE  en envoyant un courriel (à contact (a) dedaleasso.org ) ou en appelant le 06 76 34 86 49.

La date du festival a été fixée au 5, 6 et 7 juin 2015

Pour les nouveaux. Merci de venir 30 minutes avant. Dans le lien suivant, un dossier de présentation du festival : http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2014/04/dossier-presentation3.pdf

AAP « Fabriquer ses produits ménagers et d’hygiène » le 27/04/2014


Atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire

«Fabriquer ses produits ménagers et d’hygiène»

Dimanche 27 avril 2014, 10h30-16h30,

à Trappes (salle Pablo Picasso, rue Picasso)

Dédale vous invite à participer à son prochain Atelier d’autonomie pratique!

Au programme :
– 10h30 – 12h30 : Fabriquer ces produits cosmétique et d’hygiène
– 12h30-14h : Déjeuner en auberge espagnol. Chacun amène quelque chose à manger, à boire et à partager.
– 14h – 16h : Faire ces produits ménagers.

Partage : du matériel, des savoirs, du repas

Besoins d’ingrédients et ustensiles suivants :
– Pour les produits ménager (entretien, vaisselle, lessive,…) : du bicarbonate de sodium, vinaigre (blanc et/ de cidre), cristaux de soude, savon de Marseille, huiles essentielles de lavandin, citron, orange, tea tree…), des bouteilles en plastique,

– Pour le produits cosmétiques et hygiène (dentifrice, savon,): balance poids et les litres, fouets en inox récipients en inox, des huiles de friture, huiles essentielles, des briques de lait en carton vide, des gants en caoutchouc (vaisselle), pot en verre,…

Créativité partagée : Amener vos recettes,…

Repas partagé:
Chacun apporte un plat, une boisson et ses couverts.

Inscription : obligatoire (places nombreuses mais limitées)

En espérant vous retrouver ce dimanche, nous vous souhaitons une bonne journée!

Solidairement,

L’équipe de dédale

contact(at)dedaleasso.org et/ou 06 86 73 09 94 (Elise)
(N’hésitez pas à nous indiquer les outils dont vous disposez)

29/03/14: Deuxiéme réunion du Festival des Alternatives

Appel à participation à la deuxième réunion d’organisation

du « Festival des Alternatives SQY – Alternatiba »

À Saint-Quentin-en-Yvelines

Samedi 29 mars 2014, 14h00-19h00

au 7/9 rue Denis Papin, à Trappes

logo-facebook-couleur-alternatiba-small

Suite à la réunion de lancement de l’organisation du festival des Alternatives, une deuxième réunion collective et inclusive d’organisation est prévue. Dans la continuité du processus amorcé (http://dedaleasso.org/?p=9705), cette réunion posera les fondations du festival et une co-construction avec les différents acteurs présents .

Ce festival regroupera toute personne et toute organisation (association, collectif, etc.) permettant de rendre accessible à tous et à toutes les alternatives réalisables localement.

Ce festival s’inscrit dans la lignée du village des alternatives à la crise climatique et sociale, Alternatiba, qui s’est diffusée et a rejoint l’Ile de France ( http://alternatiba.eu ).

Nous rejoignons ce processus et souhaitons mettre en avant chaque initiative répondant aux problématiques climatiques et de justice sociale. L’objectif n’est pas de constater les problèmes, mais de communiquer sur les solutions.

La construction du Festival des Alternatives SQY est ouverte à chacun-e! Vous êtes bienvenu-e-s à la seconde réunion de travail le Samedi 29 mars de 14h00 à 19h00, au  7/9 rue Denis Papin (locaux de l’association e-graine), à Trappes.

Un petit groupe de volontaires a préparé un ordre du jour que nous suivrons et des moments de convivialité.

Si possible, merci de nous contacter pour nous informer de votre présence à contact@dedaleasso.org ou au 06 86 73 09 94 (Elise).

L’équipe festival des Alternatives de Dédale

L’organisation du Festival des Alternatives à St-Quentin-en-Yvelines est lancée !

logo-facebook-couleur-alternatiba-small

 

 

Une vingtaine de personnes ont semé les premières graines du Festival des Alternatives le 1er mars 2014. Inspiré-e-s de la démarche Alternatiba, les participant-e-s ont réalisé une tempête de cerveaux pour qu’émergent les thèmes du village des Alternatives.

La première partie a porté sur une brève présentation d’Alternatiba qui était une mobilisation à Bayonne avec un village des Alternatives, le 10 octobre 2013.

Les alternatives à la crise économique, sociale, écologique et climatique sont rassemblées dans des thèmes mis en avant lors du Festival.

 

Thèmes spécifiques :

– Autonomie agricole, biodiversité, écosystèmes

– Consommation responsable (critique de la publicité, …)

– Culture et bien commun (non propriété, accès à la terre, autonomie et technique, poésie)

– Déchets (recyclage, compostage)

– Démocratie (citoyenneté, méthodes, processus de changement, T.I.C., participation, sciences et démocratie)

– Eau

– Économie (artisanat, SCOP, échange de savoir-faire, finance responsable, monnaies locales, sociétés non marchandes, troc, décroissance, travail…)

– Écohabitat

– Éducation (transmission de savoirs et savoir-faire, pédagogies, non-pédagogie)

– Fausses solutions

– Production d’énergie

– Santé (médecines alternatives, bien-être)

– Transport (mobilité et déplacement, aménagement et urbanisme)

 

Thèmes transversaux (pas d’espaces en soi, mais à valoriser quand même):

– Climat

– Pollution et gaspillage

– Relocalisation

– Solidarité (internationale, intergénérationel, justice sociale, liens et relations,…)

– Travail, métiers,…

 

L’assemblée a voté le principe de mise en place d’une liste de discussion et de travail dédiée uniquement à l’organisation du Festival sur Riseup.

Un groupe de 7 personnes préparera l’animation de la prochaine réunion (Leeroy, Marion, Khaled, Emmanuel, Véronique, Tatiana et Elise).

La prochaine réunion d’organisation aura lieu de 14h à 18h30 le samedi 29 mars 2014. Toutes celles et tous ceux qui veulent rejoindre sont invité-e-s à nous contacter à contact@dedaleasso.org ou au 06 86 73 09 94 (Elise) et de nous laisser leurs coordonnées.

 

Appel à participation pour organiser Le « Festival des Alternatives »

Appel à participation pour organiser

                            Le « Festival des Alternatives »logo-facebook-couleur-alternatiba-small

À Saint-Quentin-en-Yvelines

Samedi 1 mars 2014, 17h30-19h30

au 8 Clos des Alouettes, à Guyancourt

Appel à télécharger : Texte d’appel à participation à la réunion pour organiser le « FESTIVAL DES ALTERNATIVES »

DEDALE, DÉmarches Dynamiques pour des ALternatives Ethiques, mène depuis sa création des actions pour faire découvrir et mettre en place des alternatives concrètes sur le territoire de SQY et ses environs : les Ripailles de Dédale (repas-débat sur les alternatives), l’Alterguide (guide des alternatives), les Alterexpos, les Ateliers d’Autonomie Pratique et d’échanges de savoir-faire…

Dans la continuité de ces actions, nous, membres de DEDALE, envisageons d’organiser un Festival des Alternatives.Ce festival regroupera tout citoyen, association, collectif, organisation, permettant de rendre accessible à tous et à toutes les alternatives réalisables localement.

Depuis le 6 octobre 2013 à Bayonne, l’idée de villages des alternatives au changement climatique, à l’image d’Alternatiba, s’est diffusée et a rejoint l’Ile de France (http://alternatiba.eu/). C’est pourquoi nous rejoignons ce processus et souhaitons mettre en avant chaque initiative qui s’inscrit dans les domaines de l’éducation, du transport, de l’agriculture, etc. L’objectif n’est pas de constater les problèmes, mais de communiquer sur les solutions.

Nous invitons toute personne désireuse de participer à l’élaboration de ce projet à nous rejoindre. Pour créer, de manière solidaire, inclusive et participative, le Festival des Alternatives, nous organisons une première réunion de travail le Samedi 1 mars de 17h30 à 19h30, au 8 Clos des Alouettes, à Guyancourt.

Si possible, merci de nous contacter pour nous informer de votre présence à contact@dedaleasso.org ou au 06 86 73 09 94 (Elise).

L’équipe de Dédale

bandeau-site-web-alternatiba-small

AAP Meubles en palettes le dim. 19/03

Atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire
« fabrication de meubles en palettes » en partenariat avec l’association SQY en transition

Dimanche 9 mars 2014 de 10h à 17h
au jardin pédagogique à Buloyer à Magny-les-Hameaux

Programme :
– Construction de mobilier en palettes de récupération pour le jardin pédagogique de SQY en Transition et de bancs à installer dans l’espace public
– Réalisation de peinture naturelle pour l’extérieur à base de farine et d’huile de lin,
– Décoration finale au pyrograveur.

Partage :
Outils partagés :
Apportez vos clous, vis, viseuses, scies, marteaux, tournevis, ponceuses, pyrograveurs, papiers de verre, pinceaux, boites de conserve, vides, bassines, torchons, gants et vos PALETTES…

Créativité partagée :
Différents modèles de meuble, conception collective, coloration et décoration au gré de votre créativité…

Repas partagé:
Chacun apporte un plat, une boisson et ses couverts.

Inscription : obligatoire (places nombreuses mais limitées):
sqytransition (a)  gmail.com
contact (a) dedaleasso.org

(n’hésitez pas à nous indiquer les outils dont vous disposez)

AAP-meuble

Création d’une AMAP Dédale à Trappes

http://dedaleasso.org/?p=9536

 

Qu’est-ce qu’une AMAP ?

L’association pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) favorise une agriculture paysanne, non productiviste et refusant les méfaits de l’agro-industrie. L’AMAP crée un lien direct entre agriculteurs et consommateurs via des paniers hebdomadaires payés à l’avance avec un engagement annuel. Les intermédiaires sont supprimés et l’agriculteur est garanti d’un revenu fixe. Les échanges entre citadins et paysans sont favorisés pour une meilleur compréhension mutuelle.

 

Engagements du Producteur

Transparence

– partager sa récolte, communiquer sur ses pratiques agricoles et ses choix de production, sur ses coûts de production et sur le fonctionnement de son exploitation (organisation du travail, etc.). ;

– prévenir en cas de difficultés qui affecteraient son activité.

Qualité

– fournir des produits frais, de saison, diversifiés, issus de sa production, obtenus sans usage d’engrais chimiques ou de pesticides, selon les méthodes de l’agriculture biologique ;

– livrer les produits au jour et à l’heure dits ;

– prendre en compte les besoins et les remarques des consomm’acteurs.

Pédagogie

– expliquer le travail de la ferme à ses partenaires ;

– informer régulièrement sur l’avancée des cultures ;

– être présent au partage de production ;

– accueillir les consomm’acteurs sur son lieu de production ;

– considérer les remarques et besoins de ses partenaires.

Engagements du Consomm’acteur

Préfinancement

– payer la production à l’avance.

Solidarité

– prendre en compte les problématiques du producteur (aléas climatiques, techniques ou humains) ;

– donner un appui logistique ou matériel au producteur en cas de besoin.

Implication

– tenir régulièrement la permanence et à participer au bon fonctionnement de la distribution ;

– venir chercher son panier au jour et à l’heure dit ;

– communiquer en toute franchise et liberté ses remarques, ses questions ses insatisfactions

– partager ses idées et ses initiatives avec la ferme.

Les livraisons de légumes démarrent dès les mois de mars-avril 2014. Les participations à l’AMAP de DEDALE sont ouvertes. Inscrivez-vous  d’ici au 31 décembre 2013 !

Si vous êtes intéressés, que vous habitez Trappes et que vous souhaitez vous inscrire à cette AMAP vous pouvez nous contacter au plus vite.

Courriel : amap-trappes@dedaleasso.org 

Téléphone : 06 74 32 38 73 (Fabien).

AAP Parentalité alternative le 22/12/2013

Atelier d’Autonomie Pratique : parentalité alternative et écologique,

Dimanche 22 décembre 2013, de 11h à 17h, à Élancourt Village
Pratique, échanges et partages autours de l’allaitement, du portage (écharpes et autres porte-bébés physiologiques), des couches lavables et/ou de l’hygiène naturelle.
N’hésitez pas à venir pratiquer, apprendre ou découvrir ce que vous ne connaissez pas, et à partager vos points de vue, trucs et astuces si vous êtes expérimenté-e-s.
Vous êtes tou-te-s les bienvenu-e-s: débutant-e-s ou expérimenté-e-s, enceint-e (!), parent-s ou non-parent-s d’ailleurs!
Pour que cette journée soit conviviale, et qu’elle se déroule aux rythmes de chacun-e, nous vous proposons de partager un repas riche de ce que chacun-e apportera.
Affiche AAP Parentalité alternative

Exposition et brochure sur le gaspillage alimentaire

Une exposition sur le gaspillage alimentaire est inaugurée pour la projection du film Dive le 10 décembre.

Retrouvez ici la brochure d’accompagnement de l’exposition :

Liste (non exhaustive) des références utilisées pour leur élaboration :

Livres et rapports cités :

  • Rapport d’Urban Food Lab pour le ministère de l’Agriculture et la FAO
  • « La grande (sur-) bouffe » de Bruno Lhoste
  • L’armoire aux conserves, M-F. Delarozière et Elisabeth Pistre
  • Dégustez les plantes sauvages, François COUPLAN
  • La cuisine sauvage au jardin, Annie-Jeanne et Bernard BERTRAND

Projection-débat Dive, le 10 déc. à Guyancourt

Dédale participera avec grand plaisir à une soirée de la ville de Guyancourt consacrée au gaspillage alimentaire le Mardi 10 Décembre 2013 à partir de 20H à la maison de quartier Kosma, place Jacque Brel, Guyancourt.

Vous trouverez ci-après le tract de l’évènement où après un petit apéro de circonstances sera notamment projeté l’excellent documentaire Dive (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dive!) qui sera suivi d’un débat que nous animerons pour partie.

Ce devrait être, si tout va bien, une occasion de vernissage pour notre nouvelle alter expo consacrée au gaspillage. Nous comptons sur vous pour venir nombreux et nombreuses à cet évènement qui s’annonce fort intéressant et convivial !

Troc Graines-Livres à la librairie le Mille Feuilles le 29 novembre

Dédale participera à un Troc Graines de cultures, un troc de graines ou bulbes contre livres (et livres contre graines/bulbes), le Vendredi 29 Novembre 2013 de 15h à 20h,  à la librairie le Mille Feuilles (23 rue Pierre Sémard, Trappes) en partenariat avec celle-ci et le Centre socioculturel Luxereau de Trappes.
Cet évènement s’inscrit dans le cadre du lancement du jardin partagé sur le site de la librairie.
Un groupe de jardiniers (en cours de constitution) partagera la culture et l’entretien de ce jardin, suivant des méthodes respectueuses de l’environnement, et aussi de bons moments, des ateliers ouverts, etc. Ce jardin se veut un lieu de cultures sous toutes ses formes.
Dédale s’associe et sera présente à ce troc où sera notamment exposée notre Alterexpo consacrée à « l’agriculture alternative ».
Venez troquer graines et livres, admirer notre alter expo, découvrir la librairie, et trinquer avec du chocolat chaud ou de la soupe au potiron (à 17h30), rencontrer ou rejoindre le groupe de jardiniers.  Bref, venez passer un bon moment !

C.R. Atelier de rue du 19 octobre 2013 au square Maurice Thorez à Trappes

Appropriation du matériel des ateliers.

 

L’atelier de rue a commencé à 14h30. Khaled et Elise ont installé la bâche. Les enfants sont arrivés doucement. Ils ont été surpris de ne pas voir les habituels. Ils nous ont demandé ou ils étaient. Nous leur avons répondu que quelques uns étaient en retard et d’autres absents cette semaine.

Khaled a commencé à jouer au basket avec un enfant qui lui a dit qu’il faisait du foot et du basket en club.

Elise a joué aux jeux de sociétés et jeux de cartes. Elle ne connaissait pas les jeux présents. Les enfants plus expérimentés lui expliquèrent les règles de certains jeux. Jef et Mélissa arrivèrent et commencèrent à jouer avec les enfants.

Mélissa amena avec elle des feuilles de dessins. Les enfants firent un avion géant en papier. Celui-ci vola un peu malgré sa trop grande souplesse face au vent. Ce sont les enfants qui ont appris aux pédagogues comment le fabriquer..

L’assemblée des enfants
L’euphorie des jeux a amené les pédagogues à retarder les rythmes des ateliers. De plus, une partie des habitués étaient partis. Ce qui a amené à une désertion d’une majorité des participants aux ateliers.

Elise s’est présentée, s’est sentie très intégrée. Des joueuses et des joueurs lui ont proposé de jouer et lui ont expliqué les règles de jeux.

Soumaya a proposé de faire un jeu avec un ballon « la gamelle ».
Le goûter
Les enfants avaient soifs. Ils étaient enthousiastes de servir les uns et les autres.
Elise et Soumaya ont préparé des tartines de pâté de spéculoos et de confiture moins aimés que ceux de la dernière fois. D’autres enfants ont coupé en plusieurs tranches un quatre-quart. Ces derniers ont été très très appréciés par les enfants. Le goûter a été copieux et convivial.

La bâche appropriée par les enfants!

Un nouveau rituel s’instaure, une fois le goûter fini et la bâche débarrassée. Jef et Mélissa prirent les angles de la bâche et la firent voler bras tendus en courant. Les enfants les ont suivi derrière et dessous la bâche. Une fois le premier tour fini, les enfants ont repris eux même la bâche et ont continué à s’amuser avec.

P1170336

Une nouvelle forme d’expression collective devient visible en cette fin d’atelier. Les enfants avancent la bache entre les mains. Cette bâche, symbole de matérialisation de l’atelier dans l’espace public, est appropriée par les enfants.

L’association DEDALE se lance dans la création d’une AMAP à Trappes

Alors que le système économique dominant actuel (libéralisation des échanges financiers et marchands, productivisme, extractivisme, capitalisme, croissance) intensifie les problèmes écologiques (pollutions, changement climatiques, épuisement des ressources) et sociaux (hausse des inégalités sociales, délocalisations, pression foncières et immobilières sur les terres…), les solutions alternatives ne manquent pas (relocalisation, développement des circuits courts, agriculture biologique, liens sociaux ruraux et citadins …). C’est pourquoi, l’association DEDALE a choisi, non pas seulement de les contempler, mais aussi de les créer là ou elles manquent.

Pour ces raisons, l’association DEDALE a décidé de créer un groupe de maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) à Trappes.

Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Une AMAP est un système où des personnes se mettent en relation avec un paysan de proximité afin que celui-ci leur fournisse de quoi s’alimenter localement et ainsi soutenir son activité bénéfique pour la société et l’environnement. Il s’agit d’un système de solidarité mutuel et concerté entre le paysan et les consommateurs. Ces derniers soutiennent le paysan économiquement et moralement.

Concrètement ça donne quoi ?

A partir d’un contrat, les citadins soutiennent le paysan en s’engageant à lui pré-acheter les aliments (à l’année ou à la saison, tout dépend du type de contrat). Si celui-ci connaît des problèmes qui limitent sa production (climatiques ou logistiques), les consommateurs le financent quand même. Ceux-ci lui viennent aussi en aide concrètement (aide pour essaimer les semences, au désherbage, travaux à la ferme…) en cas de besoin.

En échange, celui-ci a aussi des engagements envers les citadins. Il se doit – en toute transparence – de fournir des produits agricoles de saison, variées, sans pesticides et sans engrais chimiques.

Les participations à l’AMAP de DEDALE sont ouvertes : L’association DEDALE prévoit de clôturer la liste des inscrits (l’adhésion à l’association est nécessaire) aux premiers paniers de légumes à l’AMAP début janvier 2014 et de commencer la livraison des premiers paniers légumes dès les mois de mars-avril 2013.

Si vous êtes intéressé, que vous habitez Trappes et que vous souhaitez vous inscrire à cette AMAP vous pouvez contacter l’association DEDALE à l’adresse suivante : amap-trappes@dedaleasso.org  ou en contactant le 06 76 34 86 49.

 

Compte-rendu de l’Atelier d’Autonomie Pratique (AAP) de réparation de vélos du 13 octobre 2013

Dimanche 13 octobre 2013, un Atelier d’Autonomie Pratique (AAP) s’est déroulé dans les locaux de Vélo Discount et + à Guyancourt sous l’œil avisé du personnel du garage.

Une quinzaine de personnes (dont quatre enfants et un adolescent) ont assisté à un transfert de compétences basiques d’entretien et de réparation de vélos auprès de Philippe et de sa femme entre 10h00 et 12h30. Quatre pieds de réparation ont été mis à disposition, Philippe aidait à l’intérieur pendant que sa femme s’occupait des participants à l’extérieur.

2013.10.13-AAP-Reparation.Velo
Philippe, le réparateur

Il donnait des conseils sur un BMX, alors que sa femme expliquait comment régler les freins d’un vélo enfant. Pour cela, dans un premier temps, il est nécessaire de dévisser ce qui maintient le câble de frein, de tenir les patins serrés avec une main, de tirer sur le câble, puis, de serrer à nouveau la vis. Si le câble est abimé, il est judicieux de le couper à l’aide d’une pince puis d’apposer un embout. Ce dernier doit ensuite être serré afin d’éviter de se blesser.

Stéphane, spécialiste de la réparation de moto et participant nous a apporté de précieux conseils concernant l’entretien des vélos.

Les jantes étaient rouillées sur beaucoup de vélos. La méthode la plus efficace pour enlever la rouille est la laine d’acier très fine. Les enfants se sont amusés durant tout l’atelier à faire briller les jantes avec cette laine « magique ».

2013.10.13-AAP-Reparation.Velo3
Les enfants et la laine magique.

Certains vélos avaient une chaîne rouillée. Pour entretenir sa chaîne, Philippe conseille d’appliquer du dégrippant (WD-40) sur l’ensemble de la chaîne puis de laisser agir quelques minutes. Il faut ensuite bouger les maillons afin que le produit pénètre bien. Une fois le nettoyage fait, il faut essuyer la chaîne avec un chiffon puis appliquer de l’huile sur toute les zones de roulement.

Quelques réglages de dérailleurs ont été fait, des fils électriques et des dynamos inutilisés retirés, des sonnettes changées, des freins resserrés et des garde-boue redressés.

Les personnes présentes furent ravies du déroulement de cet atelier, la majorité des vélos furent réparés et deux restèrent pour les travaux nécessitant plus de temps (commandes de matériel).

L’ambiance était bonne, les participants variés, le temps clément, et de bons conseils ont été échangés.

2013.10.13-AAP-Reparation.Velo2
Réparation d’un vélo enfant

Atelier Réparation de vélos – le 13 octobre 2013

L’association DÉDALE vous invite à

Un atelier d’autonomie pratique (AAP) et d’échange de savoir-faire consacré à la

Réparation de vélos

Dimanche 13 octobre 2013 de 10h00 à 13h00 à Guyancourt

Cette action est réalisée en partenariat avec Vélodiscount et plus (http://velodiscountetplus.fr).
Le vélo est un outil utile quotidiennement pour certains et plus occasionnellement pour d’autres. Il est surtout le meilleur transport écologique pour les moyennes et petites distances. Réparer son vélo soi-même n’est pas très difficile, il suffit d’en comprendre le fonctionnement et de s’entraider. Chacune et chacun pourra effectuer des petites réparations, avoir des réponses à ses questions, transférer les savoirs et échanger sur ce thème.

Nous verrons ensemble :
– Comment réparer son vélo

Le matériel nécessaire :
– Un vélo (si vous n’en avez pas, dites le nous, on pourra certainement vous en fournir un),
– Les outils adaptés à votre vélo (si vous n’en avez pas, des outils en libre-service seront disponibles).

Durée de l’atelier : 3h

Niveau en mécanique : Débutant

Coût de l’atelier : Gratuit

Inscription obligatoire (places limitées) avant le 12 octobre 2013.

Contact : Khaled – dedaleasso [at] gmail.com – Tél: 06.76.34.86.49

Solidairement,
L’équipe DEDALE.

Compte-rendu de la projection-débat « les moissons du futur »

CR-moissons_du_futurPrès de 80 personnes sont venues à la projection-débat organisée par nos soins à Trappes.
Les échanges avec le public et les interventions ont été variées, riches et ont duré longtemps.

Plusieurs livres ont été mentionnés durant les débats :
– le Traité rustica du potager bio, de Christian Dudouet et Victor Renaud, qui fournit de nombreuses explications sur le rôle du sol (comme évoqué dans le film)
– le Poireau préfère les fraises, de Hans Wagner qui traite des associations intéressantes entre plantes.

Ajoutons à cela les livres Permaculture 1 et 2 de Bill Mollison

Dédale souhaite remercier Charles Renard de SQY en transition, Laurent Le Guyader de Générations Futures et Michel Moreau d’Amap Ile-De-France, et surtout les nombreuses personnes qui sont venues assister.

Pédagogie sociale et atelier de rue 21 septembre 2013

 «Il n’y a pas besoin d’inscription pour l’atelier nous sommes ici dans l’espace public qui nous appartient à tous. Tout me monde est le bienvenu ! »

À peine arrivé, les dédaliens ont été pris d’assaut par les enfants qui leur ont dit « ah, vous êtes enfin là ». Ils ont tout de suite joué avec eux à la « balle aux prisonniers » avec une trentaine de joueurs l’ambiance était à son comble.
L’organisation des équipes un peu longue mais gérée par les enfants eux-mêmes. Les règles du jeu ont été changées au milieu de la partie pour qu’il puisse y avoir une fin de jeu. Demande de consensus. Tout le monde était d’accord. Mise en place de la nouvelle règle.

Après quoi, un groupe est allé sur le tapis où ils ont réalisé une affiche dessinée et coloriée collectivement avec les feutres, les crayons et craies présents. Chacun-e-s pouvai-en-t y mettre de sa créativité. Ce temps de dessin, calme, nous permis d’échanger et d’apprendre à se connaître en parlant. L’idée étant qu’ils ne s’attendent pas à ce que nous leur apportions du « prêt-à-faire » mais qu’ils-elles décident ensemble dans un premier temps puis co-organisent en fonction des capacités de chacun-e-s.

 

atelier-derue-2

Un autre groupe d’une dizaine de personne a joué au frisbee. Certains sont arrivés en pleins milieu du début de partie. Un jeu que les enfants semblent fortement apprécier.

De façon inattendue une voiture de police vient vers nos espaces de jeu. Les enfants étaient épatés de la voir. On pouvait les entendre dire « oh, y’a la police ! ». Il faut dire que la voiture a bien été l’exemple d’une épreuve de force (ou de faiblesse? Rester dans sa voiture sans oser sortir…). Elle ne s’est pas gênée pour venir jusqu’à nous en roulant sur le gazon (ce qui serait interdit pour n’importe quel autre véhicule de ce type). Arrivée au niveau du tapis, la voiture s’est arrêtée. Les enfants ont aussi interrompu toutes leur activité (et les adultes aussi) pour voir ce que faisaient les forces de l’ordre à cet endroit  et car ils nous ont posé question. L’agent de police, toujours à l’intérieur de son armure roulante nous dit « on nous a signalé qu’il y avait un pit-bull sans muselière, ici. ». On lui a répondu qu’en tout cas,  nous n’y avons pas prêté attention et que nous n’avions pas été gênés ni dérangés. Après quoi, ils sont partis. Nos activités ont repris.

A cela, il faut ajouter qu’un enfant faisait des incessants tours de mobylettes prêtées par un adulte. Cette mobylette a clairement pollué (au niveau sonore) la parole au sain de l’assemblée. L’adulte a demandé à l’enfant de s’éloigner de l’atelier afin de ne pas nous déranger. Mais, l’enfant ne l’a pas écouté car trop pris par la folie, la puissance, la vitesse et l’ivresse de cette prothèse technologique. Un des dédaliens a été très sensible à ce désagrément et souhaite qu’on essaye d’y remédier à terme.

Le temps passe toujours trop vite à l’atelier de rue. Arrive alors l’heure de l’assemblée d’échange et de discussion ! 16 enfants y étaient présents. On a passé en revue plusieurs éléments pour le prochain atelier de rue. Les enfants deviennent de plus en plus acteurs de l’atelier. Ils-elles ont proposé de prendre notre dessin en photo. Ils-elles ont voulu également que nous faisions une photo de groupe avec. Nous nous sommes également demandé que faire du dessin. Une jeune fille voulait plutôt le garder. Une autre à proposée de le ramener chaque semaine et de le confier à un-une autre participant-te à chaque fois.

Voilà ce que les enfants ont proposé de rapporter la prochaine fois (sans qu’on leur demande):

Liam ramènera un jeu de société.
Djendra et Maroua amèneront un goûter et un jeu de société.
Nyhel ramènera un jeu.
Sophie un goûter.
Aron et Mohamed aimeraient qu’on ramène les raquettes et les frisbees.
Des filles demandent à ramener les feuilles pour dessiner.
Une personne propose de ramener un jeu de Dames.
Khaled amènera un goûter, des verres et son frisbee.

 

L’atelier prend forme et les enfants se sont exprimés et ainsi appropriés cet outil qui semble destiné à avoir des jours heureux dans ce quartier. Nous pensons qu’il serait important pour la prochaine fois de rapporter Idéfix (une peluche) comme bâton de parole (comme proposé au premier atelier par Liam et Lissandro).

C’est l’heure du goûter. Les enfants sont nombreux à rester, à servir et à partager les différentes denrées que nous avions amenées. Ils avaient faims et soifs. Certains timides au début, mais moins une fois que le service a commencé. Le goûter était copieux, mais plus rien ne restait à la fin.

Des adultes ont aussi échangé avec certains dédaliens. Ils étaient assez heureux et enthousiastes par rapport à ce qu’on faisait. Un des parents venait tous les samedis pour jouer avec les enfants, maintenant il ne peut plus le faire aussi souvent. Il a manifesté son bonheur quant à nos ateliers et nous rejoindrait peut être d’ici peu. Une enfant, nous a dit que :« une dame m’a dit qu’elle vous amènera du thé la semaine prochaine ».

Une maman est venue nous parler pour échanger quelques paroles et voir que sa fille était ravie. Elle avait l’air toute aussi contente que sa fille! Une grande sœur (adulte) est aussi venue nous voir au même moment, contente également. Elle souhaitait nous mettre en garde contre un certain type d’enfants qui pourrait venir « mettre le bazar » mais qui n’étaient pas encore venus. Nous avons écouté mais nous avons préféré considérer qu’il n’y avait pas de différence, qu’ils-elles étaient tous des enfants.

Une dame vint nous voir tout à la fin de l’atelier peu avant le départ et demande « mes filles m’ont parlé de votre association. Comment on fait pour les inscrire à vos ateliers? ». Khaled lui répond « Il n’y a pas d’inscription pour l’atelier nous sommes ici dans l’espace public qui nous appartient à tous. Tout le monde est le bienvenu. Chacun vient avec ce qu’il souhaite, on partage de bons moments et on joue ensemble. Nous sommes là tous les samedis de 14h30 à 17h30 ». La dame a été très heureuse et a eu les yeux qui on brillé de bonheurs. « C’est très bien ce que vous faites ».

 

Loin du militantisme de la tristesse, les ateliers de rue nous propulsent dans le militantisme du bonheur. Quel beau cadeau que nous offre la pédagogie sociale!

 

Projection-Débat « Les moissons du futur » – 27 sept., Trappes

L’association Dédale est heureuse de vous inviter à son prochain ciné-débat :

« Les Moissons du futur », de Marie-Monique Robin

 

Vendredi 27 Septembre 2013 à 20h45

au Cinéma Le Grenier à Sel,
1 rue de l’Abreuvoir, Trappes

Ce documentaire de Marie Monique Robin est une enquête à travers le monde sur des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et de l’homme, à la rencontre de paysans, de chercheurs et d’experts.
Dédale anime le débat qui suivra le film.
Des intervenant-e-s informeront et témoigneront d’actions concrètes, et échangeront avec le public sur le thème des enjeux de l’agro-écologie.
Leigh Barret de SQY en Transition, association locale d’actions de résilience et notamment création et entretien d’un jardin pédagogique participatif « les mains dans la terre » à Magny-les-Hameaux
Laurent Le Guyader de Générations Futures, association de défense de l’environnement et de la santé, affectée notamment par l’utilisation de produits chimiques (pesticides, perturbateurs endocriniens, etc.)
Michel Moreau d’Amap Ile-De-France  et du Inter Amap Yvelines, Réseaux des Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne
Venez nombreux !
Infos pratiques (plan et adresse) par ici :  http://www.cinemagrenierasel.com/MoissonsFuturDedaleTrappes27sept

Atelier « chiffrement des communications » – ven. 13/09

 L’association DÉDALE vous invite à :

 un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire consacré

au chiffrement des communications

vendredi 13 septembre à partir de 19h00 à Guyancourt

Les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance généralisée d’Internet remettent en question nos méthodes de communications. Comment transmettre des informations en ayant la certitude qu’elles ne seront pas interceptées ? Les techniques de cryptographie pour chiffrer ses messages existent, sont légales et ne réclament pas un bon niveau d’informatique. Il ne tient qu’à nous de les utiliser.

Nous verrons ensemble :
– Comment chiffrer ses courriels (logiciel utilisé : Mozilla Thunderbird/Enigmail)
– Comment chiffrer ses SMS (logiciel utilisé : Text secure)

Le matériel nécessaire :
– Un ordinateur portable sous GNU/Linux ou Windows.
– De quoi grignoter et boire.
– Un téléphone mobile sous Android. (optionnel)

Durée de l’atelier : 2h

Niveau en informatique : tous niveaux acceptés, du moment que vous savez envoyer un email…

Coût de l’atelier : 0€

Inscription obligatoire (6 places disponibles) avant le 11 septembre 2013.

Contact : Antonin MOULART – Tél: 06.44.98.23.75 – dedaleasso@gmail.com // antonin@moulart.org

L’adresse exacte sera communiquée après l’inscription.

AAP_chiffrement

Mise à jour conséquente de l’Alterguide !

L’association Dédale édite un petit guide des alternatives locales à St Quentin en Yvelines et alentours permettant de faire consommer autant que possible local et responsable. Guide que nous diffusons librement (à prix libre pour ceux qui souhaitent financer les frais d’impression ;)) lors des différents événements auxquels nous participons.

En vue de notre participation au forum des associations de Guyancourt nous avons réalisé une mise à jour majeure de ce guide que vous pourrez télécharger ici : Alterguide Septembre 2013. N’hésitez surtout à la diffuser autant que possible c’est sa vocation première ! 🙂

Pour quelques indications si vous souhaitez l’imprimer il faut normalement indiquer cette configuration: impression en livret, recto verso, papier A4.

Si vous avez des propositions d’adresses ou des corrections à nous soumettre en vue d’une prochaine publication n’hésitez pas à nous les transmettre (toujours dedaleasso@gmail.com)

 

lien vers l'alterguide de Dédale

Les nouveaux statuts de Dédale

Nous vous annoncions ici  http://dedaleasso.org/?p=5598 que nous avions changé de statuts, non pas en raison de problèmes internes comme certains ont pu le craindre – bien au contraire – mais bien comme vous nous l’annoncions pour aller vers toujours plus d’horizontalité.

Ces statuts sont désormais validés et officialisés par une parution au J.O. :JO.StatutsMai2013Dedaleet ne serait-ce que pour lutter contre des habitudes qui sont encore bien ancrées (récépissés divers adressés à « Monsieur le Président ») nous sommes heureux d’avoir fait ce changement. Si ce changement statutaire peut inspirer d’autres associations ou susciter des réactions et commentaires voici les statuts fait maison qui nous régissent désormais :

 

Statuts de l’association Dédale votés le 28 avril 2013

Article 1 : Dénomination.

Il est fondé entre les adhérentes et les adhérents aux présents statuts, et celles et ceux qui y adhéreront par la suite, une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16 août 1901, les lois et règlements en vigueur, par les présents statuts et un éventuel règlement intérieur.

Cette association a pour dénomination : Dédale, signifiant : Démarches dynamiques pour des alternatives éthiques.

 

Article 2 : Objet.

L’association Dédale a pour objectif d’offrir une structure permettant de réaliser ou soutenir des actions et initiatives essentiellement sociales, écologiques et de solidarité.

Elle s’inscrit dans un mode de fonctionnement non hiérarchisé et participatif qu’elle aspire à mettre en valeur.

 

Article 3 : Siège social.

Son siège social est déclaré à la préfecture.

Le siège social peut être déplacé sur décision de l’assemblée générale.

 

Article 4 : Adhérentes et adhérents (aussi appelés membres).

Toute personne physique à jour de sa cotisation est adhérente. Toutes les adhérentes et tous les adhérents de plus de trois mois ont une voix délibérative en assemblée générale.

La perte du statut d’adhérente ou d’adhérent fait suite à une démission, un décès, ou une radiation décidée par le Collectif pour faute grave.

La faute grave peut être notamment constituée par :

– toute irrégularité constatée dans la gestion de la trésorerie et de la comptabilité de l’association,

– tout comportement injurieux ou violent, aussi bien verbal que physique, d’un membre envers un autre membre ou d’un membre envers un tiers lorsque le membre représente l’association,

– toute action d’un membre utilisant les moyens ou le nom de l’association à des fins personnelles ou pour des intérêts propres,

– toute action visant à paralyser durablement les activités de l’association.

 

Article 5 : Collège solidaire (appelé ci-après le Collectif).

Les membres du Collectif sont des adhérentes et des adhérents volontaires de plus de neuf mois d’ancienneté dans l’association. En cas d’absence de volontaire, trois représentants sont tirés au sort parmi les membres présents en assemblée générale.

Dans l’hypothèse où un membre du Collectif réaliserait une faute grave telle que définie précédemment, tout membre pourrait demander un vote de l’ensemble des membres en assemblée générale visant à interdire sa participation au Collectif.

Chaque membre du Collectif l’est pour une durée d’un an, reconductible tacitement.

Le Collectif représente l’ensemble des  membres. Il a en charge l’organisation des réunions des membres et la gestion des affaires courantes de l’association.

En cas de nécessité, le Collectif peut édicter ou modifier le règlement intérieur pouvant notamment préciser des cas constituant une faute grave, des processus ou toute autre règle nécessaires au bon fonctionnement de l’association.

En cas de changement, la composition du Collectif est déclarée chaque année à la préfecture. Les membres du Collectif sont responsables solidairement des actes passés au nom de l’association lors de leur présence au sein du Collectif.

Un trésorier est nommé au sein et par les membres du Collectif, sur volontariat accepté par consensus ou par vote si plusieurs candidats se déclarent. S’il n’y a aucun volontaire, un tirage au sort désignera le trésorier.

 

Article 6 : Les différentes formes de réunion des membres.

i) L’assemblée générale annuelle

Les membres de l’association se réunissent en assemblée générale au moins une fois par an (traditionnellement en fin d’année civile).

L’assemblée générale approuve le bilan des projets et décide de les reconduire. Elle approuve le bilan financier, décide du montant des adhésions. Elle approuve également l’engagement de l’association dans de nouveaux projets.

Les convocations à l’assemblée générale sont envoyées par le Collectif à l’ensemble des membres de l’association deux semaines avant sa tenue par le mode de communication jugé le plus pertinent.

ii) Les réunions régulières des membres

Les réunions de membres interviennent régulièrement sur organisation du Collectif et ont vocation à discuter de l’avancement de l’ensemble des projets de l’association.

Un membre peut proposer une modification importante sur les projets ou le fonctionnement de l’association. Il en informe le Collectif qui met en débat cette proposition lors de la prochaine réunion régulière.

Cette modification ne pourra toutefois être adoptée que si les membres en ont été informés au moins deux semaines avant la réunion.

iii) Les groupes de travail

Des groupes de travail peuvent se créer sur chaque projet de l’association. Leur formation est libre et doit seulement être signalée au Collectif.

Ils travaillent sur la réalisation des projets et objectifs de l’association et fournissent un compte-rendu de leurs avancements lors des réunions régulières.

Les groupes de travail formés ne peuvent pas prendre de décision modifiant le fonctionnement général de l’association.

 

Article 7 : Ressources.

L’association dispose d’un compte courant (et d’un éventuel compte épargne), dans lequel doivent être déposés les fonds de l’association. Les ressources de l’association se composent des cotisations, de la  vente de produits ou de services et prestations fournies par  l’association, de subventions éventuelles, de dons ou de toute autre ressource dans le respect des règles en vigueur.

Avant la fin de chaque année civile, les adhérentes et les adhérents règlent leur cotisation d’adhésion pour l’année suivante.

L’utilisation des ressources de l’association est gérée par le Collectif au consensus et contrôlée par le trésorier. En cas d’absence de consensus et dans une situation urgente, c’est au trésorier de trancher la décision dont il sera responsable solidairement avec les membres du Collectif en accord avec celle-ci.

En l’absence d’urgence et de consensus, le ou les membres s’opposant à une volonté majoritaire s’engagent à le justifier autant que possible et si cela est possible à proposer une alternative.

Un bilan annuel de la gestion des comptes de l’association est présenté lors de chaque assemblée générale par le trésorier.

Aucun membre du Collectif ne pourra recevoir de rémunération directe ou indirecte, en espèce ou nature, de l’association. Seuls seront admis les remboursements de frais rigoureusement justifiés et contrôlés par le trésorier.

Selon les besoins, le Collectif, en concertation avec les membres, peut proposer le recrutement d’un ou plusieurs chargés de mission.

 

Article 8 : Vie de l’association.

La durée de l’association est illimitée.

En cas de dysfonctionnement majeur ou d’une absence de volonté de continuer des membres, le Collectif peut convoquer une assemblée générale visant à dissoudre l’association. Cette assemblée devra être notifiée un mois à l’avance à l’ensemble des membres. La dissolution sera alors votée à la majorité des membres présents. Les membres du dernier Collectif seront chargés de la liquidation des biens de l’association conformément aux règles en vigueur. L’actif net sera versé à une ou plusieurs associations locales déterminées en assemblée générale ou, en l’absence de décision, par les membres du dernier Collectif.

 

 

Recette et vidéo du pain-maison

Suite à l’atelier « pain » organisé pour les Ripailles , voici une vidéo réalisée par un des membres de l’association.

Une recette détaillée accompagne la vidéo. On peut la télécharger en pdf pour un meilleur confort de lecture.


 

Cliquer sur le titre de la vidéo pour la lire avec une meilleure résolution.

 


->  Cliquer ici pour télécharger la recette au format PDF <-

Pour deux pains d’environ 600 g

– 1 kg de farine
– 60 cl d’eau (±5 cl)
– 20 g de sel
– levure (un cube de 43 g de levure fraiche ou un sachet standard de levure déshydratée)


Notes sur les ingrédients

La farine.  On peut utiliser notamment :
– de la farine blanche « classique » (ou « T65 », cette indication étant notée sur le paquet). La quantité d’eau utilisée sera de 60 cl ou un peu plus.
– de la farine dite « bise » (ou « T80 »), trouvable en magasin bio. Peut-être la farine la plus adaptée pour le pain-maison. La quantité d’eau à utiliser sera plus proche de 50-55 cl.

Le sel.  De préférence du sel gris marin non raffiné car plus riche en minéraux.
L’eau.   L’eau minérale serait à éviter. On peut prendre de l’eau de source ou celle du robinet si elle est bonne.

La levure.   Les cubes de levure fraiche se trouvent facilement en boulangerie. À défaut, la levure déshydratée se vend dans le commerce sous le nom de « levure de boulanger » (ce n’est pas la levure chimique blanche utilisée pour les gâteaux).


Recette

Étape 1
10h00  (par exemple)
Préparer tous les ingrédients, laver et dégager une table.
Verser la farine dans un saladier.
Verser 20 cl d’eau tiède dans un doseur. Y émietter et délayer la levure.
Verser ce liquide dans le saladier avec la farine et mélanger brièvement.
Dans 40 cl d’eau tiède, dissoudre 20 g de sel (une cuillère à soupe bombée).
Verser l’eau salée.
On a procédé à deux mélanges séparés car le sel affaiblit les levures.

10h10
Mélanger à la spatule jusqu’à former un début de pâton. Commencer avec la spatule permet simplement d’éviter de se coller trop les mains.
Renverser sur la table puis travailler la pâte 10 à 20 minutes. Chacun a sa propre manière de pétrir une pâte à pain, à vous de trouver la vôtre. Au final, il faut que la pâte soit homogène, qu’elle finisse par offrir une petite résistance quand on essaye de l’étendre en la poussant lorsqu’elle est en boule. Éviter surtout de déchirer la pâte lors du pétrissage.

10h30
Mettre en boule dans un saladier. Recouvrir d’un torchon et laisser monter deux heures.

Étape 2
12h30
La pâte aura grossi et des bulles se seront formées dans la pâte.
Couper la pâte en deux. Mettre en forme deux pains. Les formes peuvent être variées : en long, en pavé, en boule, en tore, etc.
Laisser lever une à deux heures.
Dans la vidéo, j’indique de laisser lever dans des moules, les pains reposant dans des torchons. Vous pouvez aussi graisser les moules et mettre plus tard les pains au four dans leur moule ou laisser lever directement les pâtons sur la plaque de cuisson préalablement graissée (ce que je fais plutôt). Cela évite de trop toucher les pâtons après. À cette étape, en effet, ils gonflent, sont fragiles et le simple fait d’appuyer dessus ou de les manipuler les fait se « dégonfler », ce qui donne après une mie mal aérée.

Étape 3
14h00
Préchauffer le four à 250°C. Mettre très délicatement les pains sur la plaque de cuisson (si nécessaire). Entailler les pains avec un couteau bien aiguisé, un scalpel ou un cutter. On peut faire des entailles obliques ou longitudinales ; sur des pains ronds, on peut faire une croix, un rond, un pavage rhombique, un A cerclé, etc.
Ajouter un ramequin d’eau sur la plaque.
La vapeur d’eau agit sur la formation de la croute. Sans vapeur, la croute est molle ; s’il y en a trop, la croute sera trop dure.
Un four de cuisine électrique convient généralement. Si vous pouvez ajouter une pierre de cuisson ou une brique d’argile, c’est mieux. Lorsqu’on va enfourner les pains, la plaque et le ramequin d’eau, la température interne du four va chuter. Les fours électriques communs ont une « masse thermique » inférieure aux fours en pierre ou en argile-paille (ils retiennent moins bien la chaleur). Or, c’est le choc thermique des cinq premières minutes qui permet une bonne levée de pain (c’est bien observable sur la vidéo).

14h15
Une fois le four à bonne température, enfourner rapidement. Au bout de 5 minutes de cuisson, baisser la température à 230°C. Laisser cuire au total 30-35 minutes.

14h50
Sortir la plaque du four. Retourner un pain et frapper sur le dessous. Il doit sonner creux. La croute doit être dure mais doit pouvoir s’enfoncer si on appuie dessus. Si la croute est trop molle et produit un son étouffé, laisser cuire à nouveau 10 minutes.
Laisser refroidir le pain à l’air libre, de préférence sur une grille. Déguster !


Notes

– La recette qui précède permet de faire du pain en moins de cinq heures. Personnellement, je préfère utiliser une levée longue. Pour cela, je fais l’étape 1 la veille au soir avec quatre à cinq fois moins de levure. Je reprends ensuite aux étapes 2 et 3 le lendemain matin. En procédant ainsi, les levures ont plus de temps pour se développer dans la farine. Le pain a meilleur gout et se conserve plus longtemps.
– Vous pouvez rajouter des suppléments dans la pâte (au moment du pétrissage ou de la mise en forme) : figues, pruneaux, raisins secs, noix, pignons de pin, muesli, graines de courges, pavot, sésame, lin, chanvre, tournesol, des pépites de chocolat, voire des petits cubes d’emmental.
– Pour faire des fougasses, suivre la recette de la pâte à pain. La différence consiste à rajouter une cuillère à soupe d’huile d’olive par kilo de farine, ainsi que des ingrédients adéquats (olives par exemple), donner une forme différente (plus aplatie, une tresse, etc.) et badigeonner au pinceau un mélange d’huile d’olive et d’origan une heure puis juste avant l’enfournement.
– Vous pouvez garder à part un petit bout de pâte à l’étape 1 et l’utiliser comme levain.
– Réussir du pain prend du temps. Ne vous étonnez pas si vos premiers pains ne sont pas parfaits…

 

->  Cliquer ici pour télécharger la recette au format PDF  <-

 

 

 

Jeu de l’oie de l’économie sociale et solidaire

Dans le cadre de ses activités et de ses stands Dédale a réalisé et propose un jeu de l’oie sur le thème de l’économie sociale et solidaire. De nombreuses heures ont été consacrées à son élaboration pour qu’il soit aussi bien intéressant que ludique pour le public.

Dans un objectif de diffusion de l’information et partage de ces efforts, ce jeu est maintenant distribué sous licence Creative Commons BY-SA ce qui signifie qu’il peut être librement téléchargé, reproduit, réutilisé et modifié à condition que ces modifications (des ajouts de questions par exemple) soient mises également à la libre disposition de tous.

Cela n’est aucunement une obligation mais si jamais vous utilisez ce jeu n’hésitez pas à nous donner des retours sur celui-ci (dedaleasso(a)gmail.com) et, le cas échéant, à nous transmettre vos modifications ou réactualisations. Cela nous ferait très plaisir !

Cliquer sur les liens pour télécharger : Cartes et éléments du jeu (version PDF)Plateau de jeu (format A2, 420 × 594 mm²) — Plateaux (formats A3 ou A4) — Sources Scribus (si vous souhaitez modifier le jeu).

Si vous ne disposez pas du matériel nécessaire pour imprimer / plastifier ce jeu nous pouvons également vous en prêter un exemplaire complet (plateau, cartes, pions, etc.). Contactez-nous dans ce cas !

 

plateau-500px

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dédale au Village de la biodiversité de la Verrière le 15 juin 2013

L’association Dédale sera présente le 15 juin 2013 au « Village de la biodiversité »  organisé dans le cadre de la fête de  la ville de La Verrière
aux côtés a priori notamment d’E-graine, d’artisans du monde et de producteurs locaux que nous apprécions.

Nous espérons vous voir nombreux à cet évènement de 15h à 18h sur la plaine du Scarabée (7, avenue du Général Leclerc –  78320 La Verrière)
et, qui sait, peut-être aux concerts de la soirée de  Mounira Mitchala et d’HK et Les Saltimbanks.

Quelques infos supplémentaires par ici.

Atelier « plantes sauvages », 2 juin 2013

 

L’association DÉDALE vous invite à :

 un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire consacré

aux plantes sauvages,

dimanche 2 juin 2013 à 11h00

au Jardin de Cocagne de Magny-les-Hameaux

Nous ferons une visite du jardin en apprenant à reconnaitre les plantes sauvages, notamment les plantes comestibles et utiles. L’atelier est gratuit et durera environ deux heures.

Inscription obligatoire (dans la limite des places disponibles) avant le 30 mai : dedaleasso (à) gmail.com

 

AAP-Plantes-flyer-bleu

 

 

 

Dédale change de statuts, horizontalité et consensus.

MàJ : les statuts dont nous parlons ici sont désormais publiés ici : http://dedaleasso.org/?p=5719

Pourquoi changer de statuts ?

À la création de l’association en 2008, nous avions repris, par simplicité et un peu comme toutes les associations, des statuts « classiques », formatés par l’éternelle logique hiérarchique. Un président (et ses éventuels vices), un trésorier, un secrétaire, un bureau, etc. Des titres bien connus que les institutions chérissent et que l’on retrouve partout.

Pourtant ces titres n’étaient depuis les débuts de l’association que des coquilles vides. Personne ne présidait réellement. Si le trésorier jouait son rôle (maigre dans notre association où seules les Ripailles engendrent des flux monétaires notables), le fonctionnement de l’association était consensuel, les tâches étaient attribuées en réunion par une habile fusion entre le consensus et beaucoup de bonne volonté. C’était par ailleurs un fonctionnement souhaité par les fondateurs et les membres de l’association.

Cela collait également avec notre recherche permanente d’alternatives. Nous prônons à de multiples égards les systèmes horizontaux, l’absence de hiérarchie, « une personne, une voix », la recherche du consensus, etc.

Nous souhaitions donc depuis déjà quelques temps changer les statuts afin qu’ils soient plus en adéquation avec le fonctionnement réel de l’association. Le coût d’une modification à la préfecture n’étant pas nul et l’association n’étant pas financée par une multinationale, une bonne occasion était attendue. Le siège de l’association devant déménager (toujours sur Guyancourt), nous avons profité de l’occasion pour lancer le projet de modification de nos statuts.

Cela ne fût pas une mince affaire, les exemples d’alternatives statutaires réels sont rares et pas toujours disponibles.

 

Quels changements principaux ?

Sortir des sentiers battus demande une importante réflexion, l’absence de hiérarchie n’est pas l’absence d’ordre.

Des statuts ne servent que lorsqu’il y a un problème, nous n’en avons pour le moment aucun. Il était pour autant important de les prévoir. Nous avons donc réalisé différentes séances de travail sur le sujet et utilisé une plateforme d’édition collaborative pour que tous les adhérents puissent suivre et corriger les statuts à tout moment.

 

Ces nouveaux statuts vont donc dans le sens d’une absence de hiérarchie au profit d’une organisation horizontale concernant la prise de décision. Pour tout ce qui concerne la conduite des projets, cela relève des bonnes volontés de chacun des adhérents participant au projet. Tous les adhérents ont un poids égal dans le bon fonctionnement de l’association. Pour ce qui est des décisions budgétaires et des décisions les plus importantes (changements statutaires par exemple), nous avons créé un « Collège solidaire » appelé aussi « Collectif » que tout adhérent de plus de 9 mois peut rejoindre sans autre condition ni vote.

Ce Collectif fonctionne sur le principe du consensus et l’ensemble de ses participants sont  annuellement déclarés à la préfecture et sont collectivement responsables au nom de l’association.

Cela a pour conséquence d’agrandir la responsabilité financière et pénale à l’ensemble des membres volontaires de l’association. Le principe est donc que tous les adhérents actifs décident collectivement et au consensus à la seule condition d’accepter la responsabilité qui va avec. Pour nous, ce type de modèle d’organisation permet de responsabiliser plus fortement les adhérents et de mieux les inclure de fait dans l’association.

Nous avons toutefois constaté qu’en pratique la désignation d’un trésorier avait un sens pour ce qui est de la gestion des comptes. Celui-ci n’a toutefois aucun pouvoir direct sur les décisions budgétaires qui doivent être prises par l’ensemble du Collectif. Il a un rôle principalement administratif et correspond seulement à la personne qui accepte de prendre en charge le suivi et le bilan des comptes. Il peut sans aucun problème être épaulé par tout membre du Collectif, il s’agit plus d’un engagement pratique que l’attribution d’une importance particulière. Celui-ci est donc désigné parmi le Collectif sur la base du volontariat.

Rappelons toutefois que les responsabilités reposent sur l’ensemble du Collectif qui devient désormais l’organe habilité à engager les fonds de l’association. Le trésorier n’assume donc plus désormais qu’un rôle de vérification des comptes et de tenu du journal comptable.

Afin d’éviter les situations de blocage pouvant venir de l’approche consensuelle, le trésorier dispose toutefois, dans le seul cas d’urgence où un accord ne peut être trouvé, de la possibilité de trancher une décision. Dans cette hypothèse, seuls les partisans de l’option tranchée seront tenus responsables pour celle-ci.

 

Avantages et inconvénients du consensus, des solutions statutaires.

L’approche consensuelle a de nombreux avantages :

  • elle impose à tous d’écouter et de comprendre les opinions divergentes et/ou minoritaires,
  • elle invite à respecter la position de chacun sans la considérer comme mauvaise,
  • elle évite les frustrations d’une opinion minoritaire qui aurait été rejetée,
  • elle favorise la véritable recherche d’un compromis qui convient à tous,
  • elle favorise l’engagement de tous dans la décision finalement prise personne ne pouvant dire qu’il n’était pas d’accord avec celle-ci.

Elle comporte aussi des inconvénients notamment celle de prendre plus de temps.

Afin toutefois de favoriser le dialogue, ces statuts enjoignent les personnes s’opposant à une volonté majoritaire à essayer de justifier leur opposition et si possible à proposer une solution alternative. Il s’agit là surtout d’une déclaration de principe dans la logique de recherche d’un compromis / d’une décision consensuelle.

Un autre problème peut venir de la volonté destructrice ou bloquante d’un individu isolé. Si l’idéal reste de rechercher à comprendre les causes de cette volonté et de parvenir à sa résolution, il est possible qu’un blocage ne puisse être surmonté. Pour ne pas paralyser l’association ou éviter des comportements qui lui causeraient un réel tort, un mécanisme d’ostracisation existe.

Il est peu probable que celui-ci serve un jour, et nous espérons en tout cas vraiment ne jamais en avoir besoin mais une fois encore les statuts ne sont là qu’en cas de problème.

De la même façon, un mécanisme de contrôle des membres du Collectif et tout adhérent peut demander un vote prohibant la participation d’un adhérent au Collectif dans l’hypothèse où celle-ci présenterait un risque sérieux pour l’association.

Pour conclure.

En clair, il n’y a pas de hiérarchie et le consensus est toujours recherché mais des mécanismes de contrôles réciproques existent de tous envers tous.

Il est bien possible que l’absence de « Président » fasse peur à d’éventuels partenaires ou institution mais il s’agit là pour nous d’un combat important à mener pour montrer que les alternatives au système hiérarchique sont possibles et fonctionnent.

 

Nous espérons donc que cette expérimentation continuera d’être un succès et que ces statuts fonctionneront et qu’ainsi que d’autres associations n’hésitent pas à sauter le pas à abandonner a minima la structure hiérarchique et qui sait à aborder la voie du consensus !

 

 

Compte-rendu de l’atelier « tricot » du 23 février 2013

Samedi 23 février 2013, un atelier d’autonomie pratique « tricot » s’est déroulé sous l’œil expert de Florence (vous pouvez découvrir son blog à cette adresse : http://lechaudrondekeridwen.wordpress.com).

Environ une dizaine de personnes, plus ou moins expérimentées, y ont participé. L’ambiance était bonne, l’apprentissage réussi. Un élan de motivation devrait sûrement amener à l’organisation d’autres rencontres du même type (tricot, crochet, couture). N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations : dedaleasso [at] gmail.com

 

Atelier « tricot », 23 février 2013

L’association DÉDALE vous invite à :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire consacré au Tricot

le samedi 23 février 2013 à partir de 15h à Montigny-le-Bretonneux
(proche de la gare de St Quentin en Yvelines).

Le tricot est une pratique conviviale qui permet de créer des ouvrages originaux.

Tricoter une petite écharpe sera le thème de cet atelier d’autonomie pratique. Les débutants sont les bienvenus mais aussi les confirmés pour transmettre leur savoir. Les participants seront initiés au point mousse mais aussi au montage et au rabattage des mailles.

Matériel nécessaire à amener :

Le matériel dont vous avez besoin se compose de :

– d’une paire d’aiguilles de 5 mm au moins

– de deux pelotes de laines de taille correspondante

Dans l’hypothèse où vous ne disposeriez pas de tels matériaux mais souhaitiez participer à l’atelier n’hésitez pas à nous le signaler et nous tâcherons de vous trouver le ou les éléments manquants.

Durée de l’atelier : 2 heures maximum.

L’atelier est gratuit.


Inscription obligatoire (dans la limite des places disponibles) auprès de dedaleasso@gmail.com

Laissez votre nom et coordonnées.

L’adresse exacte sera communiquée après l’inscription.

Délai d’inscription : jeudi 21 février

Les enregistrements audio des Ripailles

Vous trouverez ci-après les enregistrements oraux des présentations réalisées dans le cadre d la deuxième édition des Ripailles de DEDALE qui se sont déroulés le 27 octobre 2012 à Magny-les-Hameaux.

Cette édition était consacrée à l’autonomie et a donné lieu à des présentations d’un intérêt certain sur cette thématique. Les questions et débats qui les ont suivies ont eux aussi été très animés et prolixes ! Nul doute que l’ensemble des participants en sont ressortis avec de nouvelles connaissances et idées.

De tels enregistrements ne peuvent véritablement retranscrire la portée de cette soirée, ne serait-ce que par ce qu’il manque l’image et les goûts qui y étaient associés ! 😉
Cela permettra toutefois pour les personnes présentes qui auraient mal compris un élément ou qui voudraient s’y replonger de le faire et pour les personnes n’ayant pu être présentes de les découvrir.

La soirée était longue et dense et nous avions ainsi imposé des présentations assez courtes (d’une dizaine de minutes) mais les questions n’ont pas manqué pour que celles-ci soient plus développées !

Selon votre installation vous pouvez écouter les interventions en ligne en cliquant dessus. Si cela ne fonctionne pas vous pouvez les télécharger en faisant un clic droit sur chacun des liens des interventions en validant « enregistrez la cible du lien sous ». Les sons sont au format « .ogg » format libre et ouvert que votre lecteur habituel peut néanmoins ne pas reconnaître. Si tel est le cas vous pouvez notamment lire ces fichiers avec l’excellent lecteur média, lui aussi libre, VLC disponible par ici : Videolan.org

  • Intervention n°1 : Autonomie et Éducation où intervenaient Danièle Viguier de l’école Montessori de Maurepas ainsi que Jonathan du Lycée Autogéré de Paris (attention il y a eu une interruption dans l’enregistrement des questions mais l’essentiel a été enregistré).
    D. Viguier de l’école Montessori de Maurepas a expliqué certains principes de la pédagogie Montessori et notamment comment on peut, dès l’âge de 6 mois, prédisposer l’environnement pour que l’enfant soit amené à être plus autonome.
    Jonathan élève au Lycée Autogéré de Paris nous a expliqué comment jeunes et professeurs s’y prennent dans la gestion quotidienne du LAP.
  • Intervention n°2 : Autonomie et Transport où intervenaient Giampierro Ripanti et Giulia Dangiolin de la Cyclofficine (Paris et Pantin) (le tout début et la fin de cette présentation sont malheureusement très légèrement coupées).Ils nous ont expliqué le concept de ces ateliers d’autoréparation de vélo. La démarche est très réfléchie : quand on va à cet atelier, on ne se fait pas réparer son vélo, mais on apprend à le réparer soi même.
  • Intervention n°4 : Autonomie Politique et Energétique où intervenait Cristophe Moille participant au Camp Action Climat, qui a eu lieu en 2008 à Notre Dame des Landes. Camp qui a été mis en place en opposition aux crimes climatiques et qui était organisé de façon à réduire son empreinte écologique et à casser, via l’autogestion, les rapports de domination  (notamment en démocratie directe au consensus).

En bonus des images de  quelques unes des interventions :

     

Journée de l’Economie Sociale et Solidaire, le 28 novembre

Sous encore quelques réserves, nous serons présents à la journée de l’économie sociale et solidaire organisée par les associations Icare, Faculté d’Agir et Agora de l’UVSQ ainsi que l’association E-Graine qui se déroulera le mercredi 28 novembre 2012 au sein du Bâtiment d’Alembert de l’Université de Versailles St Quentin (5-7 boulevard d’Alembert, 78280 Guyancourt).

Vous trouverez plus d’informations par ici : l’événement facebook, ou, pour les allergiques (et vous avez bien raison), sur le site de l’UVSQ. Vous pouvez également voir l’affiche reproduite ci-après.

Recette du Chutney de courges des Ripailles

Les participants aux deuxième Ripailles de DEDALE ont eu l’occasion de goûter à une excellente sauce sucrée salée maison et de saison dont voici la recette qui nous a été très demandée !


Chutney de courge :

1,5 kg de courge
0,6 kg de sucre
0,6 kg de vinaigre de vin rouge
6 gousses d’ail
Cumin
Fenugrec
Sel

Faire cuire la courge à la vapeur (~15min selon la taille des morceaux). Égouttez la bien et mixez.

Dans une casserole, mélanger sucre, vinaigre, sel et épices. Faire réduire.
Ajoutez la purée de courge.
Laissez mijotez à feu doux jusqu’à la consistance souhaitée.
Mettre en pots.Pour une conservation longue, pasteuriser dans l’eau 25 minutes après reprise de l’ébullition.

Recette du paté végétal des Ripailles

Beaucoup de personnes ont fortement apprécié le pâté végétal bio et local des ripailles de DEDALE. Si vous voulez le réaliser voici la teneur des ingrédients :

Recette du pâté végétal :

Pour 1 part / personne voici les proportions suggérées (utilisées lors des premières ripailles) :

25 grammes de lentilles
25 grammes de graines de courge
15 grammes de poireaux
15 grammes de carottes
Oignons
Ail
Colombo
Herbes de Provence

Cette année (2ème ripailles) nous avons légèrement adapté les quantités, et pour un exemple « multiplié » cela donnait pour les proportions :
300 g de lentilles vertes
300 g de graines de courge
190 g de poireaux
190 g de carottes
oignons, ail, colombo, herbes de provence…

S’agissant de la recette la voici :
Faire cuire les lentilles dans l’eau. ajouter les carottes préalablement râpées (ou en petits morceaux au mixer).
Après 25 min de cuisson, ajouter les poireaux auparavant revenus à la poêle avec des oignons.

Ajouter les épices.

Vers la fin de la cuisson (~40min), ajouter les gousses d’ail et les graines de courge mixées grossièrement.

Avec un mixer à soupe, écraser l’ensemble jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Facultatif : Passer le pâté au grill d’un four quelques minutes pour obtenir une finir croûte.

Bon appétit !

Atelier « fabrication de pain », 26 octobre 2012

L’association DEDALE vous invite à :

un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire

consacré à la fabrication de pain maison
(mi levain – mi levure)

le vendredi 26 octobre 2012 à partir de 15h30 au Chesnay.
Durée de l’atelier : confection de pains durant 2h (15h30-17h30) puis 3h d’enfournements (à partir de 18h30/19h).
L’atelier est gratuit – aucun matériel n’est nécessaire.
.

pain-dedale

Dans le cadre des Ripailles de DEDALE, qui auront lieu le lendemain, notre « chef boulanger » Sébastien se propose de vous initier à la réalisation de votre propre pain maison.

Il s’agit de pétrir entre 8 et 15 kg de farine (qui donnera entre 11 et 20 kg de pain). Le pain sera fait avec de la farine de blé T80, produite localement. La recette utilisée sera une recette fraichement concoctée spécialement pour les Ripailles (ou presque) mi-levain mi-levure et que vous pourrez réutiliser chez vous.

Durant l’atelier, des explications seront données sur les différentes farines, le levain, etc.

Pour les personnes restant pour la cuisson, un repas « auberge espagnole » sera organisé : chacun(e) des participant(e)s ramène un peu de quoi manger et partage. N’hésitez pas à voir avec Sébastien ce qui vous arrange.

Les pains confectionnés sont prévus pour être consommés le lendemain par les convives des Ripailles de DEDALE (http://dedaleasso.org/?p=5386).

Chaque participant(e) sera remercié(e) de sa participation par un bout de levain (en pleine forme) prêt à être utilisé chez vous !

L’inscription est obligatoire (dans la limite des places disponibles qui sont limitées).

Les Ripailles de Dédale sur l’Autonomie – le 27 octobre 2012 à 19h à Magny-Les-Hameaux

L’association DEDALE  a l’honneur de vous convier, à un repas joyeux, convivial et ponctué de présentations intitulé :

Les Ripailles de DÉDALE !

Quand les alternatives passent à table ! 2ème édition

Repas – Débat sur le thème de l’Autonomie

Samedi 27 Octobre 2012 à 19h

Au Pôle musical et associatif Blaise Pascal,

23 rue des Ecoles Jean Baudin, Magny-les-Hameaux

 

L’association DEDALE (DEmarche Dynamique pour des Alternative Éthiques) organise cet événement pour permettre aux personnes intéressées de passer une soirée conviviale autour d’un excellent repas et de s’y informer sur la thématique de l’autonomie.

 

Le repas sera concocté avec soin par les membres de l’association Dédale, en partenariat avec l’association Les Amis de l’Estaminet. Il sera élaboré autant que possible dans une démarche responsable et respectueuse de l’environnement et de la société, à partir de produits locaux et/ou biologiques et/ou solidaires.

 

Ce repas sera ponctué d’interventions sur l’autonomie, et ce dans différents domaines, par des acteurs associatifs et coopératifs, membres de la société.

 

Menu des interventions proposées:

En entrée :

Autonomie et éducation avec des membres du Lycée Autogéré de Paris, (sous réserve) et des membres l’école Montessori de Maurepas (sous réserve);

Autonomie et déplacements doux avec un membre de la Cyclofficine (atelier d’auto-réparation de vélos à Paris) (sous réserve).

 

En plat de résistance :

Autonomie au travail avec Benoît Borritz (Attac France et Association pour l’Autogestion) ;

Autonomie, énergie et politique avec Christophe Moille (Camp Action Climat ou s’est exercé une forme de démocratie directe avec une empreinte écologique légère).

 

En dessert :

Autonomie, femmes et vieillesse avec Thérèse Clerc des Babayagas (Maison de retraite, féministe et autogérée).

=> L’autonomie sera ainsi déclinée à toutes les  sauces !

 

Cette soirée a pour vocation de nous faire découvrir des initiatives alternatives concrètes. En discutant avec les intervenants et citoyens présents, nous pourrons nous questionner sur ces thématiques, dans une démarche de réappropriation ! Bref, une bonne opportunité de « parler politique » dans une ambiance détendue et avec des personnes à l’écoute !

Informations pratiques :

Quand ?

Le samedi 27 octobre 2012 à partir de 19h

Où ?

Au Pôle musical et associatif Blaise Pascal, 23 rue des Ecoles, 78114 Magny-les-Hameaux.

Comment s’y rendre ?

Voir le plan ci-joint :

http://fr.mappy.com/map#d=23+rue+des+Ecoles,+78114+Magny-les-Hameaux

 

En transport en commun : Depuis les gares de St Quentin en Yvelines (RER C et Transilien) et de St Rémy-lès-Chevreuses (RER B) prendre le bus 464 et descendre à l’arrêt « Chapelle Lacoste » (pas de 464 pour le retour après 20H30).

 

En covoiturage : vous pouvez nous contacter ou utiliser le tableau collaboratif à cette adresse : http://www.editgrid.com/user/dedale/Covoiturage_Ripailles_Dedale

Qui ?

Toute personne intéressée est évidemment la bienvenue, les places sont toutefois limitées par la taille de la salle, ne tardez donc pas à vous inscrire si la soirée vous intéresse.
Les enfants (de 5 à 12 ans) sont également les bienvenus, un repas adapté et des animations dans l’esprit de la soirée (jeux coopératifs, livres,…) leurs seront proposés dans une salle à part.

Combien ?

Ce repas est payant pour une somme libre à partir de 10€ (correspondant aux frais engagés pour sa bonne réalisation) / 5€ pour les enfants et les personnes à très faible revenu.

 

Voulant garantir le bon déroulement de cette manifestation, une inscription préalable payante est nécessaire. La date limite d’inscription est le 22 octobre 2012.

 

Comment payer ?

En liquide ou par chèque à l’ordre de « Association DEDALE » en nous les transmettant :

Soit par courrier à envoyer à notre siège social : Association Dédale – Chez Jérémie LE HER, 12 rue Franck Lloyd Wright – 78280 GUYANCOURT

 

Soit en personne auprès d’un des membres de l’association Dédale (ne pas hésiter à nous contacter  par courriel: dedaleasso@gmail.com ou  ce numéro : 06.21.10.11.71 – Jérémie)

 

Il est possible de se pré-inscrire par courriel mais l’inscription ne sera effective qu’une fois la somme perçue (nécessaire afin d’éviter tout gaspillage et limiter le risque financier  pour notre petite association).

 

Pour filer un coup de main, vous pouvez imprimer et publier l’affiche :

http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2012/10/Ripailles.jpg

N°404 S!lence, se réapproprier l’espace public

Le numéro de S!lence de septembre 2012 est arrivé: Se réapproprier l’espace public

Des membres de Dédale ont coordonné et écrits dans le dossier de ce numéro!

Vous pouvez l’obtenir lors de la réunion mensuelle de Dedale ou en nous contactant directement.

Le sommaire

 

Se réapproprier l’espace public

Un espace pour tou-te-s ? (de Khaled Gaiji, Elise Ayrault et Bérenger C.)

Des espaces pour rendre publique la riposte des classes dominées (entretien avec Jean-Pierre Garnier)

Se réapproprier l’espace public

Quand les féministes prennent la rue (Des féministes à la rue)

Les Jardins d’utopie ( de Guillaume Gamblin)

Quand la pédagogie sociale transforme l’espace public (de Khaled Gaiji)

Un atelier de rue vu du terrain (de Khaled Gaiji)

La vidéo surveillance, une technique qui gagne, mais au service de qui ? (de Serge Perrin)

Récit d’un voyage (de Bérenger C.)


Alternatives

Une monnaie locale, c’est pas de l’argent ! ( de Marie-Pierre Najman)

Après le Japon et avant l’accident

Sortir du nucléaire vite ? (de Michel Bernard)

Notre-Dame-des-Landes

Une Zone à Défendre (de Bérenger C.)

Photos

Du côté de l’AMAP du Champsaur (de Denis Lebioda)

Déchets nucléaires

Gorleben-Bure, Luttes fraternelles (Les habitants de la maison de résistance de Bure)

Photographies

Modernes vies sauvages (de Suzanne Husky)

brèves

Au delà du jardin partagé (Christian Araud)
Alternatives
Climat
OGM
Environnement
Politique
Et vous, comment vous « conciliez » ? (Léo Sauvage)
Femmes, Hommes, etc.
Société
Nord/Sud
Les « fausses bonnes raisons » (Dominique Lalanne)
Paix
Fukushima
Nucléaire
Énergies
Décroissance/Transition
Annonces
Agenda
Courrier
Livres

N°403-été S!lence, Alternatives en Yveline et Hauts-de-Seine

Le numéro 403 de l’été de S!lence, Alternatives en Yvelines et Hauts de Seine

Vous pouvez l’obtenir lors de la réunion mensuelle de Dedale ou en nous contactant directement.

Le sommaire

Alternatives en Yvelines et Hauts-de-Seine

La ferme du Bonheur
La Fonderie, 30 ans d’habitation groupée
Saint-Quentin-en-Yvelines face au pic de pétrole
Paris-Cocagne
L’Institut Rudolf Steiner
Une Biocoop dans un écrin de bois
Des écoles de citoyens

Habitat

Autoconstruction écologique au féminin (Entretien avec Nydia Solis)

Radios libres

« La Locale… c’est pas banal ! » (Andrée Battaglieri)

Résister à la guerre de la finance

A la découverte d’une autre Grèce (Nicholas Bell)

Technique

Enfin du suspens dans l’histoire des techniques (Entretien avec Jean-Baptiste Fressoz)

Livre / Exposition

Mon hier est ailleurs (Collectif)

 

brèves

Environnement
OGM
Alternatives
Michel Valentin (de Bastien Yverneau)
Politique
Nord/Sud
Femmes et « homos », même combat ? (de Léo Sauvage)
Femmes, Hommes, etc.
Mégajoule, Z-Machine… l’arme du futur ? (de Dominique Lalanne)
Énergie
Fukushima
Nucléaire
Agenda
Bilan financier 2011
Annonces
Courrier
Livres

Atelier d’Autonomie Pratique : la Couture en trois leçons

L’association DEDALE vous invite à :

Un atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire

consacré à la couture

le samedi 05 mai 2012 à partir de 14h à Guyancourt.

La couture est un acte simple et efficace que certains ne connaissent pas.

Elle permet  souvent d’éviter le rachat de nouveaux vêtements en réparant les anciens améliorant ainsi leur durée de vie.

Faire un ourlet, recoudre un bouton et raccommoder un petit trou, seront les thèmes de cet atelier d’autonomie pratique.

Matériel nécessaire à amener :

Le matériel  dont vous avez besoin se compose de :

– une aiguille,

– au moins 3 vêtements : un troué, un avec un bouton à reposer et un avec un ourlet à faire,

– une bobine de fil de même couleur et matière que le vêtement (à recoudre).

– un dès à coudre.

Dans l’hypothèse où vous ne disposeriez pas de tels matériaux mais souhaitiez participer à l’atelier n’hésitez pas à nous le signaler et nous tâcherons de vous trouver le ou les éléments manquants.
Durée de l’atelier 2 heures maximum.

L’atelier est gratuit.


L’inscription est obligatoire (dans la limite des places disponibles), en contactant l’association au 06 76 34 86 49 et/ou à dedaleasso@gmail.com

Lieu : L’adresse sera communiquée après inscription.

Délais d’inscription le vendredi 04 mai

 

Le tract de l’événement en téléchargement ici: http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2012/04/Tract-atelier-Couture.pdf

 

Les Ripailles 2012! Avant Première

Après la réussite de la première édition des Ripailles de Dédale, les adhérents de l’association ont décidé de reconduire cette action.

Cette année, Dédale s’associe à l’Estaminet de Magny-les-Hameaux et espère rassembler différentes organisations et différents publics autour de cet évènement qui aura lieu en octobre 2012.

Au menu, un repas concocté avec des produits issus de producteurs locaux et une intervention sur un thème entre chaque plat.

Le thème choisi par les adhérents est « Autonomie » (autonomie matérielle, autonomie et travail, autonomie et éducation, autonomie et politique, etc.).

Acte 2- Atelier Couture! 5 mai 2012

Le samedi 5 mai aura lieu un atelier de transmission des savoirs autour de la couture.

Au programme: poser un bouton, faire  un ourlet, raccommoder un trou.

L’atelier fonctionnera par petits groupes de 2 ou 3 !

 

Matériel nécessaire à amener :

Le matériel  dont vous avez besoin se compose de :

– une aiguille,

– au moins 3 vêtements : un troué, un avec un bouton à reposer et un avec un ourlet à faire,

– une bobine de fil de même couleur et matière que le vêtement (à recoudre).

– un dès à coudre.

Dans l’hypothèse où vous ne disposeriez pas de tels matériaux mais souhaitiez participer à l’atelier n’hésitez pas à nous le signaler et nous tâcherons de vous trouver le ou les éléments manquants.
Durée de l’atelier 2 heures maximum.

L’atelier est gratuit.

L’inscription (dans la limite des places disponibles): Pour transmettre ou apprendre, vous pouvez contacter l’association au 06 76 34 86 49 et/ou à dedaleasso[at]gmail.com (repmplacer le [at] par @)

Lieu : L’adresse sera communiquée après inscription.

Délais d’inscription le vendredi 04 mai

Le tract de l’événement en téléchargement ici: http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2012/04/Tract-atelier-Couture.pdf

 

Acte 1- La marmite norvegienne ….

Le premier atelier 2012 portait sur la construction d’une marmite norvégienne et a réuni une dizaine de personnes.

C’est un dispositif isolant (carton, papier journal bien tassé, re-carton) dans lequel on peut mettre une casserole pour garder les aliments au chaud voire finir la cuisson, économisant ainsi de l’énergie.

Dès que la préparation culinaire commence à bouillir, la casserole est placée dans ce coffrage isolant fait sur mesure.

Bientôt le super compte rendu avec des photos, des plans et même une vidéo ….

Bureau 2012

– Président

MELLE Sébastien

06.18.63.54.88

-Secrétaire

Sylvain S

-Trésorier

MARQUANT Vincent

– Vice-Président chargé des affaires sociales

LE HER Simon

06.82.54.23.68 

– Vice-Présidente chargée de l’écologie

AYRAULT Elise

06.86.73.09.94

 

26 Février 2012 Projection/débat du film « Les Sentiers de l’utopie »

L’association DEDALE, vous invite à la projection/débat du film:

 

« Les Sentiers de l’utopie », d’Isabelle Fremeaux et John Jordan
Suivi d’un débat avec Isabelle Fremeaux
Le 26 février 2012 à 17h30
Au cinéma « Grenier à Sel », 1 rue de l’abreuvoir à Trappes

Résumé du livre/film :

Quand les tempêtes de la crise financière ont commencé à souffler en 2007, Isabelle Fremeaux et John Jordan se sont lancés sur les routes européennes pour faire l’expérience de vies post- capitalistes. Ils n’étaient pas à la recherche d’un pays de nulle part, d’un modèle universel ou d’un avenir parfait, mais voulaient rencontrer des communautés qui osent vivre différemment, malgré cette catastrophe qu’est le capitalisme. Pendant sept mois, ils ont voyagé et visité onze communautés et projets. […] Dans Les Sentiers de l’Utopie, les mots et les images jouent avec les frontières entre présent et futur, imagination et action. Cette publication unique nous donne envie de vivre d’autres vies, et nous met au défi de commencer dès aujourd’hui.

Une vente dédicacée du livre/film aura lieu à la fin de la projection débat.

L’affiche du livre/film est téléchargeable ici: http://dedaleasso.org/wp-content/uploads/2012/01/affiche-proj-SdU.pdf

http://dedaleasso.org/
http://cinemagrenierasel.com/
http://www.pave.fr/

4 février 2012 : Atelier d’Autonomie Pratique et d’Echange de Savoir-Faire sur la «fabrication d’une marmite norvégienne »

L’association DEDALE vous invite à:

l’Atelier d’Autonomie Pratique et d’Echange de Savoir-Faire
sur la «fabrication d’une marmite norvégienne »
le samedi 04 février 2012 à partir de 14h à Guyancourt.

Une marmite norvégienne, qu’est ce que c’est?
Lors d’une cuisson à l’air libre, beaucoup de chaleur s’échappe dans le milieu ambiant. La marmite norvégienne, une boîte fermant hermétiquement avec des parois isolantes, permet de garder cette chaleur plus longtemps dans le récipient. On peut donc pratiquer une cuisson passive ou garder au chaud mets et breuvages, en utilisant moins d’énergie.

Matériel à apporter (si possible):
La marmite norvégienne à fabriquer pendant l’atelier ne sera réalisée qu’avec du matériel de récupération: la marmite ou le récipient avec couvercle (de forme idéale non bombé) que vous souhaitez isoler, un carton pouvant la contenir, du gros scotch et du papier journal.
Merci d’amener en plus, si possible, un cutter et/ou de gros ciseaux et une planche à découper.

L’inscription est obligatoire (dans la limite des places disponibles), en contactant l’association au 06 76 34 86 49 et/ou à dedaleasso[at]gmail.com

« Voyage au coeur de l’Économie Sociale et Solidaire » à la maison de l’environnement de St-Quentin-en-Yvelines

Les adhérents de DÉDALE vous invitent à un « Voyage au cœur de l’Économie Sociale et Solidaire ».
L’alter-expo vous propose de découvrir le monde de l’Économie Sociale et Solidaire : charte, insertion par le travail et la solidarité, finances solidaires, bénévolat, coopératives, et d’autres encore.
Un quizz pédago-ludique accompagne cette alter-expo. Trois personnes tirées au sort parmi les bonnes réponses gagneront un lot.

Port d’embarquement:
Maison de l’Environnement de Saint-Quentin-en-Yvelines, à Magny-les-Hameaux
Du mercredi 2 novembre 2011 au samedi 28 janvier 2012
6 rue Haroun Tazieff
78114 Magny-les-Hameaux
mardi au samedi De 10h à 12h et de 14h à 18h

1er, 2 et 3 juillet 2011: Action de sensibilisation et ateliers pédago-ludiques, à Voisins le Bretonneux

Les adhérents de DEDALE vous invitent à les retrouver sur leur stand les 1er, 2 et 3 juillet 2011, lors du festival La Tour Prend l’Air à Voisins-le-Bretonneux!

Cette année plus particulièrement, le festival de Kontshasso s’adresse à tous les publics.
Ainsi la journée du Dimanche 3 Juillet propose des spectacles, concerts et animations à découvrir et apprécier en famille.

Au programme:
– Présentation de l’actualité des projets DEDALE
– Animation autour des alter-expo sur le thème des AMAP et de l’Agriculture Alternative
Alter-quizz avec lots à gagner parmi les bonnes réponses et offerts par la Biocoop Pleinchamps Dans La Ville
Jeu de l’oie « économie sociale et solidaire » réalisé par des adhérents
Revue S!lence et infokiosque : brochures d’information à prix libre
Animation sur les fruits et légumes de saison

Pour plus d’infos:
http://www.kontshasso.net/

1ère édition des Ripailles de DEDALE

D’où viennent les produits du repas « Les Ripailles de DEDALE » ?

La bière
Brasserie de la Vallée de Chevreuse, Volcelest – 65, avenue de la division Leclerc – 78830 Bonnelles
Tél. 09 62 35 27 83, fax. 01 30 41 36 55 –
Courriel: emmanuel@brasseriechevreuse.com
www.brasseriechevreuse.com
Produits : bière blonde, ambrée et brune.

Les légumes (entrée et couscous)
Epicerie Bio des Tourelles, Chemin des Tourelles – 91790 Boissy Sous Saint Yon
Tél: 01 60 82 07 47 –
www.epiceriebiotourelles.fr
Produits : légumes et épicerie.

Le vin, les pois chiches, les épices, la semoule
Magasin Biocoop, « Pleinchamp dans la ville » – 24 bis place Étienne Marcel – 78120 Montigny-le Bretonneux
Tél. 01 39 44 73 90
Produits : alimentation, épicerie, fruits et légumes, santé, cosmétiques, diététique.

Les fromages

Formage de vache :
La ferme de Coubertin – 78470 Saint Rémy les Chevreuse
Tel : 01 30 52 00 19 –
www.ferme-de-coubertin.fr

Produits : fruits et légumes, fromages, laitages, oeufs, conserves, pâtés.

Fromage de chèvre :
Ferme de la Noue – 78720 La Celle-les-Bordes
Tél : 01 34 85 16 17
Produits : fromages, miel, jus.

Les poires, les pommes et le jus de pommes
Ferme du Clos d’Ancoigny -Route de Chavenay – 78860 Saint Nom la Bretêche
Tél.: 01 30 54 44 46
Produits : fruits, légumes et céréales.

Le thym (infusion)
Les jardins de Cocagne – Ferme de Buloyer – 2, rue Pierre-Nicole – 78114 Magny-les-Hameaux
Produits : légumes, vendus sous forme de paniers hebdomadaires.

1ère édition des Ripailles de DEDALE – Samedi 26 mars 2011 à 19h

L’association DEDALE vous convie à la 1ère édition des

RIPAILLES DE DEDALE

« Quand les Alternatives passent à table »

Repas joyeux, convivial et ponctué de présentations

sur le thème de l’économie sociale et solidaire

Le Samedi 26 mars 2011 à 19h

Maison de quartier Théodore Monod (quartier Villaroy),

11 place Pierre Bérégovoy, Guyancourt.

Organisé par l’association DEDALE (DEmarches Dynamiques pour des ALternatives Éthiques), ce repas est composé d’aliments issus de l’agriculture locale et/ou biologique. Il sera ponctué d’interventions d’acteurs associatifs et coopératifs (10/15mn chacune) sur la relocalisation et la reconversion de l’économie afin de nous nourrir sainement l’esprit.

Menu des intervenants :

 

Animateur de la soirée :

Raymond Leduc, paysan retraité, introduira cette soirée en nous présentant le métier de paysan et  les problèmes qu’il rencontre

 

En entrée :

Evelyne Perrin membre du Conseil scientifique d’ATTAC-France, nous présentera le thème la relocalisation et de la reconversion de l’économie.

En plat de résistance :

Yves Barnoux, Président de l’association régionale, des CIGALES d’Ile de France, nous parlera des systèmes d’investissement solidaires tels que les Cigales, les Garrigues et la NEF (Nouvelles Economie fraternelle).

Florence Godinho, ambassadrice de la Foncière Terre de liens, qui nous expliquera comment fonctionne la foncière et l’état dans lequel elle se trouve en France.

En dessert :

Vous et les citoyens et les institutions engagés localement pourrez intervenir pour parler des alternatives locales existantes qui seront présentées par :

Alain Le Vot administrateur d’AMAP Idf pourra parler des systèmes de maintien de l’Agriculture paysanne en IdF.

Stéphane Lempeseur nous parlera des Systèmes d’Echanges Locaux.

Rénato Modiano pourra parler de la coopérative « Biocoop » Pleinchamp dans ma ville et des formes d’économie sociale et solidaire qu’elle promeut.


Informations pratiques :

Comment s’y rendre ?

En transport en commun : Depuis la gare de St Quentin-en-Yvelines, prendre le bus 465 direction Jardin des Gogottes et descendre à l’arrêt Haussmann.

Pour le covoiturage, vous pouvez nous contacter ou utiliser le tableau collaboratif à cette adresse : http://www.editgrid.com/user/dedale/Covoiturage_Ripailles_Dedale

Plan d’accès:

http://fr.mappy.com/#d=Place+Pierre+B%C3%A9r%C3%A9govoy,+78280,+Guyancourt,+Ile-de-France,+France&p=map

 

Pour qui ?

Pour les grands : Toute personne intéressée est évidemment la bienvenue. Les places sont toutefois limitées, ne tardez donc pas à vous inscrire !

Pour les petits : Un espace est dédié aux enfants (de 5 à 12 ans) avec un repas adapté et des animations dans l’esprit de la soirée (jeux coopératifs, livres,…).

 

Combien ?

Cette soirée est payante pour une somme libre à partir de 10€ (correspondant aux frais engagés pour le repas) / 5€ pour les enfants.
Voulant garantir le bon déroulement de cette manifestation, une inscription préalable est nécessaire (clôture le mercredi 23 mars 2011).

En liquide ou par chèque à l’ordre de l’association « DEDALE » en nous les transmettant :

– soit par courrier à envoyer à notre siège social : Association DEDALE – Chez Jérémie LE HER, 12 rue Franck Lloyd Wright – 78280 GUYANCOURT.

– soit auprès d’un des membres de l’association DEDALE.

Il est possible de se préinscrire à cette adresse : dedaleasso@gmail.com ou au numéro suivant: 06 21 10 11 71 (Jérémie). L’inscription ne sera effective qu’une fois la somme perçue. Ceci afin d’éviter tout gaspillage ou prise de risque pour le budget de notre petite association.

Les inscriptions aux ripailles sont clauses !

CONTACTS

Pour toutes questions vous pouvez nous envoyer un courriel (méthode à privilégier) à

dedaleasso@gmail.com
Notre siège social où les courriers et demandes papiers peuvent nous être adressés est situé à cette adresse :

Association Dédale
chez Jérémie et Jennifer Le Her
8 rue Saint-Pol Roux
78 280 Guyancourt

Enfin pour toute demande pressante vous pouvez nous joindre par téléphone au :

06 86 73 09 94 (Elise) ou 06.18.63.54.88 (Sébastien)
 

Les ripailles de DEDALE: Quand les Alternatives passent à table.

DEDALE organise en 2010 un dîner ponctué d’interventions sur le thème de l’économie sociale et solidaire. Le repas sera composé d’aliments issus de l’agriculture biologique,  locale et/ou du commerce équitable.

Le premier événement aura lieu le 26 mars 2011 à Guyancourt. La thématique portera essentiellement sur la relocalisation et la reconversion de l’économie.